Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
605
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Le CAC40 accroche les 5 000 points à l'ouverture

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
30/10/2018 | 09:05

Patatras ! Wall Street est passé du rire aux larmes hier lors d'une séance haute en couleur, qui a vu les indices enregistrer "leur pire retournement depuis 2015" (c'est Bloomberg qui le dit). Le S&P500 est par exemple monté jusqu'à 2 706 points avant de descendre à 2 603 points, pour clôturer en baisse de -0,66% à 2 642 points. La place américaine a été plombée par de nouveaux dégagements appuyés sur des valeurs technologiques que certains estiment trop généreusement valorisées, et par le retour des droits de douane sur le devant de la scène. Ce matin en Europe, l'heure est plutôt à la poursuite du rebond.

Les Etats-Unis prévoiraient, c'est encore Bloomberg qui le dit, de taxer la totalité des biens d'importation chinois en cas d'absence de progrès lors de la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping fin novembre. La technique de la Maison Blanche manque de finesse mais elle est bien rôdée. Elle se fait d'abord mielleuse, en laissant entendre que les discussions entre les deux puissances auront bien lieu en marge du sommet du G20 et qu'un accord est possible (phase apaisement). Puis elle arrache sa chemise, fait luire ses muscles et tord le bras de son futur interlocuteur à la première occasion (phase pression). Rien de bien neuf donc, puisqu'on sait déjà que l'issue des discussions entre la Chine et les Etats-Unis conditionneront en partie la vigueur de la croissance mondiale des prochains trimestres. Si d'aventure aucun accord n'était trouvé, Washington annoncerait sans doute que la totalité des produits chinois importés aux Etats-Unis (une enveloppe de 257 milliards de dollars actuellement) sera surtaxée deux mois plus tard, ce qui correspondra peu ou prou aux festivités du changement d'année dans l'ancien Empire du Milieu début février. Un joyeux nouvel an chinois à tous.
 
L'autre préoccupation du moment, ce sont les publications trimestrielles de sociétés qui ont du mal à tenir leurs objectifs, en particulier à cause des tensions commerciales. BNP Paribas (décevant) et Suez (solide) officient dès ce matin et L'Oréal, TF1 et Eutelsat ce soir après la clôture pour la France. Ailleurs dans le monde, Sony, PetroChina, plusieurs banques chinoises, Facebook, Pfizer, Coca-Cola, BP Plc et Mastercard sont aussi sur les tablettes. La tendance reste positive en Europe, ce qui peut paraître curieux au regard du comportement des indices américains. Mais l'Asie affiche de belles dispositions ce matin, même la Chine en fin de parcours. Est-ce le signe d'une certaine décorrélation entre Wall Street, qui avait mis du temps à corriger, et le reste de la planète finance ? En tout cas, le CAC40 a démarré en hausse de 0,2% à 5 000 points, malgré la chute de BNP Paribas
 
Les temps forts économiques du jour
 
Les estimations initiales du PIB du 3ème trimestre pour la France (7h30 : consensus +0,4%), l'Italie (11h00) ou la zone euro (11h00 : consensus +0,4%) sont en approche, ainsi que les chiffres de l'emploi allemands (9h55). Aux Etats-Unis, l'indice S&P Cash Shiller (15h00 : consensus +6%) sera suivi de l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board (16h00 : consensus 136,3).
 
L'euro se traite 1,13792 USD ce matin, alors que l'once d'or recule à 1 227 USD. Le baril rebondit et l'on retrouve le WTI à 67,14 USD (+0,75%) et le Brent à 77,10 USD (+0,45%).
 
Les principaux changements de recommandations
                                                                                                                       
  • Oddo BHF rehausse de 171 à 177 EUR son objectif sur Aéroports de Paris mais reste neutre. 
  • JP Morgan abaisse de surpondérer à neutre son avis sur Ahlsell avec un objectif ramené de 54,80 à 51 SEK.
  • Berenberg démarre le suivi d'Amigo Holdings à conserver en visant 240 GBp.
  • AlphaValue passe d'alléger à accumuler sur Asos, revalorisé de 5 574 à 5 909 GBp.
  • Jefferies réduit de 92 à 76 EUR son objectif sur BASF en restant à conserver.
  • AlphaValue reste à alléger sur Bic mais revalorise de 75,61 à 82,30 EUR.
  • Research Partners passe de conserver à acheter sur Bobst, en visant 105 EUR.
  • Stifel passe de conserver à acheter sur Deutsche Post, malgré un objectif ramené de 34 à 33 EUR.
  • AlphaValue passe d'acheter à accumuler sur Kuka, dont l'objectif recule de 82,50 à 74,60 EUR.
  • Nord L/B démarre le suivi de Peugeot à conserver en visant 20 EUR.
  • JP Morgan passe de souspondérer à neutre sur Novozymes, en visant 300 DKK.
  • Jefferies rehausse de 160 à 170 SEK son objectif sur Securitas en restant à conserver.
  • Oddo BHF réduit de 24 à 22 EUR son objectif sur STMicroelectronics en restant acheteur. 
  • Jefferies réduit de 19 à 15,50 EUR son objectif sur Stora Enso en restant à l'achat.  
  • Jefferies réduit de 22 à 20 EUR son objectif sur Uniper en restant à sousperformance.
  • JP Morgan rehausse de souspondérer à neutre son avis sur Wacker Chemie, malgré un objectif ramené de 86 à 78 EUR.
  • Baader Helvea reste acheteur sur Wacker Chemie, mais coupe de 175 à 123 EUR son objectif.
  • Berenberg démarre le suivi de Watkin Jones à l'achat en visant 235 GBp.
 
