Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le Nasdaq devrait ouvrir en baisse après l'avertissement sur les marges d'Intel

22/10/2021 | 22:48
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Traders work on the floor of the NYSE in New York
Le Nasdaq s'apprêtait à ouvrir en baisse vendredi après que le fabricant de puces Intel a prévenu d'une baisse de ses marges bénéficiaires, tandis que Snap Inc a mené les baisses parmi les entreprises de médias sociaux après avoir signalé un impact sur la publicité numérique des changements de confidentialité par Apple.

Intel Corp a glissé de 9,5 % dans les échanges de prémarchés après avoir manqué les prévisions de ventes pour le troisième trimestre, tandis que son directeur général a souligné que la pénurie d'autres puces freinait les ventes des processeurs phares de la société.

Les inquiétudes concernant la chaîne d'approvisionnement, les pressions inflationnistes et les pénuries de main-d'œuvre ont été au centre de la saison des résultats du troisième trimestre, les analystes s'attendant à ce que les bénéfices du S&P 500 augmentent de 33,7 % en glissement annuel, selon les données de Refinitiv.

Certains analystes ont toutefois déclaré que ces inquiétudes n'auront qu'un impact temporaire sur les bénéfices des méga-capitalisations du secteur des technologies et des communications au cours de cette saison de publication.

"Intel a également produit des résultats moins que brillants. La vente à découvert des grandes entreprises technologiques a été un bon moyen de perdre de l'argent au cours des deux dernières années, et je ne m'attends qu'à une aberration temporaire", a écrit Jeffrey Halley, analyste de marché principal, Asie-Pacifique, chez OANDA dans une obligation client.

L'indice S&P 500 a clôturé à un niveau record jeudi et est prêt à réaliser des gains hebdomadaires de 1,8 %, afin de prolonger une série haussière pour la troisième semaine consécutive.

"Le S&P atteint de nouveaux sommets alors que nous sommes au milieu du problème de la chaîne d'approvisionnement, donc le marché vous dit 'je suis au courant et je ne suis pas inquiet'", a déclaré Eric Diton, président et directeur général de la Wealth Alliance à New York.

"Nous sommes toujours dans un environnement de taux d'intérêt très bas, couplé à une reprise économique mondiale qui va avoir des hauts et des bas et à une Réserve fédérale toujours accommodante, et ce n'est pas l'entrée pour un marché baissier majeur."

American Express Co a progressé de 2,1%, ce qui devrait stimuler l'indice Dow Jones à l'ouverture, après avoir dépassé les estimations de bénéfices de Wall Street pour le quatrième trimestre consécutif.

Facebook Inc. a chuté de 4,2 % et Twitter Inc. a perdu 3,2 % après que Snap Inc. a déclaré que les modifications apportées par Apple Inc. à la confidentialité des appareils iOS nuisaient à la capacité de l'entreprise à cibler et à mesurer sa publicité numérique.

Snap a chuté de 20,0 % à la suite de cette nouvelle et a jeté des doutes sur les rapports trimestriels de Facebook et Twitter la semaine prochaine, des entreprises de médias sociaux qui dépendent fortement des revenus publicitaires.

Apple a légèrement augmenté de 0,2 %. D'autres valeurs de croissance, dont Tesla Inc, Microsoft Corp et Netflix Inc, ont également progressé, limitant les baisses des e-minis du Nasdaq 100.

À 8 h 26 HE, les e-minis du Dow étaient en hausse de 62 points, soit 0,17 %, les e-minis du S&P 500 étaient en hausse de 3 points, soit 0,07 %, et les e-minis du Nasdaq 100 étaient en baisse de 29,75 points, soit 0,19 %.

Mattel Inc a bondi de 7,7 % après avoir relevé jeudi ses prévisions de ventes pour 2021, affirmant qu'elle surmonterait les perturbations d'expédition à l'échelle du secteur. (Reportage de Shreyashi Sanyal et Devik Jain à Bengaluru ; édition d'Arun Koyyur et Sriraj Kalluvila)


© Zonebourse avec Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMAZON.COM, INC. -2.12%3504.56 Cours en différé.7.60%
FACEBOOK INC -2.33%333.12 Cours en différé.21.95%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
12:42REPORTAGE-A la frontière polonaise, les migrants pris au piège des passeurs
RE
12:18Petr Fiala nommé Premier ministre de République tchèque
RE
12:08France-Lecornu se rend aux Antilles pour tenter d'apaiser les tensions
RE
11:16Coronavirus-Le variant Omicron circule probablement en France - Véran
RE
10:52Coronavirus-Aucun cas de variant Omicron en France, mais "c'est une question d'heures" - Véran
RE
10:52Coronavirus-il est probable qu'il y ait déjà des cas de variant omicron en circulation en france, mais à ce jour, aucun cas n'a été détecté - olivier véran
RE
09:15Coronavirus-Deux cas de variant Omicron détectés en Australie
RE
08:53Coronavirus-L'Arabie saoudite suspend ses liaisons aériennes avec sept nouveaux pays
RE
08:45Nucléaire iranien-Les pourparlers reprennent à Vienne, sans grand espoir d'avancée
RE
08:33Coronavirus-Deux cas de variant Omicron détectés en Australie
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"