Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices & Marchés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Le CAC 40 attendu en nette baisse, inquiétudes sur les perspectives économiques

30/10/2020 | 08:32
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le marché parisien devrait ouvrir en nette baisse vendredi, sous l'effet d'un regain d'inquiétude des investisseurs vis-à-vis des perspectives économiques mondiales en raison de la deuxième vague de la pandémie. En France notamment, le reconfinement décidé par le gouvernement est entré en vigueur ce vendredi.

A 8h25, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 perdait 66 points, soit 1,5%, selon les données du courtier IG.

Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a indiqué vendredi que le gouvernement allait légèrement revoir à la baisse sa prévision concernant le produit intérieur brut (PIB) en 2020 afin de tenir compte du confinement.

"Nous fixerons la récession à -11% pour 2020", a affirmé le membre du gouvernement sur France Inter. L'exécutif prévoyait auparavant une chute du PIB de 10% pour l'année en cours.

Le PIB de la France a rebondi de 18,2% au troisième trimestre, par rapport au trimestre précédent, a annoncé vendredi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans sa première estimation.

Au deuxième trimestre, le PIB du pays avait reculé de 13,7% par rapport aux trois mois précédents. Sur un an, "le PIB demeure nettement en dessous de son niveau d'avant la crise sanitaire", avec un repli de 4,3%, a indiqué l'Insee.

Le PIB de la zone euro, attendu à 11h vendredi, devrait ressortir en hausse de 9% environ au troisième trimestre, par rapport au trimestre précédent, en raison du redémarrage de l'économie après le premier confinement au printemps.

Cependant, depuis l'été, l'activité économique s'est essoufflée, a affirmé jeudi la présidente de la BCE, Christine Lagarde, à mesure que les infections ont recommencé à augmenter, amenant les ménages à éviter les restaurants, les voyages et les spectacles, tandis que les entreprises se montraient de plus en plus prudentes. Certains économistes s'attendent à une contraction du PIB de la zone euro au quatrième trimestre.

Du côté des entreprises, Air France-KLM s'attend à un quatrième trimestre "difficile", en raison notamment du nouveau confinement en France, après avoir accusé une perte d'exploitation de plus de 1 milliard d'euros au troisième trimestre.

Total a publié des résultats en forte baisse au titre d'un troisième trimestre 2020 marqué par une reprise de la demande en produits pétroliers mais également par des niveaux de stocks toujours élevés. En outre, le groupe a abaissé sa prévision de production pour l'ensemble de l'année, du fait notamment du respect des quotas des pays membres de Opep+.

Safran a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de 2020, alors que son activité s'est légèrement améliorée au troisième trimestre par rapport au deuxième, tout en continuant de pâtir de l'effondrement du trafic aérien dû à la crise sanitaire.

Amundi a affiché un résultat net ajusté de 235 millions d'euros au troisième trimestre 2020, en hausse de 1% par rapport au deuxième trimestre et de 2,3% sur un an.

Saint-Gobain a révisé à la hausse ses objectifs jeudi, le spécialiste des matériaux de construction visant désormais une progression de son résultat d'exploitation au second semestre 2020 par rapport à celui de la période correspondante de 2019 à structure et taux de change comparables, "hors impact majeur nouveau de la récente dégradation sanitaire".

Ubisoft a mis à jour sa fourchette d'objectifs pour l'exercice 2020-2021 en raison du décalage de deux jeux importants pour cause de Covid-19, après un premier semestre marqué par une rentabilité record et des ventes nettement supérieures aux attentes. Le groupe vise désormais pour l'exercice en cours un "net bookings" (ventes nettes excluant certains revenus différés) compris entre 2,2 et 2,35 milliards d'euros, et un résultat opérationnel non IFRS dans une fourchette de 420 à 520 millions d'euros.

Casino a de son côté publié des résultats en demi-teinte au titre du troisième trimestre, marqués par un recul des ventes de ses magasins en France et par une amélioration de son résultat d'exploitation. Le reconfinement annoncé mercredi devrait néanmoins entraîner un regain d'activité en France au cours des prochaines semaines, a souligné le directeur financier du groupe, David Lubek, lors d'une conférence téléphonique.

-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

October 30, 2020 03:31 ET (07:31 GMT)

share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
18:00La Bourse de Francfort clôture à l'équilibre (Dax:-0,02%)
AW
17:59BOURSE DE LONDRES : La Bourse de Londres se replie après l'euphorie des derniers jours (-0,64%)
AW
17:08Agenda AOF / Sociétés France - Jeudi 26 novembre 2020
AO
16:57Wall Street : les investisseurs verrouillent leurs gains
CF
16:53CAC40 : consolide ses récents gains, W-Street plafonne aussi
CF
16:31La rémunération des dirigeants du CAC 40 en baisse de 10% en 2019 (rapport)
AW
15:43USA: Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
15:42Wall Street souffle au lendemain d'un palier historique pour le Dow Jones
AW
15:23Wall Street : après l'euphorie, davantage de prudence
CF
15:22CAC40 : cale vers 5.555, record absolu de 'valo' à W-Street
CF
Dernières actualités "Marchés"