La banque a déclaré qu'elle n'avait pas d'exposition directe significative à la Russie, à l'Ukraine et au Belarus. Le bénéfice net pour le troisième trimestre de son exercice fiscal s'est élevé à 190,1 millions d'euros (200,7 millions de dollars), soit une baisse minime par rapport à l'année précédente, mais supérieure au consensus moyen des analystes fourni par la banque, qui était de 170 millions d'euros.

Mediobanca a déclaré que son ratio de fonds propres de base est resté globalement stable au cours du trimestre, à 14%, après avoir pris en compte les liquidités mises de côté pour respecter un ratio de distribution de dividendes de 70% et un rachat d'actions commencé en décembre.

(1 $ = 0,9471 euros)