Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Le S&P500 sur son 31 avant le couperet de l'emploi

28/06/2021 | 09:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2
Recevoir par email

Les marchés boursiers ont enregistré une performance hebdomadaire positive la semaine dernière, ce qui n'était pas écrit d'avance au regard de la décision de la banque centrale américaine de préparer les investisseurs à une inflexion de politique monétaire. Dix jours après la réunion de la Fed, et en dépit d'un petit réveil de la volatilité, l'indice large américain S&P500 a signé un nouveau plus haut vendredi en clôture, pour la 31e fois de l'année apparemment.

A défaut d'être tout à fait à l'aise avec une trajectoire monétaire qui réduira nécessairement la liquidité à disposition, les financiers savent que c'est la politique adaptée. Ils espèrent juste, et la banque centrale américaine aussi, qu'il ne faudra pas brusquer les choses.

En l'absence de résultats financiers d'entreprises, puisque les gros acteurs commenceront à publier leurs performances semestrielles à partir de la mi-juillet, c'est la macroéconomie qui va encore donner le "la" cette semaine. Les discours de banquiers centraux d'abord, qui pullulent toujours au début de l'été avec les nombreux événements économiques organisés un peu partout sur la planète à cette période. "Les économies vont mieux et le pic d'inflation est temporaire" sera encore le discours dominant. Mais les faucons, c’est-à-dire la frange dure de la profession, feront entendre leur voix en faveur d'une normalisation monétaire plus rapide. Aux Etats-Unis, ce sont les commentaires de Bullard, Bostic et Rosengren, trois des membres de la Fed qui évoquent régulièrement une première hausse de taux dès 2022.

Au-delà de cette omniprésence de Powell, Lagarde et de leurs aréopages respectifs, deux événements d'importance sont prévus dans les jours qui viennent. Une réunion de l'Opep+ jeudi pour commencer. Le cartel a repris le contrôle des prix et devrait s'autoriser, estiment les spécialistes, une nouvelle accélération modérée de la production, pour accompagner la demande. A l'heure des grandes bagarres antitrust, cette assemblée semble incongrue. Mais cela ne l'empêche pas de continuer à exercer un pouvoir déterminant, moins contrarié dernièrement par l'industrie du schiste aux Etats-Unis.

Dernier point de vigilance, l'emploi américain. Les statistiques mensuelles de juin seront publiées vendredi. Les économistes pensent que les chiffres seront solides, avec une amélioration plus marquée qu'au printemps, en particulier parce que des programmes d'aides ont pris fin dernièrement. Le Wall Street Journal soulignait d'ailleurs ce weekend que les inscriptions au chômage se sont résorbées plus vite dans les Etats qui ont déjà mis fin à leurs mesures protectrices. Mais attention toutefois, car il y a un décalage de perception entre ce qui est bon pour l'économie et ce qui est bon pour la finance. Je m'explique : des statistiques "trop" positives feraient craindre une accélération du processus de normalisation monétaire de la Fed. A l'inverse, si les données de l'emploi sont moins favorables que prévu, les investisseurs y verraient un signe que la banque centrale pourrait garder ouvertes plus longtemps les vannes à liquidités. Les intérêts des uns et des autres ne sont pas toujours convergents, même si une économie robuste et bénéficiant au plus grand nombre paraît éminemment plus saine qu'une économie sous perfusion.

On termine avec quelques événements qu'il ne fallait pas manquer ces dernières heures :

  • Les élections régionales françaises consacrent une sorte de statu quo dans un contexte d'abstention record.
  • Le variant delta du covid inquiète un peu partout, entraînant des tensions sur le tourisme et sur les stratégies vaccinales.
  • Le gendarme financier britannique ordonne à la bourse de cryptomonnaies Binance de cesser ses activités réglementées au Royaume-Uni.
  • Le ministre de la Santé britannique Matt Hancock démissionne après une affaire adultéro-covidesque, remplacé pour l'ex-ministre des Finances.
  • Un rapport largement repris dans la presse évoque le retard de la Chine sur les Etats-Unis dans la cyberguerre froide.
  • Emmanuel Macron reçoit de grands patrons étrangers pour les inciter à investir dans l'hexagone, à l'occasion de la 4e édition du forum "Choose France" organisé à Versailles.

Le CAC40 a démarré la séance autour de l'équilibre.

Les temps forts économiques du jour

Il n'y aura aucun indicateur macroéconomique majeur aujourd'hui.

