Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
903
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Le Capitole, c'est capital

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
01/10/2020 | 09:03

Ce matin, je ne vais pas m'étendre sur les performances chiffrées des indices même si la fin d'un trimestre est propice aux bilans : des dizaines d'articles sont déjà disponibles sur le sujet. En revanche, cette date est aussi charnière pour l'économie américaine, qui a besoin d'un coup de pouce pour éviter la "trajectoire en W" redoutée par les investisseurs. C'est l'un des enjeux majeurs de ce mois préélectoral.

Sans vouloir paraphraser un Jacques Chirac paternaliste au soir d'une défaite honorable pour le football parisien, "si on nous avait dit ça il y a six mois, on aurait signé tout de suite". Les marchés financiers ont bouclé le troisième trimestre 2020 sur des performances assez disparates, mais le bilan depuis que la crise du coronavirus a éclaté n'est pas aussi catastrophique que redouté. Evidemment pour ceux qui ont tout misé sur les valeurs technologiques en vogue, il est même très bon. Septembre fut un mois de recul, mais c'est assez souvent le cas en bourse. Le spleen de la rentrée sans doute.

Pendant que l'Europe regarde avec une certaine angoisse les taux de contamination de la Covid remonter, les parlementaires américains sont au pied du mur budgétaire. L'absence de nouveau plan de soutien économique pousse les entreprises à mettre leurs menaces à exécution : massivement licencier. C'est le cas des compagnies aériennes, dont les suppressions de postes frappent les esprits puisqu'elles se comptent en dizaines de milliers. Mais je lis aussi depuis le début de la semaine que les banques américaines reprennent leurs licenciements et que des assureurs sont aussi concernés, à l'image des annonces d'Allstate hier.

Pendant ce temps, les Démocrates et les Républicains jouent au chat et à la souris au Capitole. Les premiers ont "accepté" de revoir leurs ambitions à la baisse concernant le plan de soutien, avec une enveloppe évaluée à 2 200 Mds$. Hier soir, la Maison Blanche a fait savoir qu'elle était prête à aller jusqu'à 1 500 Mds$, mais certainement pas jusqu'à "un chiffre commençant par un 2". En attendant, les entreprises et les ménages trinquent. La fin de mandat de Donald Trump pouvait difficilement être plus chaotique.

Les deux clans parviendront bien à s'entendre un jour, sans doute avec un nouvel effort de part et d'autre, mettons autour de 1 700 Mds$. Cet espoir de compromis a porté Wall Street hier et semble continuer à le faire ce matin, au vu des indicateurs avancés américains. Le CAC40 gagnait 0,8% à 4842 points peu après l'ouverture, avant la publication d'une grosse série d'indicateurs macroéconomiques partout sur la planète. Pour terminer, sachez que la Bourse de Tokyo a disparu des écrans radars ce matin : un énorme problème technique a paralysé les cotations, tellement important que l'opérateur a décidé de fermer pour toute la journée.

Les temps forts économiques du jour

Les indicateurs PMI de septembre seront publiés tout au long de la journée en Europe puis aux Etats-Unis. Le taux de chômage européen (11h00) précèdera plusieurs indicateurs aux Etats-Unis : enquête Challenger sur l'emploi (13h30), revenus et dépenses des ménages (14h30), demandes d'allocations chômage (16h30), ISM manufacturier (16h00) et dépenses de construction (16h30).

L'euro a légèrement remonté la pente à 1,1742 USD. L'once d'or est proche de 1900 USD. Le pétrole se redresse lentement, à 42,27 USD le baril de Brent et à 40,17 USD le baril WTI. Le rendement du T-Bond remonte à 0,69% sur 10 ans. Le Bitcoin navigue autour de 10 800 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Aegon : Morgan Stanley passe de neutre à surpondérer en visant 2,80 EUR.
  • Airbus : Berenberg passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 69 à 76 EUR.
  • Altice Europe : Exane BNP Paribas passe de surperformance à neutre en visant 4,20 EUR.
  • Banco Santander : Oddo BHF passe de neutre à achat en visant 2,10 EUR.
  • Borussia Dortmund : MainFirst démarre le suivi à conserver en visant 6 EUR.
  • Bouygues : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 34 à 31 EUR.
  • Britvic : Goldman Sachs passe d'acheter à neutre en visant 910 GBp.
  • Colruyt : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 39 à 48,50 EUR.
  • DCC : Goldman Sachs passe de neutre à vendre en visant 5000 GBp.
  • Elisa : Société Générale démarre le suivi à la vente en visant 40 EUR.
  • Grifols : Citigroup passe de vendre à neutre.
  • ISS : Morgan Stanley reprend le suivi à souspondérer en visant 80 DKK.
  • Orsted : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 1060 DKK.
  • Puma : AlphaValue passe de vendre à alléger avec un objectif de cours relevé de 67,60 à 79,10 EUR.
  • Rubis : Goldman Sachs passe d'achat à neutre avec un objectif de cours réduit de 60 à 40 EUR.
  • Siemens Gamesa : Morgan Stanley reprend le suivi à pondération en ligne en visant 21,30 EUR.
  • Telenor : Société Générale passe de vendre conserver en visant 150 NOK

