Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le Brent au plus bas depuis 2010, l'Arabie réduit ses tarifs

04/11/2014 | 17:53
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
LE BRENT AU PLUS BAS DEPUIS 2010

LONDRES (Reuters) - Le cours du Brent de mer du Nord est tombé mardi à environ 82 dollars, à un plus de bas de plus de quatre ans, en réaction à la décision de l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, de réduire ses tarifs pour les Etats-Unis.

Le baril de Brent livraison décembre a touché en séance un plus bas à 82,08 dollars, son plus faible niveau depuis octobre 2010. Vers 16h25 GMT, le Brent perdait 2,72% à 82,47 dollars.

Le baril de brut léger américain était en recul de 2,88%, après avoir touché un plus en bas en séance à 75,84 dollars, son niveau le plus faible depuis octobre 2011.

L'Arabie saoudite a décidé lundi d'augmenter ses prix officiels de vente pour décembre en Asie et en Europe, mais a choisi en revanche de les baisser aux Etats-Unis.

"Ce sont des nouvelles mitigées et le fait que l'angle positif n'ait pas eu d'impact montre que le sentiment du marché est très négatif en ce moment", a déclaré Eugen Weinberg, directeur de la recherche pour les matières premières à la Commerzbank à Francfort.

L'absence de signes clairs que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pourrait réduire sa production lors de la réunion du 27 novembre pèse également sur les prix.

A moins d'un mois de ce rendez-vous, il n'y a pas de consensus entre les maisons de négoce sur une éventuelle baisse de production.

"Je vois l'Opep et l'Arabie saoudite jouer les prolongations", a déclaré Pierre Lorinet, directeur financier de Trafigura, un groupe de négoce en pétrole, à l'occasion d'un sommet sur les matières premières organisé par Reuters.

"Un prix bas pour une période de temps peut effectivement être amusant dans les mains de personnes ayant beaucoup de réserves dans leur sol à un coût bas", a-t-il déclaré.

Ian Taylor, directeur général de Vitol, estime pour sa part, que les membres de l'Opep auront "des discussions sérieuses" sur une réduction de la production.

"Mon sentiment est que nous sous-estimons actuellement la possibilité de réduction de l'Opep," a-t-il dit.

Le Venezuela et l'Equateur travaillent sur une proposition commune pour défendre les prix du pétrole, mais le ministre du pétrole des Émirats arabes unis a déclaré que le pays n'était "pas en train de paniquer".

(avec Jane Xie à Singapour; Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)

par Sam Wilkin


© Reuters 2014
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
INTEGRAFIN HOLDINGS PLC 1.73%588 Cours en différé.2.70%
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY 0.43%35.15 Cours en clôture.0.43%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
18:14La france annonce que 92.942 personnes sont décédées a l'hopital en raison du coronavirus, un chiffre en hausse de 164
RE
18:13La france annonce que 2.351 patients sont en reanimation en raison du covid-19, en hausse de 160
RE
18:04Un des meurtriers présumés du journaliste saoudien Khashoggi arrêté en France
RE
17:30USA : Le rebond des exportations réduit drastiquement le déficit commercial
AW
17:26AMÉRIQUE LATINE : hausse des exportations de 25% en valeur en 2021 (rapport)
AW
17:12Artemis, actionnaire de Tongaat, soutient les investisseurs dans leur tentative de bloquer l'offre de droits.
ZR
17:09Stellantis mise sur les logiciels générateurs de revenus pour ses voitures
ZR
17:08Résumé des principales informations économiques du mardi 7 décembre
AW
16:36Un dirigeant de Nissan prévoit que la pénurie de semi-conducteurs se poursuivra jusqu'à la mi-2022
ZR
16:13Le grand producteur EQT soutient les exportations de gaz naturel des États-Unis et qualifie les critiques de Mme Warren de "malavisées".
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"