Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La croissance du PIB de la Corée du Sud ralentit au troisième trimestre, les perturbations de l'offre augmentent la pression.

26/10/2021 | 02:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
La croissance économique de la Corée du Sud a ralenti au troisième trimestre, la faiblesse de la consommation privée et des investissements dans la construction et les installations ayant contrebalancé la vigueur des exportations.

Le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 0,3 %, en données corrigées des variations saisonnières, au troisième trimestre, selon les données de la banque centrale publiées mardi, soit le taux le plus faible depuis cinq ans, après une hausse de 0,8 % au trimestre précédent. Il s'agit du taux de croissance le plus faible sur cinq ans, après une hausse de 0,8 % au trimestre précédent.

La consommation privée, qui génère près de la moitié du PIB sud-coréen, s'est contractée de 0,3 % au trimestre de septembre après une hausse de 3,6 % au deuxième trimestre, tandis que la construction et les investissements en installations ont également enregistré des baisses de 3,0 % et 2,3 %, respectivement.

Les exportations ont augmenté de 1,5 %, se redressant après une contraction de 2,0 % au trimestre de juin, grâce à de fortes ventes de semi-conducteurs et de produits pétroliers.

"Le durcissement des mesures de distanciation sociale, l'impact de la vague de chaleur et la hausse des prix des matières premières qui se sont poursuivis au cours du troisième trimestre semblent avoir limité la reprise de la demande intérieure... mais les exportations ont soutenu l'économie", a déclaré le ministre des Finances Hong Nam-ki.

Par rapport à l'année précédente, l'économie a progressé de 4,0 %, en partie en raison de la faible base de l'année dernière, tandis que les exportations et les importations ont continué à se redresser grâce à la reprise économique mondiale.

Il s'agit toutefois d'un ralentissement important par rapport à la croissance de 6,0 % enregistrée au deuxième trimestre et d'une croissance inférieure aux prévisions du marché (4,2 %).

Les économistes prévoient un ralentissement du rythme de croissance au dernier trimestre, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement mondiale et les pressions inflationnistes faisant peser des risques sur les perspectives.

"Les perspectives à court terme pour les exportations et le secteur manufacturier sont susceptibles d'être assombries par les inquiétudes persistantes concernant le goulet d'étranglement de l'offre mondiale", a déclaré Oh Suk-tae, économiste de la Société Générale.

Mais l'économie pourrait reprendre de la vigueur, le gouvernement ayant pour objectif de supprimer les restrictions COVID-19 d'ici début 2022, ce qui pourrait donner un nouvel élan à la consommation.

"Nous prévoyons également une légère reprise de la croissance au quatrième trimestre grâce à l'assouplissement des restrictions en fonction des progrès de la vaccination", a ajouté M. Oh.

Plus de 70 % des 51,3 millions d'habitants sont entièrement vaccinés.

La BOK prévoit actuellement une croissance économique de 4 % pour l'ensemble de l'année 2021, après une contraction de 0,9 % l'année dernière. (Reportage de Joori Roh ; édition de Sam Holmes)


© Zonebourse avec Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
22:47Wall Street chute, ébranlée par Omicron et des propos de la Fed
AW
22:43La vente de la raffinerie Shell de Deer Park, au Texas, est reportée en attendant l'approbation de l'organisme de réglementation
ZR
22:37BRET TAYLOR : Salesforce nomme Bret Taylor co-PDG, les prévisions de revenus sont décevantes.
ZR
22:37BOURSE DE WALL STREET : Wall Street dans le rouge avec les inquiétudes sur le 'tapering', Omicron
RE
22:36Coronavirus-Des cas du variant Omicron au Brésil, une première en Amérique latine
RE
22:07Salesforce dépasse les estimations de revenus trimestriels
ZR
21:56USA-Fusillade dans un lycée du Michigan, au moins trois morts
RE
21:37Nouvelle séance cauchemardesque pour le pétrole, la Fed accentue l'effet Omicron
AW
21:15L'euro se reprend après un assaut du dollar, réveillé par le patron de la Fed
AW
21:02Exxon propose des perspectives de dépenses alors que les investisseurs cherchent des indices sur les rendements à faible émission de carbone.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"