Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le FMI plus optimiste pour le Brésil en 2018-2019

17/04/2018 | 15:35
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Brasilia (awp/afp) - L'économie brésilienne, la première de loin en Amérique latine, va croître de 2,3% cette année et de 2,5% en 2019, relevant la tête après une grave récession, a prédit mardi le FMI.

Pour ces deux années, ces prévisions sont en hausse de 0,4% par rapport aux précédentes prévisions, en janvier, du Fonds monétaire international.

Selon le rapport du FMI, ce sont la hausse de la demande intérieure et de l'investissement qui vont permettre au pays de trouver une croissance supérieure à ses voisins de la région cette année.

"Après la grave récession du cycle 2015-2016, l'économie brésilienne a renoué avec la croissance en 2017 (1%) et nous attendons une progression de 2,3% en 2018 et de 2,5% en 2019 sous l'impulsion de la consommation intérieure et de l'investissement", indique le FMI.

"La croissance à moyen terme va se modérer à 2,2%, en raison du vieillissement de la population et d'une stagnation de la productivité", relève tout de même le Fonds.

Pour l'ensemble de l'Amérique latine, la croissance ne sera que de 2% en 2018, mais sera supérieure à celle du Brésil en 2019, à 2,8%, estime le FMI.

Des chiffres inférieurs à la croissance mondiale que le Fonds prévoit à 3,9% à la fois cette année et en 2019.

L'un des plus grands risques pesant sur la croissance brésilienne est l'élection présidentielle d'octobre, la plus incertaine de l'Histoire moderne du Brésil, couplée aux législatives.

"L'incertitude politique augmente les risques pour la mise en oeuvre de réformes ou la possibilité de redéfinir les priorités" économiques, dit le FMI, en évoquant tout à la fois le Brésil, le Mexique et la Colombie, eux aussi en année électorale en 2018.

Au Brésil, le candidat favori dans les intentions de vote pour la présidentielle, l'ex-président Lula, a commencé à purger une peine de prison pour corruption et espère gagner des recours en justice pour concourir.

En dépit de l'embellie économique, le chômage va rester une préoccupation majeure au Brésil: 11,6% en 2018 et 10,5% en 2019, prédit le FMI, après le pic de 12,8% enregistré l'an dernier.

Mais l'inflation, actuellement de 2,68%, devrait rester sous contrôle.

Le FMI appelle toutefois Brasilia à des mesures d'austérité supplémentaires face à ses déficits abyssaux.

"La réforme du système de retraites reste une priorité", note le Fonds alors que le gouvernement du président Michel Temer a renoncé à cette réforme hautement impopulaire mais réclamée avec insistance par les marchés.

afp/rp


© AWP 2018
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL) -0.07%5.9679 Cours en différé.-4.78%
MEXICO IPC 0.01%50265.77 Cours en temps réel.14.00%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
12:26La BCE veut aplanir d'ici septembre ses divergences sur l'inflation
RE
12:25Augmentation des dépenses de l'aide sociale en 2019
AW
12:22Corr Nombre record de décès en Suisse en 2020
AW
12:16EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : la Confédération dépasse ses objectifs
AW
12:09Vivendi dit que les actionnaires ont approuvé toutes les résolutions soumises au vote en assemblée générale
RE
12:04Vivendi-la résolution 23 autorisant vivendi à racheter et annuler ses actions jusqu'à 50% de son capital approuvée à 73,62% par l'ag des actionnaires
RE
12:01Vivendi-la résolution 6 portant la distribution de 60% des actions universal aux actionnaires de vivendi approuvée à 99,88% (et non 99,98%) par l'ag des actionnaires
RE
12:00Vivendi-la résolution 6 portant la distribution de 60% des actions universal aux actionnaires de vivendi approuvée à 99,98% par l'ag des actionnaires
RE
12:00Vivendi-la résolution 5 portant sur la scission d'umg approuvée à 99,87% par l'ag des actionnaires
RE
11:45La fortune globale a fait un bond en avant malgré la pandémie
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"