L’actualité des sociétés
 
Les constructeurs français ont accepté le principe proposé par Bercy de proposer une "surprime" écologique à l'achat d'un nouveau véhicule. Capgemini a confirmé ses objectifs de moyen terme. Safran va racheter des convertibles. S&P confirme le "A-" de la dette de Thales, mais passe la perspective à "négative". Wendel vend 4,73% du capital de Bureau Veritas mais conserve 35,8% du tour de table. Le bras de fer entre Vivendi et Mediaset se poursuit. Après Essar Steel, ArcelorMittal lorgne EPC Constructions en Inde, explique 'Mint'.  Euronext a expliqué la grosse panne intervenue hier sur ses marchés en Europe par un problème de base de données. Olympique Lyonnais Groupe reconduit son contrat avec Adidas jusqu'en 2025. Freelance, Burelle, Tivoly et Generix ont publié leurs comptes. Nicox renonce pour le moment au Nasdaq.
 
Le directeur général d'UBS Group, Sergio Ermotti, achète 13,1 millions de francs d'actions de la banque. Deutsche Boerse dépasse les attentes au T3 et confirme ses objectifs. Johnson Controls négocie la vente de ses batteries à Brookfield. EasyJet espère utiliser des avions électriques d'ici 2030. Lonza prend le contrôle d'Octane Biotech. Telecom Italia pourrait choisir le fonds I Squared Capital pour céder Persadira, a appris Reuters. Mystères autour du crash du B737MAX de Lion Air et premier accident pour la version modernisée du monocouloir de Boeing.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
888 HOLDINGS PLC 2.41%127.6 Cours en différé.-24.48%
ADIDAS AG 3.90%216 Cours en différé.-28.26%
AHLSELL AB (PUBL) 0.00%Cours en clôture.5.66%
ARCELORMITTAL -1.28%9.42 Cours en différé.-39.00%
ASOS PLC 28.12%2000 Cours en différé.-53.77%
BASF SE -0.87%45.665 Cours en différé.-31.60%
BNP PARIBAS 0.77%26.955 Cours en temps réel.-49.37%
BOBST GROUP SA -2.96%46.5 Cours en différé.-14.96%
BOEING COMPANY (THE) 4.23%146.6448 Cours en différé.-54.33%
BP P.L.C. -15.34%23.07051 Cours en différé.0.00%
BP PLC -1.66%335.35 Cours en différé.-27.69%
BUREAU VERITAS SA -4.19%18.2 Cours en temps réel.-18.34%
BURELLE SA -2.75%496 Cours en temps réel.-37.65%
CAC 40 0.10%4442.75 Cours en temps réel.-30.50%
CAPGEMINI SE 2.36%77.16 Cours en temps réel.-30.78%
DEUTSCHE BÖRSE AG 0.42%131.95 Cours en différé.-6.24%
DEUTSCHE POST AG -2.05%25.37 Cours en différé.-23.85%
EASYJET PLC 1.60%646 Cours en différé.-55.37%
EURONEXT N.V. -0.35%71.7 Cours en temps réel.-0.96%
EUTELSAT COMMUNICATIONS 1.97%9.518 Cours en temps réel.-35.58%
FACEBOOK 2.98%173.8987 Cours en différé.-17.74%
FREELANCER LIMITED -7.14%0.325 Cours en clôture.-7.14%
JOHNSON CONTROLS INTERNATIONAL PLC 3.73%29.275 Cours en différé.-30.56%
KUKA -3.53%32.8 Cours en différé.-6.85%
L'ORÉAL 1.00%242.4 Cours en temps réel.-9.09%
LONZA GROUP -0.77%401.7 Cours en différé.14.61%
MASTERCARD 4.37%270.018 Cours en différé.-13.23%
MEDIASET -0.76%1.962 Cours en différé.-25.68%
NICOX 1.92%3.72 Cours en temps réel.-16.19%
NOVOZYMES A/S -3.85%310 Cours en différé.-1.10%
OLYMPIQUE LYONNAIS GROUPE -1.35%2.19 Cours en temps réel.-27.45%
PETROCHINA COMPANY LIMITED 0.86%4.67 Cours en clôture.-0.21%
PEUGEOT -2.27%13.33 Cours en temps réel.-35.96%
PFIZER, INC. 2.54%34.49 Cours en différé.-14.22%
SAFRAN 4.14%74.98 Cours en temps réel.-47.69%
SECURITAS 2.30%113.5 Cours en différé.-31.28%
SONY CORPORATION 0.18%6702 Cours en clôture.0.18%
STMICROELECTRONICS 3.02%21.17 Cours en temps réel.-14.27%
STORA ENSO OYJ -1.26%10.225 Cours en différé.-20.13%
SUEZ -1.32%9.572 Cours en temps réel.-28.07%
TELECOM ITALIA S.P.A. -1.94%0.3795 Cours en différé.-30.45%
TF1 0.87%4.85 Cours en temps réel.-35.03%
THALES -2.07%72.68 Cours en temps réel.-19.78%
THE COCA-COLA COMPANY 2.90%47.84 Cours en différé.-15.97%
TIVOLY 0.69%14.5 Cours en temps réel.-37.39%
UBS GROUP AG -2.40%9.266 Cours en différé.-22.34%
UNIPER SE 2.66%23.12 Cours en différé.-23.69%
VIVENDI 1.34%21.16 Cours en temps réel.-19.13%
WACKER CHEMIE AG 4.04%49.18 Cours en différé.-30.12%
WENDEL -1.12%79.6 Cours en temps réel.-32.07%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader