Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

La banque centrale du Brésil déclare qu'une dernière hausse des taux d'intérêt a été largement débattue

27/09/2022 | 15:48
The Central Bank headquarters building in Brasilia

La banque centrale du Brésil a souligné mardi le manque de consensus parmi les décideurs politiques pour sa décision de la semaine dernière de mettre en pause un cycle de politique monétaire agressif, notant qu'une nouvelle hausse "résiduelle" des taux d'intérêt était "largement débattue".

Dans le procès-verbal de sa réunion des 20 et 21 septembre, les décideurs ont renforcé leur position prudente dans la lutte contre l'inflation, même avec des données plus récentes montrant une atténuation des pressions sur les prix suite aux réductions par le gouvernement des taxes sur le carburant et l'énergie.

La décision de laisser le taux d'intérêt de référence Selic à 13,75 % après 12 hausses consécutives a été prise par un vote de 7 contre 2, la première décision partagée depuis mars 2016, les dissidents votant pour une dernière hausse de 25 points de base.

"D'une part, la hausse supplémentaire du taux d'intérêt renforcerait la position de vigilance et refléterait l'observation d'une activité plus forte que prévu", soulignent les minutes.

"D'autre part, la prudence et la nécessité d'évaluer, dans le temps, les effets cumulatifs à observer du cycle de politique monétaire intense et opportun déjà entrepris plaideraient en faveur du maintien."

La plupart des membres du Copom ont conclu que les taux étaient déjà en territoire de contraction significative, les données et les anticipations d'inflation soutenant la fin du cycle de resserrement qui a fait passer le taux Selic d'un niveau record de 2 % en mars 2021.

Mais la banque centrale a de nouveau souligné qu'elle pourrait reprendre ses hausses si la désinflation ne se déroulait pas comme prévu.

Le ton hawkish a été perçu comme une tentative des décideurs politiques de défaire les paris du marché sur un assouplissement monétaire dès le début de 2023, alors que l'inflation diminue dans la plus grande économie d'Amérique latine.

Les prix à la consommation ont décéléré au cours des 12 mois jusqu'à la mi-septembre pour atteindre 7,96 %, après avoir atteint un taux à deux chiffres de septembre 2021 à juillet.

La banque centrale a indiqué dans le procès-verbal qu'elle sera moins sensible aux niveaux inférieurs qu'elle s'attend à voir dans l'indice d'inflation, a déclaré Banco Bradesco dans une note aux clients.

"Nous maintenons notre scénario selon lequel le cycle de resserrement est terminé et les réductions ne devraient avoir lieu qu'à partir du milieu de l'année prochaine", a écrit le directeur de la recherche et des études économiques Fernando Barbosa.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BANCO BRADESCO S.A. -1.85%15.35 Cours en clôture.-12.10%
EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL) 1.80%5.6244 Cours en différé.-12.89%
Dernières actualités "Économie"
12:47Chine: Manifestations à Shanghaï et Pékin contre les mesures anti-COVID
RE
12:35Zone euro: Les hausses de taux pourraient ralentir en 2023, estime Makhlouf
RE
12:09Zone euro-Les hausses de taux pourraient ralentir en 2023, estime Makhlouf
RE
11:37Ukraine: La neige attendue à Kyiv, l'approvisionnement en électricité toujours perturbé
RE
11:31Le président Obiang réélu à la tête de la Guinée équatoriale
RE
11:27La Corée du Nord veut devenir la force nucléaire la plus puissante du monde
RE
11:22L'Ukraine accuse la Russie d'agir comme lors de la famine de 1932
RE
11:20Les bombardements russes ont fait 32 morts dans la région de Kherson depuis la libération, selon la police
RE
11:13Venezuela: Des fonds gelés progressivement débloqués pour l'aide humanitaire
RE
08:50Chine-Manifestations à Shanghaï contre les mesures anti-COVID
RE
Dernières actualités "Économie"