La paire euro / dollar a peu varié à 1,1923 USD. L'once d'or se maintient dans la zone des 1780 USD. Le pétrole perd un peu de terrain à 76 USD le baril de Brent et à 73,94 USD le baril WTI. Le rendement de la dette américaine remonte légèrement à 1,53% sur 10 ans. Le Bitcoin se négocie autour de 34 400 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adecco : HSBC passe de conserver à acheter en visant 73 CHF.
  • BillerudKorsnäs : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 135 à 140 SEK.
  • Danone : J.P. Morgan passe de neutre à surperformance en visant 75 EUR.
  • EDP Renovaveis : Citigroup démarre le suivi à l'achat en visant 21,40 EUR.
  • Endesa : RBC passe de performance sectorielle à sousperformance en visant 21,50 EUR.
  • Entain : AlphaValue passe d'alléger à accumuler en visant 2015 GBp.
  • Harbour Energy : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 20 à 390 GBp.
  • Legrand : J.P. Morgan relève son objectif de cours de 86 à 88 EUR.
  • M&G PLC : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 250 GBp.
  • Nexans : Morgan Stanley relève son objectif de cours de 67 à 71 EUR.
  • St James's Place : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 1525 GBp.
  • TeamViewer : Goldman Sachs passe d'acheter à neutre en visant 37 EUR.
  • Unibail-Rodamco-Westfield : Société Générale passe de conserver à vendre en visant 67,30 EUR.

En France

Annonces importantes

  • Envision prévoit d'investir jusqu'à 2 Mds€ dans l'usine de batteries de Renault à Douai.
  • Sanofi vend 16 de ses produits de santé grand public vendus en Europe à l'allemand Stada. Le montant de la transaction n'a pas été publié.
  • TotalEnergies devient sponsor officiel de la Coupe du Monde de Rugby France 2023.
  • Airbus a proposé d'assembler l'Eurofighter en Suisse si Berne retient l'avion de combat dans le cadre d'un contrat de défense de 6 Mds€.
  • Eurofins va acquérir le spécialiste des tests génétiques DNA Diagnostic Centers.
  • Exelixis et Ipsen annoncent que le cabozantinib en association avec un inhibiteur de checkpoint immunitaire a considérablement amélioré la survie sans progression des patients atteints d'un cancer du foie avancé non traité au préalable.
  • Compagnie des Alpes a levé 231 M€ via son augmentation de capital à 9,40 EUR l'action.
  • Solutions 30 va proposer à ses actionnaires le 30 juin de nommer le cabinet PKF Audit & Conseil Luxembourg en qualité de réviseur d’entreprises, en remplacement du cabinet EY.
  • Evergreen lance une augmentation de capital de 55,6 M€ à 3 EUR.
  • McPhy confronté à une fuite de potasse sur son électrolyseur de Grenzach-Wyhlen en Allemagne.
  • Transgène intègre un premier patient inclus au Royaume-Uni dans l’essai de phase I avec TG4050.
  • Jacquet Metals annule 438 574 actions auto-détenues.
  • Navya resserre son directoire après les départs d'Etienne Hermite et Jérôme Rigaud.
  • E Pango lance son IPO sur Euronext Growth.
  • Tronics et EuropaCorp ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Royal Dutch Shell a conclu le rachat de la participation de 27,5% de BP Plc dans le gisement gazier Shearwater en mer du Nord, pour monter à 55,5%.
  • Volkswagen ne vendra plus de moteurs à combustion en Europe d'ici 2035.
  • Le patron d'Intesa pense que le secteur bancaire italien doit se structurer autour de trois grands acteurs.
  • Daimler est proche de finaliser la scission puis l'introduction en Bourse de sa division poids-lourds, selon le directeur financier dans l'Automobilwoche.
  • La FAA ne voit pas de certification du 777X de The Boeing Company avant la mi-2023.
  • NN Group a confirmé avoir déposé une offre sur les activités européennes de MetLife.
  • Ultra Electronics met fin à des discussions en vue d'un rapprochement avec Cobham.
  • Marco Gobbetti, le CEO de Burberry va passer la main en fin d'année pour filer chez Salvatore Ferragamo.
  • La FDA ajoute un avertissement sur les risques cardiaques liés aux vaccins de Pfizer et Moderna.
  • Tesla rappelle des véhicules produits en Chine pour une mise à jour logicielle.
  • Johnson & Johnson a accepté de payer 263 M$ pour mettre fin à l'affaire dite des opioïdes dans l'Etat de New York et deux de ses comtés.
  • UBS va permettre à la plupart de ses employés de combiner le travail à domicile et le travail au bureau de façon permanente.
  • AstraZeneca obtient des résultats positifs avec Exenatide, un traitement du diabète de type 2, chez les adolescents.
  • Southwest Airlines augmente le salaire horaire moyen à 15 USD.
  • Polyphor manque le critère primaire d'une phase III sur balixafortide.
  • Gamestop va rejoindre le Russell 1000, mais pas AMC Entertainment.
  • Principales publications de résultats. L'Occitane, Herman Miller

