Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La Fed doit hausser les taux pour se rapprocher du neutre-Bostic

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
06/12/2018 | 19:07

INDIANAPOLIS, 6 décembre (Reuters) - La Réserve fédérale doit poursuivre les hausses de taux pour les amener vers un niveau "neutre", a déclaré jeudi Raphael Bostic, le président de la Fed d'Atlanta, ajoutant qu'en dépit de la volatilité des marchés et d'une incertitude croissante, il n'observe aucun signe d'un "affaiblissement tangible des données macroéconomiques pour le moment".

"Nous sommes à portée de main de la neutralité et je crois vraiment que c'est là que nous devons aller", a dit Bostic, soulignant qu'un chômage aussi bas pourrait se traduire à terme par une surchauffe de l'économie et une résurgence de l'inflation.

"On peut arguer que la réponse simple est qu'il ne faut pas réagir aussi énergiquement à l'accumulation de signes inflationnistes mais cela induit des risques que la grande majorité des banquiers centraux responsables ne sont pas disposés à prendre".

Bostic, qui est un membre votant de la Fed cette année, a déjà dit qu'il était à l'aise avec une quatrième hausse des taux cette année, laquelle est attendue pour la prochaine réunion de la Fed, les 18 et 19 décembre, pour autant que l'économie évolue conformément aux prévisions.

Selon lui, le taux neutre, qui ne stimule ni ne freine l'activité économique, se situe autour de 2,75%, ce qui laisse du champ pour peut-être deux autres hausses de taux.

Bostic avait dit dans le courant de l'année que le comportement du marché obligataire, et son espoir d'éviter une "inversion" de la courbe des rendements, avaient nourri sa réflexion quant à savoir s'il fallait soutenir la poursuite du cycle de resserrement monétaire.

Il n'a fait mention ni du rétrécissement de l'écart entre les taux longs et courts cette semaine ni des turbulences boursières, si ce n'est de les inclure dans une liste des risques susceptibles de ralentir la croissance. (Howard Schneider Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
11/12CARLOS GHOSN : L'essentiel de l'actualite a 23h00 gmt (10/12)
RE
10/12Washington sanctionne trois responsables nord-coréens pour abus des droits de l'homme
RE
10/12Maîtrise des dépenses confirmée, de la marge pour le déficit-Elysée
RE
10/12L'objectif initial de déficit public pour 2019 hors cice est loin de la limite de 3% du pib, ce qui laisse "un peu de marge" pour la construction du budget 2019-élysée
RE
10/12La france ne remet pas en cause son objectif de maîtrise de la dépense publique, précise l'élysée après les annonces de macron
RE
10/12France-L'opposition déplore un cap maintenu malgré les annonces
RE
10/12REACTIONS politiques aux annonces d'Emmanuel Macron
RE
10/12La livre chute après le report d'un vote sur le Brexit
AW
10/12MINISTRY OF FOREIGN AFFAIRS AND INTERNATIONAL DEVE : Union européenne – Participation de Nathalie Loiseau au Conseil des affaires générales (Bruxelles, 11.12.18)
PU
10/12Brexit-May reporte le vote aux Communes faute de majorité
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité