Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
874
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Le CAC40 démarre la semaine de Thanksgiving en hausse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
19/11/2018 | 09:04

Le recul des cours pétroliers et les prises de bénéfices affectant le compartiment technologique ont eu raison des indices boursiers la semaine dernière. Aux Etats-Unis par exemple, ils affichent un bilan hebdomadaire fortement négatif, après quinze jours de rebond. La situation en Europe n'est pas très différente, à l'image d'un CAC40 qui a rendu -1,60% pour reculer à 5 025 points, nettement plus près de son plancher annuel (4 967 points) que de ses sommets (5 614 points).

Inutile de présenter une nouvelle fois la toile de fond dans le détail. S'il fallait retenir trois choses pour la semaine qui débute, ce serait Brexit, Droits de douane et Thanksgiving. Au Royaume-Uni, Theresa May va tenter de sauver son projet d'accord sur le Brexit, mis à mal par la levée de boucliers de parlementaires de tous bords. Mais c'est le bras de fer entre les Etats-Unis et la Chine qui reste au centre du jeu. Vendredi, des commentaires apaisants des dirigeants américains, Donald Trump notamment, avaient contribué à réchauffer le climat à Wall Street. Mais au cours du weekend, les dissensions entre les deux puissances sont à nouveau apparues au grand jour lors du sommet de l'APEC (Coopération économique Asie-Pacifique), notamment par la voix du vice-président Mike Pence, qui, après avoir rappelé que les barrières douanières érigées par Washington resteront en place tant que la Chine ne pliera pas, a mis en garde les pays en développement contre le programme de prêts d'infrastructure accordés par Pékin. Le sommet était si tendu qu'aucune déclaration commune n'a pu être publiée en clôture, une première depuis que le forum a été créé en 1989.
 
Le 22 sera le quatrième jeudi de novembre, synonyme de Thanksgiving et donc de journée fériée aux Etats-Unis. La fin de semaine boursière sera donc en partie tronquée par un vendredi en général consacré aux premiers achats de noël outre-Atlantique, bien connu désormais comme étant le "Black Friday", une journée d'achats frénétiques, censée donner le pouls des tendances de consommation pour la fin d'année.
 
A quelques jours du sommet du G20 censé permettre à Donald Trump et Xi Jinping de rapprocher leurs positions, la sortie de Pence montre qu'il reste du chemin à parcourir. Cela n'empêche pas, ce matin, les places asiatiques de progresser. A Paris, le CAC40 a démarré sa semaine en hausse de 0,3% à 5 038 points. 
 
Les temps forts économiques du jour
 
Séance forme calme avec un seul indicateur vraiment significatif, l'indice NAHB du marché immobilier américain, à 16h00 (consensus 67).
 
L'euro perd quelques cents après être remonté à 1,14 USD. L'once d'or se négocie 1 220 USD (-0,2%), tandis que les cours pétroliers sont relativement stables, à 57,35 USD pour le brut léger pompé aux Etats-Unis WTI et à 67,30 USD pour le Brent de Mer du Nord. Le rendement du 10 ans américain est stable à 3,067%.
 
Les principaux changements de recommandations
  • ABB : Berenberg reste à conserver mais réduit de 23 à 21 CHF son objectif.
  • Aena : Citi démarre le suivi à la vente.
  • Aéroports de Paris : Citi démarre le suivi à la vente.
  • Arkema : Goldman Sachs abaisse de neutre à vendre avec un objectif ramené de 117 à 85 EUR.
  • Atlantia : Citi démarre le suivi à neutre.
  • Eiffage : Citi démarre le suivi à l'achat.
  • Experian : Jefferies rehausse de 1 720 à 1 730 GBp son objectif en restant à conserver.
  • Ferrovial : Citi démarre le suivi à neutre.
  • Genmab : AlphaValue abaisse de 1 392 à 1 311 DKK son objectif mais reste acheteur.
  • Getlink : Citi démarre le suivi à la vente.
  • Henkel : Berenberg reste acheteur mais réduit de 131 à 127 EUR son objectif.
  • Legrand : Berenberg reste à conserver mais réduit de 63 à 55 CHF son objectif.
  • Novartis : Goldman Sachs passe de neutre à acheter en visant 110 CHF contre 88 CHF précédemment.
  • Novo Nordisk : JP Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 340 DKK contre 290 DKK précédemment.
  • OC Oerlikon : SocGen passe de conserver à acheter en visant 15,50 CHF.
  • Rexel : Berenberg reste à conserver mais réduit de 14,50 à 12 EUR son objectif.
  • Schneider : Berenberg reste acheteur mais réduit de 81 à 74 EUR son objectif.
  • Siemens : Berenberg reste acheteur mais réduit de 140 à 130 EUR son objectif.
  • The Swatch Group : MainFirst abaisse d'acheter à neutre sa recommandation, avec un objectif ramené de 500 à 340 CHF.
  • Vinci : Citi démarre le suivi à l'achat.
  • Wacker Chemie : MainFirst abaisse sa recommandation d'acheter à neutre en visant 102 EUR.
L’actualité des sociétés
 
