Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Le 10 ans américain et le dollar grimpent

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
16/05/2018 | 07:48

Wall Street fait la moue. Les dernières statistiques macroéconomiques sont toujours robustes et font craindre un rythme de relèvement des taux de la Fed plus rapide que prévu. Cela déplaît aux financiers, même si tout cela paraît cohérent au niveau économique.

La volatilité, qui avait perdu en vigueur depuis la fin de semaine dernière, a fait son retour sur les marchés américains hier, à la faveur d'une conjonction de facteurs déstabilisants. Les premières tensions sont apparues avec les rumeurs de nouvelles difficultés dans les discussions commerciales sino-américaines, avant que les statistiques macroéconomiques positives publiées aux Etats-Unis ne contribuent à renforcer le rendement des bons du trésor US à 10 ans au-delà de 3,06%. Un plus haut depuis juillet 2011 a même été touché à 3,069%. En parallèle, le dollar a repris une pente ascendante après une brève pause. Face à l'euro, il a signé un pic 2018 à 1,1821. C'est donc le grand retour des interrogations sur le rythme de relèvement des taux de la Fed.

A la cloche, les trois indices majeurs de Wall Street ont reculé hier soir, jusqu'à -1,1% pour le Nasdaq 100. En Asie, la situation est plus contrastée même si le rouge domine. Ce matin, le Japon a annoncé la première contraction de son PIB en deux ans, à -0,2% au premier trimestre 2018. Les économistes, qui anticipaient une stagnation, estiment toutefois que ce phénomène est temporaire.

Dans le volet géopolitique, la nouvelle idylle entre Washington et Pyongyang pourrait tourner court. La Corée du Nord a annulé une réunion avec sa voisine du Sud au motif qu'elle mène des manœuvres militaires avec les Etats-Unis. De là à remettre en cause le sommet historique prévu en juin ? Apparemment pas, mais la dictature semble avoir durci le ton par rapport à ses dernières interventions. L'agence officielle du pays a notamment laissé entendre que le sommet pourrait être remis en cause si Washington ne cesse pas de réclamer "unilatéralement" la dénucléarisation du pays.

Le CAC40 devrait démarrer la séance en baisse modérée.

Les temps forts économiques du jour

L'inflation en Allemagne (8h00 : stable, comme prévu) et dans la zone euro (11h00) vont animer le début de la séance boursière européenne, avant une série de statistiques aux Etats-Unis, qui débutera par les permis de construire et les mises en chantiers (14h30), suivis de la production industrielle et des taux d'utilisation des capacités (15h15), des statistiques hypothécaires (16h00) et des stocks pétroliers hebdomadaires. Mario Draghi (BCE) doit intervenir à 13h00 à Francfort lors d'un événement en l'honneur de Vitor Constancio, tandis que Raphael Bostic (Fed) prononcera une allocution à 14h30 lors d'une conférence à l'Augusta Cotton Exchange, mais rien ne dit que ces interventions sont de nature à influer sur le sentiment concernant la politique monétaire.

L’euro a reculé à nouveau avec les tensions sur le 10 ans américain, à 1,18336 dollar. Le pétrole est toujours ferme avec un baril de brut léger américain WTI à 71,10 USD et un Brent de Mer du Nord à 78,277 USD. L'once d'or se négocie 1.294 USD, en légère hausse après un net repli hier.

Les principaux changements de recommandations

• AlphaValue reste acheteur d'Atos, dont l'objectif passe de 144 à 139 euros.
• Goldman Sachs passe de neutre à achat sur Axa en visant 27 euros contre 25 précédemment.
• Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer sur CGG, en portant de 2,30 à 3,20 euros son objectif.
• AlphaValue abaisse CGG d'achat à accumuler en visant 2,38 euros.
• Citi passe d'achat à neutre sur Engie.
• Morgan Stanley reprend le suivi de Schneider à pondération en ligne en visant 84 euros.
• HSBC passe de conserver à alléger sur Spie, en réduisant de 24 à 15 euros son objectif.

L’actualité des sociétés

Alstom, qui a publié ce matin ses résultats annuels et relevé ses objectifs, a fourni hier soir la composition du conseil d'administration d'Alstom Siemens. La Sofina a lancé le placement de 2,7% du capital d'Ipsos, pour ramener sa détention à 4,3%. Fnac Darty s'est alliée pour les achats à MediaMarktSaturn, une filiale de son actionnaire Ceconomy. Elior a lancé un avertissement sur les objectifs de l'exercice 2017/2018

ADP, Telecom Italia, Wirecard, CNP et Alstom sont les principales publications de trimestriels du jour en Europe. Cisco, Netease et Take-Two sont programmées à New York.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 0.04%4908.61 Cours en temps réel.-9.53%
DJ INDUSTRIAL 0.64%24527.27 Cours en différé.-0.78%
NASDAQ 100 0.89%6763.9567 Cours en différé.4.81%
NASDAQ COMP. 0.95%7098.3119 Cours en différé.1.86%
S&P 500 0.54%2651.07 Cours en différé.-0.84%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader