"Il a été constaté que Binance a fourni des services de plateforme pour le commerce ou l'échange d'actifs numériques via son site web...", a indiqué vendredi la SEC.

"Les activités susmentionnées de Binance sont susceptibles d'exploiter des activités liées aux actifs numériques dans la catégorie des échanges d'actifs numériques sans licence."

En Thaïlande, seules les entreprises agréées sont autorisées à fournir des services liés à l'échange d'actifs numériques, a indiqué le régulateur du pays.

Un porte-parole de Binance n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

La semaine dernière, l'organisme de surveillance financière britannique avait interdit à Binance d'exercer des activités réglementées dans le pays.

La société a précédemment déclaré qu'elle prenait ses obligations de conformité au sérieux et qu'elle s'engageait à respecter les exigences réglementaires partout où elle opérait.