Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

La FFA exprime son incompréhension face au projet de taxation sur les complémentaires santé

04/09/2020 | 16:59
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Les membres de la FFA s'étonnent et regrettent ce projet, qui se fonde sur une évaluation incomplète des effets de la crise.

Si les assureurs ont noté en effet une baisse des dépenses de santé durant le confinement, de nombreuses incertitudes subsistent concernant le rattrapage de la consommation de soins et les impacts financiers de crise. Les OCAM constatent déjà une forte hausse des dépenses notamment en dentaire depuis le déconfinement. Ils seront aussi touchés par la dégradation de la conjoncture économique consécutive à la forte hausse attendue du chômage, qui impactera leurs dépenses liées à l'obligation de maintenir des garanties santé et prévoyance pour les personnes privées d'emploi et pour lesquelles il n'y a plus de cotisations perçues. L'impact des impayés dus aux défaillances d'entreprises viendra par ailleurs détériorer cette situation. Tous ces effets ne pourront être évalués qu'en début d'année prochaine mais ils pèseront sur les résultats des OCAM dès 2020.

Par ailleurs, cette nouvelle taxation, si elle se confirme, alourdirait encore plus la fiscalité des contrats santé, qui devraient être pourtant considérés comme un bien de première nécessité. Les contrats santé français sont déjà parmi les plus taxés d'Europe, alors que de nombreux pays, comme l'Allemagne, les exemptent.

Dans ce contexte, il apparait donc prématuré d'alourdir encore davantage les charges sur les OCAM, qui pèseront au final sur nos assurés, particuliers comme entreprises.

« Les assureurs ont montré au cours de cette crise qu'ils savaient se mobiliser pleinement pour nos compatriotes, avec plus de 2,3 milliards d'euros de mesures exceptionnelles au-delà de leurs contrats », a indiqué Florence Lustman, présidente de la Fédération Française de l'Assurance. « Nous regrettons vivement que ce projet de contribution ne prenne pas le temps d'évaluer les impacts réels de la crise sur les complémentaires », a-t-elle ajouté.

La Sté FFA - Fédération Française de l’Assurance a publié ce contenu, le 04 septembre 2020, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le04 septembre 2020 14:58:05 UTC.


© Publicnow 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
12:57Le Drian en Ukraine les 7 et 8 février avec Baerbock
RE
12:43Le drian annonce qu'il se rendra en ukraine les 7 et 8 février a…
RE
12:41TOTALENERGIES : choisit un nouveau site pour installer son pôle R&D Nouvelles Energies & Electricité à Saclay
PU
11:54TURQUIE : Erdogan menace la presse de représailles
RE
11:50BIRMANIE : Un an après le putsch, les familles de détenus en quête de réponses
RE
11:21Boris Johnson se rendra en Europe de l'Est la semaine prochaine
RE
11:16MALI : La France ne peut pas rester au Mali à n'importe quel prix, dit Parly
RE
10:44Avec la reprise du luxe, la marque horlogère HYT se relève de sa faillite
AW
10:10Les algorithmes de trading
06:31TEMPÊTE DANS L'EST DES ETATS-UNIS : des milliers de vols annulés
AW
Dernières actualités "Sociétés"