Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Lagarde gagne des alliés clés pour ses projets de hausse des taux d'intérêt

25/05/2022 | 13:41
FILE PHOTO: Senior Deputy Governor of the Bank of Italy, Fabio Panetta is seen standing in a corridor of the Bank of Italy ahead of his appointment to the European Central Bank's executive committee

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a gagné des alliés clés pour son projet de relever les taux d'intérêt cet été, même si l'un des membres de son propre conseil d'administration a exprimé mercredi un certain scepticisme quant à la voie à suivre.

Avec l'élargissement de l'inflation, Mme Lagarde a déclaré cette semaine que le taux de dépôt de moins 0,5 % de la BCE devrait commencer à augmenter en juillet et pourrait être à zéro ou "légèrement au-dessus" d'ici la fin du mois de septembre avant d'augmenter davantage "vers le taux neutre".

Le chef de la banque centrale néerlandaise, Klaas Knot, l'un des membres les plus conservateurs du conseil des gouverneurs de la BCE, a déclaré qu'il soutenait pleinement ce plan. Olli Rehn, le chef de la banque centrale finlandaise, a également exprimé son soutien à une hausse des taux en été, tout comme l'économiste en chef de la BCE, Philip Lane.

"Je suis entièrement d'accord, je soutiens entièrement tout ce qui se trouve dans le blog (de Lagarde), je pense qu'il trace joliment la voie de la politique", a déclaré M. Knot lors d'un panel du Forum économique mondial à Davos.

M. Knot avait précédemment déclaré qu'une hausse des taux de 50 points de base en juillet devrait rester une possibilité, mais ses commentaires de mercredi suggèrent un soutien à des mouvements plus petits, de 25 points de base, conformément à l'appel de Mme Lagarde en faveur du gradualisme.

S'exprimant à Helsinki, M. Rehn, considéré par certains comme une "colombe" politique favorable à des taux plus bas, a déclaré qu'il était également favorable à des hausses de taux de 25 points en juillet et en septembre.

M. Lane a déclaré que la trajectoire de hausse des taux esquissée par Mme Lagarde pour l'été était "claire et solide", mais il a averti que tout mouvement au-delà de septembre dépendra de l'évolution de l'inflation et des impacts de la guerre en Ukraine.

En début de semaine, les gouverneurs des banques centrales d'Autriche et de Lettonie ont tous deux déclaré qu'une hausse des taux de 50 points de base devrait être une option en juillet, indiquant qu'une hausse de 25 points de base n'est pas encore une affaire réglée.

Fabio Panetta, une colombe déclarée, a adopté un point de vue quelque peu différent, affirmant que la normalisation de la politique ne devrait pas être assimilée à un retour des taux d'intérêt à un niveau neutre. Au contraire, il a déclaré que l'objectif devrait être de cimenter l'inflation à l'objectif de 2% de la BCE.

"Normal ne signifie pas neutre... le processus de normalisation ne doit pas être évalué par rapport à des points de référence inobservables, tels que le taux d'intérêt naturel ou neutre", a déclaré M. Panetta dans un discours prononcé à Francfort.

D'autres, dont le chef de la banque centrale française, François Villeroy de Galhau, une voix centriste influente, ont également fait valoir que le taux neutre est un point de référence clé dans la normalisation de la politique.

On estime que le taux neutre nominal se situe entre 1 % et 2 %, soit 150 à 250 points de base au-dessus du taux de dépôt actuel de moins 0,5 %, ce qui suggère que la BCE pourrait augmenter les taux bien avant l'année prochaine avant de s'approcher de ce niveau.

Soutenant son argument en faveur de la prudence, M. Panetta a également déclaré que les perspectives de croissance s'affaiblissent clairement, un point de vue que M. Rehn semblait partager lorsqu'il a déclaré que la BCE était susceptible de réduire sa projection de croissance le mois prochain.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
22:51L'OMS déclare que la variole du singe ne constitue pas encore une urgence sanitaire
ZR
22:05France-Macron confirme Borne, nouvel exécutif début juillet-AFP
RE
22:02Le Commonwealth termine son sommet par un appel à l'action sur le changement climatique et le commerce
ZR
21:44France-Macron confirme Borne, nouvel exécutif début juillet-AFP
RE
20:14Biden et le G7 d'accord pour un embargo sur l'or russe-source
RE
20:14Le Commonwealth termine son sommet par un appel à l'action sur le changement climatique et le commerce
ZR
19:58Poutine promet des missiles à la Biélorussie pour contrer l'Occident
RE
19:22Iran-Reprise en vue des discussions sur le nucléaire avec les États-Unis
RE
18:54Ukraine-Un site nucléaire touché mais radiations normales-régulateur
RE
18:49G7 : Manifestations pour exiger des actions sur la pauvreté et le climat
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"