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADECCO GROUP AG 1.12%48.99 Cours en différé.-18.19%
AIRBUS SE 1.96%117.66 Cours en temps réel.28.54%
AMC ENTERTAINMENT HOLDINGS, INC. 0.08%39.93 Cours en différé.1,787.26%
ASTRAZENECA PLC -2.45%8624 Cours en différé.20.77%
BILLERUDKORSNÄS AB (PUBL) -1.42%166.65 Cours en différé.15.97%
BP PLC 3.06%330.2 Cours en différé.25.67%
BURBERRY GROUP PLC 0.30%1831 Cours en différé.1.93%
COMPAGNIE DES ALPES 4.64%15.34 Cours en temps réel.8.43%
DAIMLER AG 1.44%75.26 Cours en différé.28.53%
DANONE 0.19%59.48 Cours en temps réel.10.51%
EDP RENOVÁVEIS, S.A. -1.17%21.86 Cours en temps réel.-2.81%
ENDESA, S.A. 0.19%18.23 Cours en différé.-18.59%
ENTAIN PLC -0.63%2203 Cours en différé.94.97%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -4.74%114.14 Cours en temps réel.74.76%
EUROPACORP -0.53%0.756 Cours en temps réel.-8.87%
EXELIXIS, INC. -0.29%20.48 Cours en différé.1.40%
GAMESTOP CORP. 1.00%186.755 Cours en différé.882.80%
HERMAN MILLER, INC. 1.70%41.6 Cours en différé.21.48%
INTESA SANPAOLO S.P.A. 2.02%2.472 Cours en différé.26.76%
IPSEN -0.39%81.52 Cours en temps réel.20.53%
JACQUET METALS 2.75%22.4 Cours en temps réel.56.83%
JOHNSON & JOHNSON -0.28%163.74 Cours en différé.4.44%
L'OCCITANE INTERNATIONAL S.A. 0.75%26.8 Cours en clôture.38.72%
LEGRAND -0.68%93.54 Cours en temps réel.29.10%
MCPHY ENERGY -2.00%18.1 Cours en temps réel.-46.11%
NAVYA 1.03%1.97 Cours en temps réel.-49.87%
NEXANS -2.80%81.45 Cours en temps réel.41.43%
NN GROUP N.V. 1.20%45.4 Cours en temps réel.26.26%
PFIZER, INC. -0.03%43.835 Cours en différé.19.37%
POLYPHOR AG 0.51%1.97 Cours en différé.-75.95%
RENAULT 2.31%31.43 Cours en temps réel.-14.07%
ROYAL DUTCH SHELL PLC 4.02%18.724 Cours en temps réel.23.11%
SALVATORE FERRAGAMO S.P.A. 0.08%17.945 Cours en différé.13.02%
SANOFI 0.30%82.23 Cours en temps réel.4.22%
SOUTHWEST AIRLINES CO. 2.16%54.25 Cours en différé.13.39%
TESLA, INC. -0.14%776.0144 Cours en différé.9.74%
THE BOEING COMPANY 2.96%227.945 Cours en différé.3.42%
TOTALENERGIES SE 3.40%41.05 Cours en temps réel.12.45%
TRANSGENE 0.00%2.45 Cours en temps réel.48.67%
TRANSITION EVERGREEN -1.28%3.08 Cours en temps réel.230.27%
TRONICS MICROSYSTEMS 9.35%5.85 Cours en temps réel.-25.00%
UBS GROUP AG 1.46%14.925 Cours en différé.18.04%
ULTRA ELECTRONICS HOLDINGS PLC 0.06%3244 Cours en différé.56.47%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE 6.94%69.97 Cours en temps réel.1.53%
VOLKSWAGEN AG 0.79%190.9 Cours en différé.24.25%
Réagir à cet article
ZukeMan - Il y a 3 mois arrow option
"aréopage" ;)
1
  
Anthony BONDAIN - Il y a 3 mois arrow option
Oops
  
  
  • Publier
    loader