Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

La société Booking condamnée à une amende de 1,2 million d'euros à Paris

18/10/2021 | 17:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - La société néerlandaise Booking.com BV a été condamnée lundi à une amende de 1,234 million d'euros pour non-respect du code du tourisme, qui sera versée en intégralité à la Ville de Paris.

Le tribunal judiciaire de Paris a estimé que Booking avait "méconnu" certaines dispositions du code du tourisme en ne transmettant pas plusieurs informations à la Ville de Paris, notamment le nombre de jours au cours desquels des meublés de tourisme faisaient l'objet d'une location.

La Ville de Paris, qui demandait une amende supérieure à 150 millions d'euros, avait assigné Booking devant la justice civile en janvier 2021 estimant qu'elle n'avait pas reçu les informations sollicitées "dans les délais impartis".

"Booking.com BV démontre avoir, dans une démarche de conformité, transmis les informations demandées", précise la décision du tribunal, qui estime cependant que la société a "tardé" à communiquer les données demandées par la Ville de Paris.

"Ainsi, contrairement à la demande présentée par la Ville de Paris qui sollicite une sanction dissuasive, l'amende prononcées doit être fixée à un montant minoré", explique la décision.

L'intégralité de l'amende civile sera reversée à la Ville de Paris, "en application du code du tourisme".

"Nous sommes déçus par la décision (...) relative au partage de données entre Booking.com et la Ville de Paris", a commenté la société néerlandaise, qui indique travailler "en étroite collaboration avec la Ville de Paris depuis lors pour garantir la qualité et l'efficacité des données que nous partageons et pour s'assurer que nous respections pleinement toutes nos obligations légales en France."

"Dans ce cas précis, les données requises rétroactivement par la loi n'ont pas permis à Booking.com de disposer du temps nécessaire pour répondre correctement aux exigences de la Ville de Paris relatives à la qualité des fichiers partagés", a souligné Booking. "Depuis, nous nous efforçons d'améliorer continuellement la qualité des données transmises, à la satisfaction de la Ville de Paris."

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
18:36Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Mardi 30 novembre 2021
AO
18:35Poursuite de la stratégie et des actions ESG du groupe INDIGO mises en valeur par Vigeo Eiris et le GRESB et reprise de l’activité plus rapide qu’anticipée au troisième trimestre 2021
AN
18:30COFIDUR SA : Descriptif du Programme de Rachat d’Actions COFIDUR SA
AN
18:30Peter Lehmann nommé à la présidence de Propellets
AW
18:29L'Europe rebondit, l'impact du variant Omicron effraie moins
RE
18:27Agenda AOF / Sociétés France - Mardi 30 novembre 2021
AO
18:26ENERTIME : financé pour développer un compresseur à hydrogène
CF
18:21BNP PARIBAS : Présentation détaillée des transactions sur actions propres du 22 au 26 novembre 2021
PU
18:21BATTERIE SHOW 2021 : nos dernières innovations et solutions avancées pour la mobilité propre
PU
18:21GROUPE BRUXELLES LAMBERT : GBL - Transactions sur actions propres 29-11-2021
PU
Dernières actualités "Sociétés"