Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La France craint des "accidents" au Proche-Orient-Le Drian

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
14/07/2019 | 12:08

PARIS, 14 juillet (Reuters) - Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s'est inquiété dimanche de la montée des tensions au Proche-Orient et a appelé à des gestes de "désescalade" de la part des Etats-Unis et de l'Iran pour préserver l'accord sur le nucléaire de 2015.

"Je constate que tout le monde déclare ne pas vouloir aller au sommet de l'escalade, que ce soit le président (iranien Hassan) Rohani, que ce soit le président (américain Donald) Trump, que ce soit même les responsables et les autorités du Golfe", a-t-il déclaré sur BFMTV.

"Mais, là, il y a des éléments d'escalade qui sont inquiétants. Je dois dire que la situation est grave parce que la montée progressive des tensions peut aboutir à des accidents", a-t-il ajouté.

Déjà vives depuis l'annonce en mai 2018 du retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 et du rétablissement de certaines sanctions, les tensions sont montées d'un cran ces derniers mois entre Téhéran et Washington.

L'Iran s'est affranchi de certaines obligations prévues par l'accord et a annoncé avoir dépassé le seuil d'enrichissement d'uranium qui lui était imposé.

Trois navires de guerre iraniens ont par ailleurs tenté cette semaine, selon le gouvernement britannique, de bloquer le passage d'un pétrolier britannique par le détroit d'Ormuz, à l'entrée du Golfe, avant de se retirer à la suite d'avertissements lancés par un bâtiment de la Royal Navy.

"Le fait que l'Iran ait décidé de revenir sur certains de ses engagements dans le cadre de l'accord contre la prolifération nucléaire, l'accord de Vienne, c'est une inquiétude supplémentaire. C'est une mauvaise (...) réaction par rapport à une autre mauvaise décision qui était le retrait américain, il y a un an, des accords de Vienne", a jugé Jean-Yves Le Drian.

"L'Iran n'a rien à gagner à ainsi rompre ses engagements. Les Etats-Unis n'ont rien à gagner à ce que l'Iran puisse de nouveau accéder à l'arme nucléaire. Donc, il importe que des gestes de désescalade soient fait pour abaisser la tension." (Caroline Pailliez et Bate Felix, édité par Tangi Salaün)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:31SEB-VENTES DE 3 337 M€ : + 10,3 %, + 8,4 % en organique
RE
06:20Mercredi 24 juillet 2019 - Service Basic d'AWP
AW
06:00Agenda de l'actualité internationale politique et générale
RE
06:00Agenda economique monde jusqu'au 31 août
RE
06:00Agenda economique du mercredi 24 juillet
RE
05:20Moscou attribue l'incident aérien à un dysfonctionnement, dit Séoul
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 02h00 gmt (24/07)
RE
03:56Japon-Contraction de l'activité manufacturière pour un troisième mois de rang
RE
01:54Frappes israéliennes dans le sud de la Syrie - télévision publique
RE
00:43Attaque d'insurgés dans l'est de la RD Congo, 12 morts
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité