Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La Pologne accuse la Biélorussie de poursuivre sa "guerre hybride"

21/11/2021 | 15:59
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

VARSOVIE/VILNIUS, 21 novembre (Reuters) - La Pologne a accusé dimanche la Biélorussie de continuer à acheminer des migrants à sa frontière, avec la complicité des forces de sécurité, malgré la fermeture récente des campements de réfugiés.

L'Union européenne accuse la Biélorussie d'avoir massé des milliers de migrants en provenance du Moyen-Orient pour créer une situation de crise à la frontière de la Pologne mais aussi de la Lituanie, en représailles aux sanctions imposées après la répression des manifestations de 2020 contre la réélection du président Alexandre Loukachenko.

Minsk dément toute instrumentalisation.

Les autorités biélorusses ont évacué jeudi un campement à la frontière avec la Pologne et entamé le rapatriement de ressortissants irakiens.

Mais les gardes-frontières polonais affirment que les tentatives d'entrées illégales sur le territoire polonais se poursuivent.

"Samedi, une centaine de ressortissants étrangers très agressifs ont été acheminés à la frontière par des militaires biélorusses et ont tenté d'entrer de force en Pologne. Les services (polonais) les en ont empêchés", a déclaré dimanche la garde-frontière polonaise sur Twitter.

Elle a recensé 208 tentatives de passage samedi.

"Sur la frontière orientale de la Pologne, nous sommes confrontés à un nouveau type de guerre, une guerre dans laquelle les migrants sont des armes, la désinformation est une arme, une guerre hybride", a déclaré le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, lors d'une visite à Tallinn.

Mateusz Morawiecki s'est rendu dimanche en Estonie et en Lituanie pour évoquer la crise, et était attendu en Lettonie.

Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a pressé dimanche la Russie d'intervenir auprès d'Alexandre Loukachenko pour mettre un terme à "une vaste manipulation", "un trafic d'êtres humains".

"La Russie, étant donné la relation assez étroite que le président Poutine entretient avec Loukachenko, elle doit avoir les moyens d'agir, de faire pression, mais c'est maintenant que la pression doit s'exercer", a-t-il dit au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. (Reportage Anna Wlodarczak-Semczuk à Varsovie et Andrius à Vilnius; version française Sophie Louet)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
19:24Blinken opposé à des sanctions immédiates contre la Russie dans le dossier ukrainien
RE
19:07La france annonce 301.614 nouveaux cas de coronavirus…
RE
18:49ITALIE : Berlusconi hospitalisé depuis jeudi, selon une source
RE
18:27BURKINA FASO : Mutinerie de soldats, rumeurs de coup d'Etat démenties
RE
18:24Burkina Faso-Mutinerie de soldats, rumeurs de coup d'Etat démenties
RE
18:07La france annonce que 3.760 patients sont en reanimation en rais…
RE
17:14AdvancedAdvT, le prétendant à M&C Saatchi, propose une nouvelle offre avec une alternative en espèces - Sky News
ZR
15:10Grande incertitude en matière d'inflation, dit Holzmann (BCE)
RE
14:56Burkina Faso-Mutinerie de soldats, rumeurs de coup d'Etat démenties
RE
13:38Une députée britannique dit avoir été évincée de l'exécutif car musulmane
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"