Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le Commerce du Bois : La rénovation énergétique des bâtiments au cœur du plan de relance

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
07/09/2020 | 09:59

07.09.2020

Dévoilé ce 3 septembre, le plan de relance du Gouvernement a accordé une place de choix au secteur de la construction. En difficulté depuis la période de confinement, des choix forts ont été amorcés, pour relancer la filière. 6,7 milliards seront alloués à la rénovation énergétique des bâtiments, dont 2 milliards dédiés aux ménages, dans le cadre du dispositif MaPrimeRénov', qui viennent s'ajouter aux 800 000 millions d'euros déjà alloués chaque année. À compter du 1er janvier 2021, tous les ménages pourront ainsi bénéficier de la prime de rénovation MaPrimeRénov'. Auparavant réservée aux foyers les plus modestes, elle s'étendra à l'ensemble des ménages.

Dorénavant, l'ensemble des ménages pourra bénéficier de cette subvention, quels que soient leurs revenus pendant toute la durée d'application du plan de relance (2021-2022). Tous les travaux faisant l'objet d'un devis signé à compter du 1er octobre 2020 seront éligibles à l'aide. Les ménages les plus modestes bénéficieront d'une aide supplémentaire. Le montant alloué dépendra du type de travaux et du revenu du bénéficiaire. Jusqu'à maintenant exclus, les bailleurs et les copropriétés pourront également profiter du dispositif. Le détail des barèmes et travaux éligibles sera précisé courant octobre.

Dans le but de soutenir en premier lieu les logements les plus énergivores, notamment les passoires thermiques, un bonus sera appliqué si les travaux permettent à une maison individuelle de sortir de ce statut. Quant à l'aide aux ménages intermédiaires et supérieurs, elle sera conditionnée à un bouquet de travaux (une rénovation globale). Des bonifications supplémentaires seront accordées à la condition que les travaux permettent sensiblement de réduiresensiblement la consommation d'énergie.

Le secteur du public se voit attribuer 4 milliards d'euros pour la rénovation de bâtiments publics (école, université, etc.).

Réaction des acteurs

Dans son communiqué de presse, la FFB s'est félicitée des décisions prises par le Gouvernement pour rénover les bâtiments existants mais déplore l'absence inquiétante de mesures fortes en soutien au logement neuf. Sur ce segment, le décrochage, amorcé dès le début 2020 sous l'effet des recommandations du Haut Conseil de la stabilité financière (plafonnement des taux d'endettement des ménages), ne cesse de s'accélérer. L'accompagnement à la réhabilitation des friches, pour important qu'il soit (650 millions d'euros sur deux ans), ne permettra pas la relance à court terme de l'accession sociale et de l'investissement locatif.

Olivier Salleron : « la FFB, très inquiète du décrochage du neuf, réitère sa demande d'un soutien fort et immédiat à la construction de logements, qui manque encore dans 'France relance'. Cela passe notamment par un retour au PTZ à 40 % pour toutes les zones et par une prolongation du Pinel au-delà de 2021.

Le MEDEF, quant à lui, salue les choix du plan de relance, notamment celui de privilégier la transformation de l'économie et les secteurs d'avenir. Le MEDEF salue les 30 milliards consacrés à la transition écologique car celle-ci nécessite de la part des entreprises et en particulier des PME des investissements massifs. Le MEDEF salue aussi les 3 milliards destinés à renforcer les fonds propres des entreprises et notamment des PME indispensables pour investir dans l'avenir.

La CPME est globalement satisfaite des moyens débloqués, en particulier la baisse pérenne des impôts de production qui vise à améliorer la compétitivité des entreprises. Son président, François Asselin déclare : « Ce dont ont besoin les entreprises c'est de confiance, d'activité, de compétitivité, d'efficacité et de simplicité. Au final, le succès du plan de relance tiendra beaucoup à sa bonne exécution, et il sera nécessaire d'être vigilant sur le fléchage effectif des aides aux petites et moyennes entreprises (PME), qui représentent 50% de l'emploi salarié et plus de 90% des entreprises »


Vous retrouverez l'intégralité du plan de relance au format PDF sur le site du gouvernement :
https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance#

La Sté Le Commerce du Bois a publié ce contenu, le 07 septembre 2020, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le07 septembre 2020 07:58:06 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
22:28Jordanie-Dissolution du Parlement en vue d'élections en novembre
RE
22:04Face à Barret, Biden et les démocrates veulent défendre l'Obamacare
RE
21:51HAUT-KARABAKH : Macron appelle à cesser immédiatement les hostilités
RE
21:51HAUT-KARABAGH : Emmanuel macron appelle "fermement à la cessation des hostilités"-elysée
RE
21:50HAUT-KARABAGH : Emmanuel macron s'est entretenu avec le premier ministre d'arménie puis avec le président d’azerbaïdjan-elysée
RE
21:28France-Le Sénat reste à droite, percée des Verts, LaRem résiste
RE
20:53Mali-Moctar Ouane nommé Premier ministre par intérim
RE
20:25Macron dénonce la "trahison" des engagements pris au Liban
RE
19:45France/Covid-11.123 contaminations et 27 décès en 24 heures
RE
19:45France/covid-le bilan s'est alourdi de 27 deces en 24 heures a un nombre total de 31.727 deces-sante publique france
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"