Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info

 Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

La dimension sectorielle, arbitre de la performance des actions en mai, observe Carmignac

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
14/06/2018 | 09:02
La dimension sectorielle a encore une fois été l'arbitre de la performance des marchés actions, indique Didier Saint-Georges, Managing Director et membre du Comité d’investissement de Carmignac dans sa dernière lettre mensuelle. A côté de la poursuite de la surperformance du secteur technologique, nous avons assisté à un rebond du secteur de l'énergie, les investisseurs ayant commencé à intégrer l'appréciation des cours du brut dans les perspectives des sociétés pétrolières, souligne le professionnel.

La positionnement du gérant sur les sociétés technologiques ainsi que sur les valeurs pétrolières a ainsi à nouveau contribué positivement à la performance de ses fonds. Il n'a pas sensiblement modifié son positionnement sectoriel au cours du mois, à l'exception de la construction d'une position vendeuse sur les valeurs financières, principales victimes des remous italiens.

La dimension géographique a toutefois été plus présente au cours du mois de mai avec une sous-performance marquée des actions émergentes, notamment sur les marchés latino-américains. Les choix de valeurs de Carmignac étant principalement dictés par les mérites propres des sociétés dans lesquelles il investit plus que par leur "nationalité", il n'a pas procédé à des mouvements importants.

La principale opération que Carmignac a réalisée au cours du mois s'appuie sur cette logique idiosyncratique : il s'agit de la construction d'une position sur le fabricant allemand d'articles de sport Puma.

Désormais sorti de l'orbite du groupe Kering, le gérant pense que la société est à même de booster son développement en se concentrant sur des cibles de consommateurs bien spécifiques (notamment la "Generation Hustle" des 16-24 ans) et en amenant ses marges au niveau de ses pairs, et cela indépendamment de la conjoncture en Europe.

Copyright 2018 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
03:49Guterres (Onu) salue les efforts de paix des deux Corées
RE
02:41Principaux extraits de l'entretien accordé par Trump à Reuters
RE
02:20Brésil-Lula creuse l'écart dans les intentions de vote
RE
02:12Londres veut que l'UE renforce ses sanctions contre Moscou
RE
01:35Interview-Trump estime qu'une audition par Mueller pourrait être un piège
RE
00:52Au moins 10 morts en Italie dans la crue soudaine d'un torrent
RE
00:36ENQUÊTE RUSSE : suspension des délibérations au procès de Paul Manafort
RE
20/08TWITTER : Trump juge dangereux l'autorégulation de Twitter ou Facebook
RE
20/08Interview-Trump "pas emballé" par la remontée des taux de la Fed
RE
20/08Interview-Trump juge "probable" une nouvelle rencontre avec Kim Jong-un
RE
Dernières actualités "Toute l'info"
Publicité