Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La Corée du Nord lève le mandat des masques et prend ses distances avec les règles après avoir déclaré la victoire du COVID

13/08/2022 | 01:18
Students wearing face masks participate in a prom

La Corée du Nord a abandonné l'obligation de porter un masque facial et d'autres règles de distanciation sociale lorsque le leader Kim Jong Un a déclaré cette semaine la victoire sur le COVID-19, ont déclaré les médias d'État samedi, trois mois après la première reconnaissance de l'épidémie de virus dans le pays isolé.

Kim a présidé une réunion du COVID mercredi et a ordonné la levée des mesures anti-épidémiques maximales imposées en mai, ajoutant que la Corée du Nord devait maintenir une "barrière anti-épidémique solide comme l'acier".

Dans le cadre du passage d'un système anti-épidémique de "niveau maximal" à un système "normal", la Corée du Nord a abandonné l'obligation de porter un masque et d'autres règles telles que la limitation du temps de service des installations commerciales et publiques dans toutes les zones, à l'exception des régions frontalières, selon l'agence officielle KCNA.

Le Nord a recommandé aux personnes présentant des symptômes respiratoires de continuer à porter des masques, et a exhorté la population à rester vigilante face aux "choses anormales" que Pyongyang a citées comme étant la cause des infections.

Le Nord a imputé son épidémie de COVID aux "choses anormales" près de sa frontière avec le Sud, la sœur de Kim Yo Jong ayant juré des "représailles mortelles" pour avoir provoqué l'épidémie.

Depuis des décennies, les transfuges nord-coréens et les activistes du Sud font voler des ballons transportant des tracts anti-Pyongyang vers le Nord, parfois avec de la nourriture, des médicaments, de l'argent et d'autres articles.

La Corée du Nord n'a jamais confirmé le nombre de personnes ayant contracté le COVID, apparemment en raison d'un manque de moyens pour effectuer des tests à grande échelle, ne communiquant que le nombre quotidien de patients ayant de la fièvre. Le décompte s'élève à quelque 4,77 millions, et la Corée du Nord n'a enregistré aucun nouveau cas de ce type depuis la fin du mois dernier.

La déclaration du Nord sur le COVID intervient malgré l'absence de programme de vaccination connu. Au lieu de cela, il affirme s'être appuyé sur les mesures de confinement, les médicaments produits localement et ce que Kim a appelé le "système socialiste avantageux à la coréenne".

Les experts en maladies infectieuses ont émis des doutes sur les affirmations de progrès de la Corée du Nord, citant l'absence de données indépendantes.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
05:09Lula creuse l'écart avec Bolsonaro à moins d'une semaine du vote au Brésil - sondage
ZR
04:46L'absence de nouvelles peut être une bonne nouvelle pour les investisseurs qui surveillent la Chine.
ZR
04:40Les actions indiennes devraient ouvrir en baisse alors que les risques de récession menacent
ZR
04:31Les marchés asiatiques effrayés par les risques de récession, le dollar grimpe
ZR
04:28APPEC - Les coûts de production de l'éthylène en Chine sont inférieurs de 1 200 à 1 300 $/t à ceux de l'Europe - Shenghong Petchem exec
ZR
04:27Le site Web de Fast Company est fermé après le piratage du fil d'actualités d'Apple.
ZR
03:49L'Inde interdit l'organisation islamique PFI pendant cinq ans
ZR
03:40Yellen dit "suivre" l'évolution de la situation au Royaume-Uni après l'effondrement de la livre - FT
ZR
03:18La livre sterling avale une pilule amère, le dollar progresse après un discours hawkish de la Fed.
ZR
02:54Tokyo en repli dans le sillage de Wall Street
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"