Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La coalition US dit avoir frappé une mosquée servant de QG à l'EI en Syrie

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
21/10/2018 | 19:35

BEYROUTH, 21 octobre (Reuters) - La coalition sous commandement américain a annoncé dimanche avoir tué des militants de l'organisation Etat islamique (EI) dans une frappe aérienne menée jeudi contre une mosquée dans l'est de la Syrie.

D'après l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), des frappes aériennes menées jeudi et vendredi dans le village d'Al Sousa et ses environs ont fait 41 morts, dont dix enfants.

Nombre de ces victimes appartenaient à des familles de combattants de l'EI, précise l'OSDH, qui ajoute qu'une vingtaine de djihadistes ont aussi été tués.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a accusé samedi la coalition d'avoir "commis un crime" et a fait état d'au moins 62 civils tués à Al Sousa et dans une localité voisine de la province de Daïr az Zour, dernier fief tenue par l'EI le long de l'Euphrate.

Dans un communiqué, la coalition dit avoir détruit une mosquée transformée, dit-elle, en quartier général par des combattants de l'EI.

Le communiqué ajoute que douze djihadistes ont été tués dans la frappe aérienne, qui a également permis de neutraliser le centre de commandement établi dans cette mosquée d'Al Sousa.

"Le détournement de cette mosquée par Daech est un exemple supplémentaire de violations de la loi de la guerre et faisait de cette mosquée un objectif militaire légitime", a dit le colonel Sean Ryan, porte-parole de la coalition.

Dans un communiqué transmis à Reuters, il ajoute que la coalition avait contrôlé le site pour déterminer à quel moment il ne s'y trouverait que des combattants et indique que des investigations sont en cours pour vérifier "toutes les allégations crédibles de victimes civiles. (Ellen Francis Henri-Pierre André pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
03:41Japon-Les élections à la Chambre des conseillers fixées au 21 juillet
RE
03:12USA-Le procureur spécial Mueller auditionné au Congrès le 17 juillet
RE
03:12Enquête RUSSE-LE PROCUREUR SPÉCIAL ROBERT MUELLER VA TÉMOIGNER DEVANT LES COMMISSIONS DES AFFAIRES JUDICIAIRES ET DU RENSEIGNEMENT DE LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS LE 17 JUILLET-COMMUNIQUÉ
RE
03:05Le Danemark, 3e pays nordique à former un gouvernement de gauche cette année
RE
01:53Quatre hommes arrêtés au Nicaragua pour des liens présumés avec l'EI
RE
01:32USA-Le chef par intérim de la police aux frontières démissionne
RE
00:50Stephanie Grisham va devenir porte-parole de la Maison blanche
RE
00:26Pour Bullard (Fed), une baisse de taux de 50 pdb n'est pas justifiée
RE
26/06L'essentiel de l'actualite a 22h00 gmt (26/06)
RE
25/06La Fed garde ses distances face aux espoirs de baisse rapide des taux
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"