Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Matières Premières

Actualités : Matières Premières

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Matières premières : Le Venezuela s'en prend aux acteurs des matières premières suisses

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
13/03/2018 | 16:56

Genève (awp/ats) - Plusieurs acteurs suisses du négoce de matières premières font l'objet d'une plainte de la compagnie pétrolière vénézuélienne d'Etat PDVSA au travers d'un trust aux Etats-Unis. Deux personnes auraient été arrêtées à Genève.

La plainte déposée le 6 mars, que l'ats a pu consulter, vise plusieurs dizaines d'entreprises dans le monde. Elle cible en particulier le cabinet panaméen Helsinge, qui dispose d'une succursale à Genève depuis récemment, pour pillage des ressources de la compagnie publique vénézuélienne et corruption d'employés vénézuéliens. Des données auraient été obtenues et revendues.

Sont notamment considérés comme co-conspirateurs le géant du négoce de matières premières genevois Vitol, Trafigura, établi à Singapour et Genève, et le zougois Glencore. PDVSA affirme que ces sociétés ont contribué à fixer les prix et éliminer la concurrence dans l'achat et la vente de ses produits. La société estime le préjudice à 5,2 milliards de dollars (environ 4,9 milliards de francs suisses).

Cité mardi par Le Temps, le Ministère public genevois affirme "avoir ouvert une procédure pénale contre certains des animateurs d'une société de trading basée à Genève et soupçonnés de corruption d'agents publics étrangers et blanchiment d'argent". Selon des sources concordantes, deux cadres vénézuéliens d'Helsinge ont été arrêtés à Genève.

Le Temps ajoute que l'un d'entre eux a été relâché. Le quotidien genevois précise aussi que les sociétés visées n'ont pas souhaité s'exprimer sur cette affaire. L'avocat d'Helsinge, Jean-Marc Carnicé, a dit à l'ats que le cabinet "conteste avoir commis une quelconque infraction". Dans Le Temps, il s'étonne de la rapidité de la procédure du Ministère public à Genève. "Les investigations n'en sont qu'à leurs débuts", affirme-t-il également à l'ats.

ats/lk

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Mat. Premières"
14:28RWE veut investir 1,5 milliard d'euros par an dans l'énergie verte
RE
23/06Le compromis de l'Opep, trop "vague" pour faire reculer les prix
AW
23/06La centrale nucléaire de Gösgen rebranchée après sa révision
AW
23/06Une industrie nucléaire en quête de croissance se réunit près de Paris
AW
22/06Wall Street termine en ordre dispersé, entre pétrole et tech
AW
22/06Le pétrole termine en nette hausse à New York
RE
22/06Une semaine compliquée finit bien grâce au pétrole
RE
22/06CAC40 : beau rebond, repli hebdo ramené à -2,1%, pétrole +2%
CF
22/06Les actions européennes rassérénées par les PMI, le pétrole et la Grèce
DJ
22/06COTON : le cours dégringole à New York face aux menaces de Pékin
AW
Dernières actualités "Mat. Premières"
Publicité