Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La GB entame des négociations pour l'accord commercial transpacifique

22/06/2021 | 00:25
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

par William James

LONDRES, 22 juin (Reuters) - La Grande-Bretagne entame ce mardi les négociations pour rejoindre un partenariat commercial transpacifique qu'elle considère crucial pour son avenir post-Brexit, alors qu'elle s'éloigne de l'Union européenne pour se rapprocher d'économies géographiquement plus distantes mais à forte croissance.

L'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) supprime 95% des droits de douane entre ses membres, qui sont le Japon, le Canada, l'Australie, le Vietnam, la Nouvelle-Zélande, Singapour, le Mexique, le Pérou, Brunei, le Chili et la Malaisie.

En rejoignant ce pacte, la Grande-Bretagne ambitionne de s'établir comme un acteur incontournable du commerce mondial en exportant des biens de consommation haut de gamme et des services professionnels.

Cette adhésion viendrait compléter les accords commerciaux bilatéraux que Londres a conclus ou entend conclure avec les principaux membres du PTPGP.

La ministre britannique du Commerce a déclaré que "cette partie du monde est l'endroit où se trouvent les meilleures opportunités pour la Grande-Bretagne. Nous avons quitté l'UE en promettant de renforcer les liens avec de vieux alliés et des marchés de consommation à croissance rapide au-delà de l'Europe".

"C'est un étincelant prix post-Brexit que nous voulons saisir", a ajouté Liz Truss dans un communiqué.

Il n'est pas attendu qu'une adhésion au PTPGP entraîne une forte hausse des exportations britanniques. Mais le pacte permet de verrouiller l'accès à certains marchés - comme les services juridiques et les services financiers -, et il est vu par Londres comme un moyen clé pour renforcer son influence dans une région où la Chine est une puissance économique de plus en plus dominante.

Contrairement à l'UE, le PTPGP n'impose aucune règlementation à ses pays membres et ne vise pas à l'établissement d'un marché unique ou d'une union douanière.

Les négociations d'adhésion ont principalement pour but de prouver aux pays membres que la Grande-Bretagne peut répondre aux normes du PTPGP en matière de droits de douane et de libéralisation commerciale. Dans un second temps viendront les discussions sur les modalités et le calendrier précis de l'adhésion. (version française Jean Terzian)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:47Coronavirus-La Russie recense 24.000 cas, possible pic à Moscou
RE
11:15Hongrie-Marche des fiertés à Budapest contre la loi anti-LGBT
RE
10:20Coronavirus-Bali manque d'oxygène face à la hausse des infections
RE
10:01Résultats en croissance pour la Banque cantonale de Fribourg
AW
09:34Inde-Inondations et glissements de terrain font au moins 125 morts
RE
06:21Philippines-Des milliers de personnes évacuées après des inondations
RE
05:28JO-La chinoise Yang Qiang remporte la première médaille d'or
RE
03:55Biden réitère le soutien des USA au président afghan-Maison blanche
RE
01:52USA-Arrêt des recherches après l'effondrement de l'immeuble de Miami
RE
00:19Biden autorise l'utilisation d'un fonds d'urgence de $100 mlns pour les réfugiés afghans
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"