Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La Suisse va connaître son hiver le plus doux

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
22/02/2020 | 10:28

Berne (awp/ats) - La Suisse va probablement connaître l'hiver le plus doux depuis le début des mesures en 1864, selon MétéoSuisse. La température moyenne, enregistrée de décembre à février, s'élève à 0,7 degré.

"Cet hiver est caractérisé par une absence de froid en raison d'un courant d'ouest régulier depuis l'Atlantique, qui amène un air tempéré. L'air froid, en provenance de Sibérie, par exemple, est resté bloqué au nord et n'a pas pu faire d'incursions plus au sud", explique à Keystone-ATS Olivier Duding, météorologue chez MétéoSuisse.

Record à Genève

Une telle douceur hivernale est un phénomène des trente dernières années, relève MétéoSuisse sur son blog. Jusqu'ici, les températures moyennes hivernales nationales n'ont dépassé 0 degré qu'à trois reprises: en 1990, en 2007 et en 2016.

A Genève, la température moyenne saisonnière sera de 5 degrés, alors que les hivers 2006/2007 et 2015/2016 - les plus doux jusqu'à présent - affichaient une valeur de 4,4 degrés. A Château-d'Oex (VD), la température moyenne va s'établir à 1,9 degré, soit 0,9 degré de plus que lors du précédent record de 2015/2016.

Au sud des Alpes, le site de mesures tessinois de Locarno-Monti va enregistrer une moyenne de 6,7 degrés, soit 0,4 degré de plus que lors du précédent record de l'hiver 2006/2007.

Toujours plus doux

De 1864 à 1990, les températures moyennes se situaient autour de -3 degrés. Ce modèle a évolué ces trente dernières années, avec des moyennes légèrement inférieures à -2 degrés.

Depuis la période préindustrielle, l'hiver s'est réchauffé de presque deux degrés en Suisse. Les hivers froids, avec des températures moyennes nettement inférieures à -4 degrés, ont disparu du climat actuel.

Selon les nouveaux scénarios climatiques de MétéoSuisse, le réchauffement observé au cours des hivers des dernières décennies se poursuivra à l'avenir. "L'hiver prochain pourrait être plus froid, mais reste que la tendance est à un réchauffement par rapport à la norme préindustrielle", rappelle M. Duding.

Selon ces projections, la température moyenne hivernale pourrait encore augmenter de 3,5 degrés d'ici 2050, avec seulement un quart de la couverture neigeuse en plaine. Une action climatique conséquente pourrait cependant empêcher la moitié des changements climatiques possibles à cette date et même les deux tiers d'ici à la fin du siècle.

ats/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:32CHINE : aucun décès pour la première fois depuis le début de l'épidémie
AW
06:31JAPON : recul marginal de la consommation des ménages en février
AW
06:29Afghanistan-Les taliban rompent les discussions avec le gouvernement
RE
06:00Agenda FRANCE & INTERNATIONAL À 7 JOURS
RE
05:27Coronavirus-Recul des nouveaux cas en Chine continentale
RE
03:27Le cardinal Pell, blanchi par la Haute cour australienne, sort de prison
RE
03:03Coronavirus-La Chine fait état de 32 nouveaux cas confirmés
RE
02:16La haute cour de justice australienne annule la condamnation pour abus sexuels du cardinal george pell
RE
02:16Australie-La condamnation du cardinal Pell annulée par la Haute cour
RE
02:10Pétrole-Un accord de l'Opep+ si les USA se joignent aux efforts-sces
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"