AMMAN, 14 avril (Reuters) - La plupart des drones iraniens survolant l'espace aérien syrien lors des frappes nocturnes de Téhéran ont été abattus par des avions israéliens et américains avant d'atteindre leurs cibles en Israël, ont indiqué dimanche deux sources des renseignements occidentaux.

Selon ces sources interrogées par Reuters, des dizaines de missiles et de drones tirés par l'Iran ont été interceptés alors qu'ils survolaient le sud de la Syrie, la province de Deraa, le plateau du Golan syrien et l'est de la Syrie, le long de la frontière avec l'Irak. (Reportage Suleiman Al-Khalidi ; Version française Elizabeth Pineau)