Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

La Finma s'alarme de lacunes dans la préparation de l'abandon du Libor

16/09/2021 | 10:50
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Si les banques respectent dans l'ensemble la feuille de route établie pour l'abandon du taux de référence Libor en fin d'année, certaines catégories de produits présentent encore des lacunes. Le nombre de contrats sans solide clause de réversion a été réduit de 90%, mais le dixième restant représentait fin juillet encore un volume de 40 milliards de francs suisses, s'alarme jeudi la Finma.

Le segment des crédits syndiqués - soit les prêts garantis de concert par au moins deux établissements - est particulièrement concerné avec un réduction limitée à 28% depuis le début de l'année, explique l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) dans un pointage sur le sujet.

Le gendarme des marchés relance dans la foulée son appel aux protagonistes concernés pour mener à bien les nécessaires discussions en vue de remédier à cette situation. L'autorité prévient dans la foulée que la conclusion de nouveaux contrats Libor en dehors de cas exceptionnels et dûment documentés pourra être considérée comme une violation des exigences prudentielles en matière de gestion des risques.

L'abandon du soutien de la Financial Conduct Authority (FCA) britannique au-delà de 2021 avait été annoncé en 2017 déjà. La FCA et l'Intercontinental Exchange Benchmark Administration (IBC) ont finalement annoncé en mai dernier l'abandon définitif de ce taux de référence dans les cinq monnaies qu'il couvre, soit le franc, l'euro, la livre, le yen et le dollar, à cette même date.

Certains contrats Libor en dollars, en yens ou en livres pourront néanmoins continuer d'exister jusqu'en 2023 au plus tard.

jh/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
09:26Les craintes inflationnistes font bondir les taux hypothécaires
AW
26/10BRÉSIL : la Banque centrale devrait encore relever son taux directeur
AW
26/10TAUX : séance plutôt positive malgré un pétrole au zénith
CF
25/10TAUX : la détente s'est amplifié au fil des heures
CF
22/10USA : les achats d'actifs bientôt réduits, mais "prématuré" de relever les taux
AW
22/10TAUX : enfin une embellie avec l'amorce d'un repli à W-Street
CF
22/10Le promoteur chinois Evergrande évite in extremis un défaut de paiement
AW
22/10GB : la BoE prévient que l'inflation risque de dépasser 5% en 2021
AW
22/10Evergrande effectue un versement et évite un défaut de paiement
AW
21/10TAUX : la tension se poursuit, les plus hauts annuels en vue
CF
Dernières actualités "Taux"