Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La mi-culture de cacao de Côte d'Ivoire offre de bons prix malgré le manque de pluie, selon les agriculteurs

13/06/2022 | 18:12
FILE PHOTO: A farmer collects a cocoa pod at a farm in Alepe

Des périodes ensoleillées et une teneur élevée en humidité du sol ont compensé les précipitations inférieures à la moyenne dans la plupart des régions productrices de cacao de Côte d'Ivoire la semaine dernière, ont déclaré les agriculteurs lundi.

Le premier producteur mondial de cacao est au milieu d'une saison des pluies qui s'étend d'avril à la mi-novembre, période pendant laquelle les pluies sont normalement fortes et abondantes.

De nombreux agriculteurs ont déclaré que le temps avait été inhabituellement sec la semaine dernière, des conditions qui permettraient tout de même d'améliorer la qualité de la mi-culture d'avril à septembre, car elles préviendraient les maladies induites par l'humidité.

Ils s'attendent à de nouvelles gousses qui seront récoltées au cours des trois derniers mois de la saison.

"Le temps est propice au séchage et la quantité de pluie aidera les arbres", a déclaré Kouassi Kouame, qui exploite une ferme près de la région occidentale de Soubre, où 40,2 millimètres de pluie sont tombés la semaine dernière, soit 17,2 mm de moins que la moyenne quinquennale.

Dans les régions méridionales d'Agboville et de Divo, où les pluies ont également été inférieures à la moyenne, les agriculteurs ont déclaré que la période de sécheresse les aiderait à expédier les haricots de la brousse, les pluies récentes ayant endommagé certaines routes.

Dans la région orientale d'Abengourou, les agriculteurs ont déclaré que les cosses se développaient bien sur les arbres mais ont fait remarquer qu'il était difficile de trouver des acheteurs pour collecter leurs haricots.

Ils ont ajouté que certains agriculteurs avaient du mal à vendre leur production à 700 francs CFA (1,13 $) le kilogramme, soit moins que le prix garanti à la production de 825 francs CFA (1,33 $).

"Nous n'arrivons pas à vendre. De nombreux acheteurs disent qu'ils ont atteint leurs objectifs. D'autres disent qu'ils n'ont pas de liquidités", a déclaré Blaise Aka, qui exploite une ferme près d'Abengourou, où il est tombé 25,3 mm la semaine dernière, soit 30,7 mm de moins que la moyenne.

Les agriculteurs étaient également positifs quant au développement de la culture intermédiaire dans la région centre-ouest de Daloa, la région centrale de Bongouanou et dans la région centrale de Yamoussoukro - où les pluies ont été supérieures à la moyenne.

"À ce stade de l'année et étant donné le bon état des arbres, nous ne pensons pas qu'il y aura des problèmes avec la mi-culture", a déclaré Anatole Koffi qui exploite une ferme près de Daloa, où 28,6 mm sont tombés la semaine dernière, soit 1,9 mm de moins que la moyenne.

Les températures moyennes ont varié de 25,5 à 27,1 degrés Celsius en Côte d'Ivoire la semaine dernière.

(1 $ = 622,0000 francs CFA)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
09:18Sibanye s'attend à une forte baisse de ses bénéfices après une grève et des inondations qui ont affecté sa production.
ZR
09:18Sanofi creuse ses pertes, le titre perd 3,25%, la plus fo…
RE
09:04Glaxosmithkline perd 0,9%, l'entreprise a annoncé que le…
RE
09:03Uniper perd 3,23% après avoir publié une perte nette sem…
RE
09:02La constitution tunisienne donnant au président des pouvoirs plus larges entre en vigueur
ZR
09:00Sanofi perd 1,14% après l'annonce de l'arrêt du développ…
RE
09:00Le rand sud-africain se raffermit avant les ventes au détail locales, les minutes de la Fed
ZR
08:44Principales informations avant-Bourse
AW
08:41Nouvelle hausse en vue avant deux rendez-vous importants aux USA (actualisé)
RE
08:40Sanofi arrête le développement de l'amcenestrant, un traitement oral du cancer du sein
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"