L’actualité des sociétés

En France

En septembre, les immatriculations de véhicules neufs se sont contractées de 3% en France, selon le CCFA. L'UE valide le rachat d'Ingenico par Worldline, sous réserve de quelques cessions sur de petits marchés. A la demande d'Engie, Veolia accepte de prolonger la validité de son offre rehaussée sur Suez jusqu'au 5 octobre, tandis qu'Ardian serait aussi intéressé par Suez. Patrick Pouyanné, le PDG de Total, estime qu'une entrée en bourse de la filiale renouvelable Total Eren est envisageable. STMicroelectronics annonce que ses revenus du 3e trimestre sont au-dessus du haut de la fourchette de prévisions. Le conseil d'administration de Thales propose un acompte sur dividende de 0,40 EUR par action au titre de l'exercice 2020, payé le 3 décembre. Europcar sollicite l'aval de ses porteurs pour nommer un mandataire ad hoc pour renégocier sa dette. Nexans organise une journée investisseurs le 17 février 2021. Eurazeo finalise l'acquisition d'UTAC CERAM. Bio-UV lève 7 M€ par placement privé. Clasquin accélère sa digitalisation avec Wakeo. Bertin (CNIM) cède son pôle d'ingénierie et de conseil en énergie et environnement. L'international brésilien Lucas Paqueta rejoint l'Olympique Lyonnais. Stéphane Gigou et Michel Freiche deviennent respectivement président du directoire et de directeur général de Trigano. Claranova, Precia, Genfit, Crosswood, Financière Moncey, Balyo, Baccarat, La Foncière Verte, Prologue, M2i, O2i, Barbara Bui, Neolife, Alpha MOS, Orege, Proactis, Coheris, DMS, Cabasse, PlanetMedia, Riber, Hiolle, Valbiotis, D.L.S.I, Compagnie du Cambodge, AB Science, Delta Drone, ASIT Biotech, Marie Brizard ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Le patron de Moderna, Stéphane Bancel, a précisé au Financial Times que son candidat vaccin contre le coronavirus ne sera pas prêt avant l'élection présidentielle américaine. La FDA se pencherait plus en profondeur sur un cas grave d'effet secondaire dans l'étude en cours menée par AstraZeneca sur son candidat-vaccin, sans que cela remette a priori en cause la poursuite de l'essai. Le Wall Street Journal a appris que le département américain de la justice enquête sur Medtronic, qui aurait peut-être cherché à limiter la production de ses concurrents dans le domaine des respirateurs durant le pic de coronavirus. Pour ce que ça vaut, il semblerait que le patron de l'agence américaine de certification de l'aviation civile a apprécié son vol en 737MAX organisé par The Boeing Company. The Allstate va supprimer environ 8% de ses 40 000 emplois. Bayer lance un plan d'économie de plus de 1,5 Md€ d'ici 2024 et prend une lourde dépréciation sur son agrochimie. American Airlines va commencer à partir d'aujourd'hui à licencier 19 000 salariés, à défaut de plan de soutien fédéral au secteur aérien. Aux États-Unis, Facebook interdit les publicités qui dénoncent une pseudo-vaste fraudent électorale. La Fed a autorisé le rachat du courtier E*Trade par Morgan Stanley. Google a prévu de lancer de Smartphone compatible 5G et dans un tout autre registre serait tout proche d'obtenir le feu vert au rachat de Fitbit en Europe. Pour sa première cotation à New York, Palantir s'envole.

