Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La zone euro retarde la réforme de son fonds de sauvetage

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
05/12/2019 | 12:03
LA ZONE EURO RETARDE LA RÉFORME DE SON FONDS DE SAUVETAGE

Les gouvernements de la zone euro sont parvenus à un accord "de principe" sur une réforme du Mécanisme européen de stabilité (MES), le fonds d'aide aux pays en difficulté financière, mais des détails restent à régler sur les procédures de restructuration de dette, a déclaré jeudi le président de l'Eurogroupe à l'issue d'une réunion à Bruxelles.

"Nous sommes parvenus à un accord de principe sur un ensemble d'éléments liés à la réforme du MES et nous avons posé les fondations de décisions à venir pour achever l'union bancaire, y compris sur la garantie commune des dépôts", a dit Mario Centeno au cours d'une conférence de presse.

Il reste quelques "détails mineurs de nature juridique" à clarifier, a-t-il cependant ajouté. Cela pourrait être fait lors de la prochaine réunion des ministres des Finances de la zone euro en janvier, a-t-il dit, en prédisant que la réforme serait ensuite adoptée avant la fin du premier trimestre 2020.

Parmi les points à régler en janvier figurent les clauses relatives à la restructuration de la dette publique des pays bénéficiant de l'aide du MES.

Cette question est l'un des facteurs nourrissant les réserves de l'Italie vis-à-vis de cette réforme.

Ces clauses doivent pouvoir faciliter la restructuration des dettes, si nécessaire, en limitant la possibilité de blocage par un unique créancier mais l'Italie, l'un des pays les plus endettés de la région, craint qu'elles n'entraînent une hausse des rendements de ses obligations, ce qui fragiliserait ses finances publiques et les bilans de ses banques.

Censée renforcer les capacités du MES en cas de crise financière et accroître ses pouvoirs de surveillance sur les pays présentant des déséquilibres économiques, cette réforme, dont le principe a été acté en juin dernier par l'Eurogroupe, devait initialement être adoptée ce mois-ci.

(Francesco Guarascio; version française Bertrand Boucey, édité par Sophie Louet)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
15:26M6 : diffusera la finale de l'Euro 2020
AO
14:26L'Allemagne relève sa prévision de croissance 2020 à 1,1%
RE
14:25PARLEMENT EUROPÉEN : PROPOSITION DE RÉSOLUTION sur l'écart de rémunération entre les hommes et les femmes - B9-0083/2020
PU
14:24Le groupe Etat islamique appelle à mettre en échec le plan Trump pour le Proche-Orient
RE
14:16La Chine menacée d'un coup de froid économique
AW
14:06CFDT CONFÉDÉRATION FRANÇAIS : Un accord trouvé sur le CSP pour les licenciés économiques
PU
13:35Les investisseurs fuient le risque face à l'épidémie en Chine
RE
12:56CORONAVIRUS : les deux cas suspects en Suisse toujours en cours d'examen
AW
12:45FRANCE : nombre de chômeurs en baisse de 3,3% en 2019, à 3,55 millions
AW
12:31FRANCE : 120'700 chômeurs (catégorie A) en moins en 2019 (-3,3%)
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"