L'exécutif devrait dévoiler son plan énergie avant la fin du mois, avec d'importantes implications pour Electricité de France notamment. Airbus et Dassault Aviation vont s'associer pour proposer début 2019 un nouveau jet de combat à Paris et Berlin, sans avoir été sollicités, a appris Reuters. L'Agence a aussi révélé que Technicolor pourrait chercher un acquéreur, dans un contexte toujours difficile. S&P rehausse à "BBB+" la notation crédit d'Arkema. Airbus et Eutelsat s'entendent pour de futurs satellites. Delta Air Lines confirme une commande de 10 A330neo. Cybergun et Glock remportent un procès pour contrefaçon. Genfit lorgne Wall Street. 
 
La biotech américaine Tesaro serait à vendre. La nouvelle polémique sur Facebook, qui se serait offert les services d'une firme spécialisée pour décrédibiliser ses détracteurs, enfle. Pfizer aurait l'intention de relever les prix d'une quarantaine de ses médicaments aux Etats-Unis en janvier. Bombardier plonge de 20% en bourse après l'ouverture d'une enquête pour délit d'initiés visant ses dirigeants. Luigi Gubitosi a été désigné pour piloter Telecom Italia à la place d'Amos Genish, qui veut convoquer une assemblée générale extraordinaire pour combattre la stratégie qui se met en place. OC Oerlikon devient fournisseur agréé d'Airbus.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AENA S.M.E., S.A. 0.80%113.9 Cours en différé.-33.72%
AIRBUS SE -2.68%62.37 Cours en temps réel.-50.88%
ARKEMA 0.19%93.5 Cours en temps réel.-1.46%
ATLANTIA SPA 1.53%13.24 Cours en différé.-37.28%
BOMBARDIER INC. -5.06%0.375 Cours en différé.-79.53%
CAC 40 -0.40%4772.84 Cours en temps réel.-19.84%
CYBERGUN 2.83%0.185 Cours en temps réel.-99.11%
DASSAULT AVIATION -1.02%725 Cours en temps réel.-37.39%
DELTA AIR LINES, INC. 1.34%30.22 Cours en différé.-49.01%
EIFFAGE SA -1.29%70.58 Cours en temps réel.-29.90%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 2.65%8.608 Cours en temps réel.-15.53%
EUTELSAT COMMUNICATIONS -0.75%8.486 Cours en temps réel.-40.99%
EXPERIAN PLC 0.03%2957 Cours en différé.15.83%
FACEBOOK 2.66%254.75 Cours en différé.20.90%
FERROVIAL, S.A. -0.42%21.49 Cours en différé.-19.99%
GENFIT -6.07%3.34 Cours en temps réel.-79.85%
GETLINK SE 0.35%11.56 Cours en temps réel.-25.73%
HENKEL AG & CO. KGAA 0.94%87.78 Cours en différé.-5.68%
LEGRAND SA -0.78%65.8 Cours en temps réel.-8.70%
NOVARTIS AG 0.11%81.67 Cours en différé.-11.23%
NOVO NORDISK A/S 0.52%437.2 Cours en différé.12.49%
OC OERLIKON CORPORATION -0.33%7.595 Cours en différé.-32.92%
PFIZER, INC. 0.64%36.25 Cours en différé.-6.51%
REXEL 0.97%10.365 Cours en temps réel.-13.34%
SCHNEIDER ELECTRIC SE 0.64%101.7 Cours en temps réel.10.44%
SIEMENS AG 0.77%113.02 Cours en différé.-3.76%
TECHNICOLOR -9.09%2 Cours en temps réel.-85.90%
TELECOM ITALIA S.P.A. -0.07%0.34635 Cours en différé.-37.96%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. -1.23%191.62 Cours en différé.-15.63%
THE SWATCH GROUP SA -0.24%210.2 Cours en différé.-21.96%
VINCI SA -1.70%71.56 Cours en temps réel.-26.46%
WACKER CHEMIE AG -0.16%75.88 Cours en différé.12.36%

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader