Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La zone euro prête à dépenser plus pour soutenir la croissance

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
07/02/2020 | 17:28
LA ZONE EURO PRÊTE À DÉPENSER PLUS POUR SOUTENIR LA CROISSANCE

Les ministres des Finances de la zone euro devraient s'accorder d'ici la fin du mois sur une position plus favorable à l'assouplissement des politiques budgétaires afin de soutenir la croissance, a-t-on appris vendredi de trois sources de l'Union européenne, une inflexion susceptible de conduire l'Allemagne à augmenter ses dépenses publiques.

Plusieurs tentatives visant à favoriser l'investissement et la croissance des 19 pays partageant la monnaie unique ont échoué ces dernières années en raison notamment du refus de Berlin de remettre en cause sa politique d'excédents budgétaires. Mais les craintes de voir l'Allemagne renouer avec la récession et les risques liés à l'épidémie de coronavirus ont favorisé un compromis.

"Si les risques à la baisse devaient se concrétiser, les réponses budgétaires devraient être différenciées avec pour objectif une position plus favorable au niveau global", explique un projet de texte sur lequel se sont entendus les représentants des pays membres, selon un responsable qui en a eu connaissance.

Deux autres responsables de l'UE ont confirmé ce projet de compromis, qui doit encore être avalisé par les ministres des Finances de la zone euro lors de leur prochaine réunion à Bruxelles le 17 février.

Le texte, fruit de longues négociations, précise qu'une augmentation de la dépense publique devrait respecter les règles budgétaires de l'Union, qui prévoient entre autres un déficit inférieur à 3% du produit intérieur brut (PIB).

En dépit de ces restrictions, l'initiative marquerait une inflexion par rapport aux positions tenues jusqu'à présent par la zone euro, qui recommandaient une situation budgétaire "globalement neutre" en dépit du ralentissement de la croissance.

Cette évolution permettrait aux pays membres disposant des finances publiques les plus saines de privilégier le soutien à la croissance plutôt que la stabilité budgétaire dans la préparation des projets de budget pour 2021.

(Francesco Guarascio; Version française Marc Angrand)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Toudoudou - Il y a 1 mois arrow option
Je vais traduire : on va imprimer de la monnaie à gogo pour nos banques & activités #vivelinflation #monnaiedesinge
  
  
maxx34000 - Il y a 1 mois arrow option
et augmenter les prélèvements via le pseudo sauvetage de la planète ...
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
21:14Coronavirus-Plus d'un million de cas et 65.000 morts au monde
RE
21:05Coronavirus-Le nombre de décès baisse à nouveau en France, la tension s'allège dans les hôpitaux
RE
20:48Coronavirus-Les Français appelés à ne pas céder à la tentation du soleil
RE
20:37Coronavirus-La République tchèque va soigner six patients français
RE
20:10Coronavirus-2.189 décès deces en ephpad depuis le 1er mars, soit un nombre total de deces lié au covid-19 de 8.078-dgs
RE
20:10Coronavirus-Le nombre de décès baisse à nouveau en France, la tension s'allège dans les hôpitaux
RE
20:06Coronavirus-depuis samedi, 357 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier, depuis le 1er mars, 5.889 décès dans les établissements de santé-dgs
RE
20:05Coronavirus-140 personnes supplémentaires ont été prises en charge par rapport à la veille, mais ce solde, sui reste positif, se réduit progressivement-dgs
RE
20:04Coronavirus-6.978 patients graves nécessitent des soins lourds en réanimation, 390 entrées de plus en réanimation et 250 sorties-dgs
RE
20:03Coronavirus-28.891 personnes hospitalisées pour infection à covid-19, soit 748 personnes de plus que samedi en tenant compte des sorties qui sont de plus en plus nombreuses-dgs
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"