Ça publie. PepsiCo, Constellation Brands, Hennes & Mauritz, Conagra, Argan, Skistar, Kaufman

Lectures



Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -3.20%65.85 Cours en temps réel.-47.86%
ALPHABET INC. -3.26%1577.71 Cours en différé.21.92%
ALTICE EUROPE N.V. -0.94%4.195 Cours en différé.-26.32%
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. -5.67%11.9074 Cours en différé.-56.07%
ASIT BIOTECH SA 6.28%0.1828 Cours en différé.-44.87%
ASTRAZENECA PLC 1.69%8077 Cours en différé.4.42%
BALYO -6.95%0.964 Cours en temps réel.-41.07%
BAYER AG 0.31%42.555 Cours en différé.-41.73%
BORUSSIA DORTMUND GMBH & CO. KOMMANDITGESELLSCHAFT AUF AKTIEN -0.18%4.516 Cours en différé.-48.59%
BOUYGUES -3.15%29.8 Cours en temps réel.-18.77%
CLASQUIN -1.39%28.3 Cours en temps réel.-18.00%
CONAGRA BRANDS, INC. -1.47%37.47 Cours en différé.10.98%
CONSTELLATION BRANDS, INC. -2.46%175.0346 Cours en différé.-5.42%
D.L.S.I. -2.06%9.5 Cours en temps réel.-41.57%
DELTA DRONE -7.06%0.0237 Cours en temps réel.-51.15%
ELISA OYJ -1.20%44.31 Cours en différé.-8.93%
EURAZEO SE -1.52%42.88 Cours en temps réel.-28.62%
EUROPCAR MOBILITY GROUP SA -7.66%0.579 Cours en temps réel.-85.53%
FACEBOOK INC -3.20%275.77 Cours en différé.38.75%
GENFIT -4.56%3.35 Cours en temps réel.-80.11%
GRIFOLS, S.A. 0.48%25.08 Cours en différé.-20.17%
HIOLLE INDUSTRIES -0.64%3.12 Cours en temps réel.-37.20%
INGENICO GROUP -4.38%126.65 Cours en temps réel.36.83%
ISS A/S -4.57%85.94 Cours en différé.-43.66%
M2I 0.00%4 Cours en temps réel.-27.27%
MARIE BRIZARD WINE & SPIRITS -0.14%1.438 Cours en temps réel.-10.11%
MEDTRONIC PLC -3.22%107.71 Cours en différé.-1.79%
MORGAN STANLEY -3.24%50.18 Cours en différé.1.47%
NEOLIFE -4.86%0.235 Cours en temps réel.52.47%
NEXANS -4.16%42.36 Cours en temps réel.1.63%
O2I -2.04%0.96 Cours en temps réel.-29.50%
OLYMPIQUE LYONNAIS GROUPE 0.53%1.91 Cours en temps réel.-37.91%
ORSTED A/S -0.80%966.6 Cours en différé.41.42%
ORÈGE -1.75%0.786 Cours en temps réel.-39.39%
PALANTIR TECHNOLOGIES INC. 4.27%9.89 Cours en différé.0.00%
PEPSICO, INC. -1.64%137.295 Cours en différé.2.11%
PLANETMEDIA -2.70%1.08 Cours en temps réel.-43.65%
PROACTIS HOLDINGS PLC 0.00%32.5 Cours en différé.-32.29%
PROLOGUE -2.28%0.257 Cours en temps réel.-23.10%
PUMA SE -3.15%79.42 Cours en différé.19.97%
RUBIS -2.94%29.7 Cours en temps réel.-44.11%
SIEMENS GAMESA RENEWABLE ENERGY, S.A. -2.37%24.74 Cours en différé.62.07%
STMICROELECTRONICS N.V. -2.24%27.97 Cours en temps réel.19.36%
SUEZ SA -0.57%15.595 Cours en temps réel.16.31%
TELENOR ASA -2.08%150.5 Cours en différé.-2.38%
THALES -4.67%61.3 Cours en temps réel.-30.50%
THE ALLSTATE CORPORATION -0.95%90.41 Cours en différé.-18.85%
VALBIOTIS 0.65%6.24 Cours en temps réel.176.79%
WORLDLINE -5.29%66.18 Cours en temps réel.10.66%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
YodAT - Il y a 3 semaines arrow option
Excellent podcast, merci.
  
  
  • Publier
    loader