Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le Parlement grec se prononcera mercredi sur la confiance à Tsipras

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/01/2019 | 21:32

(Actualisé avec forte probabilité que Tsipras obtienne la confiance des députés, § 5-6-7-8)

ATHÈNES, 14 janvier (Reuters) - Les députés grecs ouvriront ce mardi le débat portant sur le vote de confiance sollicité dimanche par le Premier ministre Alexis Tsipras et se prononceront le lendemain.

Confronté à la défection de son ministre de la Défense, Panos Kammenos, et de certains membres de son parti, les Grecs indépendants (ANEL), Alexis Tsipras a annoncé dimanche qu'il remettrait le destin de son gouvernement entre les mains du Parlement.

Après quatre années de coalition, Kammenos a quitté ses fonctions pour protester contre l'accord qui a mis fin au contentieux entre la Grèce et la Macédoine à propos du nom de l'ancienne république de la Fédération yougoslave.

Syriza, le parti de Tsipras, dispose de 145 sièges sur les 300 que compte le Parlement et peut compter sur le soutien d'un député indépendant.

Pour surmonter le vote de confiance de mercredi, il lui faut donc l'appui d'au moins cinq autres députés. D'après des pointages effectués lundi soir, la tâche semble à sa portée.

Tsipras pourra notamment compter sur sa ministre du Tourisme, Elena Kountoura, et sur un autre élu des Grecs indépendants qui ont annoncé qu'ils voteraient la confiance avant d'être exclus de leur parti par Panos Kammenos.

Deux autres députés de l'ANEL ont indiqué qu'ils apporteraient eux aussi leur soutien à Tsipras.

Le chef de file de Nouvelle démocratie, l'opposition conservatrice, a reconnu lundi soir à la télévision que Tsipras devrait obtenir la confiance du Parlement. "Il est possible que M. Tsipras puisse atteindre les 151 (voix), mais la solution la plus claire serait des élections nationales", a dit Kyriakos Mitsotakis à la chaîne ANT1 TV.

Les prochaines élections législatives sont programmées pour l'heure en octobre. Dans les sondages, Syriza est donné huit à douze points derrière Nouvelle démocratie dans les intentions de vote. (George Georgiopoulos et Lefteris Papadimas Nicolas Delame et Henri-Pierre André pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
11:42Casino s'enfonce dans le rouge, plombé par son ralentissement en France
RE
11:18L'euro remonte face au dollar en attendant le PIB américain
AW
11:18L'AFT compte lever de 7 à 8,5 mds d'euros lors de son adjudication d'OAT le 2 mai
DJ
11:18L'Europe reste calme sous un déluge de résultats avant le PIB US
RE
10:31Continental reporte l'IPO de ses transmissions après un 1er trimestre décevant
RE
10:31BNS : la politique monétaire non conventionnelle nécessaire (Jordan)
AW
10:31La Suisse a mieux résisté à la crise que d'autres pays (Studer, BNS)
AW
09:20FRANCE : le moral des ménages s'est stabilisé en avril (Insee)
AW
09:14Sony avertit sur sa prévision de bénéfice annuel
RE
08:57ELECTROLUX : 1er trimestre meilleur que prévu, les coûts pèseront moins
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité