Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Le blues de la rentrée ?

01/09/2022 | 09:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Clap de fin sur le mois d'août et probablement aussi sur les congés d'une grande partie d'entre vous. L'ambiance s'est considérablement alourdie en bourse après deux mois de rebond. La première quinzaine d'août avait démarré comme juillet s'était terminé, sur les chapeaux de roues. La seconde quinzaine fut nettement moins favorable, au point que le bilan mensuel est clairement négatif pour la plupart des marchés.

Quelques mots sur la séance de la veille, marquée par une contraction générale des bourses occidentales. En France, le CAC40 a payé un lourd tribut hier, lesté par ses poids-lourds : TotalEnergies (-3,3%) et LVMH (-2,2%) notamment. Ce qui illustre parfaitement ce qu'il s'est passé ailleurs : l'énergie et la consommation cyclique ont chuté. C'est dans la finance que ça a le mieux tenu : l'environnement de taux élevés parti pour durer doit permettre, du moins dans un premier temps, aux institutions financières d'améliorer leurs marges. Le CAC40 a perdu 5% en août, après avoir repris 8,9% en juillet. Côté STOXX Europe 600, on a cédé 5,3% en août après 7,6% de hausse en juillet. Aux Etats-Unis, les indices américains ont encore perdu du terrain le 31 août. Le S&P500 achève le mois à -4,2%, mais il avait gagné 9,1% en juillet. Le bilan sur juillet-août est donc favorable à Wall Street par rapport aux marchés européens.

Sectoriellement, le mois d'août a vu la consommation cyclique et la technologie reperdre une partie du terrain gagné entre la mi-juin et la fin juillet. Bizarrement, la santé n'a pas joué son habituel rôle amortisseur : c'est parce que plusieurs affaires ont éclaté, qui ont lourdement affecté le parcours boursier d'actions comme GSK ou Sanofi. La meilleure cachette possible pour les investisseurs est restée l'énergie, c’est-à-dire les entreprises de l'extraction pétrolière et gazière et, dans une moindre mesure, les services collectifs. Je ressors de mon chapeau un graphique que j'utilise régulièrement, qui compare les parcours de l'ETF Ark Innovation (investissements agressifs dans la croissance) et du holding Berkshire Hathaway (investissements plus prudents, à prix raisonnable) depuis le début du rebond aux Etats-Unis. On constate qu'ARK a perdu une partie de l'avance accumulée, mais aussi que les dernières séances ont été aussi difficiles pour l'un que pour l'autre, signe que les prises de bénéfices après le rebond concernent le marché élargi et pas seulement quelques compartiments.

ARKK vs Berkshire
Comportement des deux types d'investisseurs depuis le début du rebond

La rentrée de septembre nous laisse pas mal de mauvaises nouvelles sur les bras, et pas grand-chose à mettre en face pour le moment, il faut bien l'avouer. Il y a cette flambée des prix qui force les gouvernements à remettre leurs costumes de pompier, alors que le "quoi qu'il en coûte" du coronavirus n'est même pas encore soldé. Il y a les banques centrales qui n'ont plus la possibilité de jouer les héros qui sauvent le monde parce qu'elles doivent se consacrer à nouveau à leurs vraies missions. Il y a le nouvel ordre mondial qui est en train de s'installer pour remplacer celui qui avait été hérité de la seconde guerre mondiale. La liste est longue et constitue un test d'adaptation majeur pour les sociétés occidentales matures.

La séance du jour démarre dans cette ambiance lourde, même s'il faut souligner le net reflux des cours pétroliers. La Chine reste confrontée à des vagues de coronavirus et sa stratégie "zéro covid" la conduit à verrouiller la zone de Chengdu aujourd'hui. Ces à-coups continuent à peser sur la dynamique économique et par ricochet sur l'approvisionnement mondial. L'indice PMI manufacturier Caixin d'août, publié cette nuit, est d'ailleurs passé en zone de contraction. J'ai lu aussi qu'un navire s'est échoué dans le canal de Suez en Égypte en fin de journée hier et que des remorqueurs travaillaient à le dégager. C'est peut-être un feu de paille, mais on se souvient que l'épisode de l'Ever Given en mars 2021 avait provoqué de sérieux remous dans les chaînes d'approvisionnement. Par ailleurs, le G7 va se pencher sur un plafonnement du prix du pétrole russe pour calmer la surchauffe. Manifestement, il s'agirait de faire pression via l'accessibilité des produits d'assurance et les financements. Enfin, le marché semble tenir pour acquis que la BCE va relever ses taux de 125 points de base d'ici octobre, ce qui implique une hausse de 50 points et une hausse de 75 points réparties sur les réunions de la semaine prochaine et du mois d'octobre. Finalement, et une fois de plus, les incantations n'auront servi à rien et la réalité économique a rapidement rattrapé la banque centrale.

Côté sociétés, il y a quelques résultats sur les tablettes, dont ceux de Pernod Ricard en France et de Broadcom aux Etats-Unis.

En Asie Pacifique, les indices piquent du nez, généralement de plus de 1% comme en Australie, au Japon ou à Hong Kong. Les indicateurs avancés européens guident vers une ouverture en repli. Le CAC40 perdait 1,1% à 6052 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les PMI manufacturiers d'août définitifs des principales économies sont attendus entre 02h30 (pour le Japon) et 15h45 (pour les Etats-Unis). Il y aura aussi l'inflation suisse (8h30) et le taux de chômage européen de juillet (11h00). Aux Etats-Unis, l'étude Challenger sur les licenciements (13h30) précèdera les nouvelles demandes d'allocations chômage hebdomadaires (14h30), les dépenses de construction et l'ISM manufacturier (16h00). Tout l'agenda macro ici.

L'euro reste proche de la parité à 1,0014 USD. L'once d'or s'affaiblit à 1703 USD. Le pétrole reste baissier, avec un Brent de Mer du Nord à 95,05 USD le baril et un brut léger américain WTI à 89 USD. La dette américaine à 10 ans est rémunérée 3,20%, en hausse. Le bitcoin navigue autour de 20 000 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • ABB : Morgan Stanley reste à souspondérer avec un objectif de cours réduit de 27,20 à 26.
  • Addnode : SEB Equities démarre le suivi à l'achat en visant 120 SEK.
  • Alstom : J.P. Morgan réduit son objectif de cours de 38 à 30 EUR.
  • Arbonia : Research Partners reste à l'achat avec un objectif réduit de 21 à 19 CHF.
  • Andritz : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 60 EUR.
  • Comet : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 280 à 253 CHF.
  • Compagnie d'Entreprises CFE : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 9,50 EUR.
  • Compagnie Financière Richemont : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 127 CHF.
  • Electrolux : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 135 SEK.
  • Fodelia : Inderes passe de neutre à accumuler en visant 5,50 EUR.
  • GEA Group : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 31 EUR.
  • Groupe Berkem : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 12 à 11,50 EUR.
  • Hapag-Lloyd : HSBC passe de conserver à alléger en visant 193 EUR.
  • Hermès International : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 1500 EUR.
  • Hydrogen Refueling Solutions : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 37 à 32 EUR.
  • Kion : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 58 EUR.
  • Legrand : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 95 EUR.
  • LVMH : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 725 EUR.
  • Note : SEB Equities démarre le suivi à l'achat en visant 235 SEK.
  • Orpea : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 41,50 EUR.
  • Partners Group : Morgan Stanley reste à pondération en ligne avec un objectif de cours relevé de 1168 à 1176 CHF.
  • Sensirion : Credit Suisse passe de sousperformance à neutre visant 92 CHF.
  • Signify : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 43 EUR.
  • Société Générale : BofA passe de conserver à acheter en visant 35 EUR.
  • Stadler Rail : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 45 à 43 CHF.
  • The Swatch Group : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 270 CHF.
  • VAT Group : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 350 à 330 CHF.
  • Vetropack : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 74 à 50 CHF.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Les immatriculations de véhicules neufs étaient en hausse de 3,8% en France en août, selon le PFA.
  • Pernod Ricard boucle un exercice 2021/2022 record et rachète des actions.
  • Danone a obtenu un taux de 3,07% pour son obligation 10 ans de 600 M€ livrée la semaine prochaine.
  • Eiffage négocie la prise de contrôle du groupe Sun'R. L'entreprise de construction et de concessions a publié en parallèle ses résultats trimestriels.
  • Air France-KLM serait simple partenaire commercial et opérationnel dans le cadre de la reprise d'ITA, mais pas au capital dans un premier temps.
  • Voltalia va construire un nouveau projet hydroélectrique en Guyane française.
  • Hydrogen Refueling Solutions s'associe à Simplifhy pour entrer sur le marché italien.
  • Visiomed ouvre un second centre Smart Salem à Dubaï.
  • Uniti devient partenaire majeur du Rugby Club Toulonnais.
  • Pharnext nomme Rob Quinn directeur financier.
  • Bastide et ID Logistics ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Rio Tinto va finalement racheter le solde des actions Turquoise Hill à 43 CAD par titre.
  • Des pirates informatiques ont attaqué les réseaux informatiques de la compagnie pétrolière italienne ENI, selon Bloomberg.
  • Walt Disney étudie un programme d'adhésion similaire à Amazon Prime pour proposer des remises et des avantages, selon le WSJ.
  • Amazon lance un service de stockage pour les vendeurs.
  • Tencent prévoit de céder 14,5 Mds$ d'actifs cette année, selon le FT.
  • Meta Platforms prévoit plus de fonctionnalités payantes pour Facebook et Instagram.
  • Arm lance des poursuites contre Qualcomm pour violation de licence et de marque déposée.
  • 3M Co va supprimer des emplois dans le cadre de sa réorganisation.
  • Bed Bath & Beyond va fermer 150 magasins.
  • Deutsche Lufthansa veut limiter l'impact de la grève des pilotes prévue vendredi.
  • Exxon et Shell seraient sur le point de vendre l'entreprise pétrolière et gazière californienne Aera, selon Reuters.
  • Le patron de Gazprom affirme que Siemens n'est pas en mesure d'assurer la maintenance des équipements de Nord Stream 1 à cause des sanctions occidentales.
  • La FDA approuve les boosters de vaccin covid-19 de Moderna et de Pfizer-BioNTech.
  • Microsoft va créer 36.000 emplois au Qatar.
  • Google refuse d'accueillir l'app du réseau social de Trump.
  • Zur Rose veut émettre un emprunt convertible et augmenter son capital.
  • Principales publications du jour : Broadcom, Pernod Ricard, Lululemon, Campbell Soup, BRP, InPost, Stef… Tout l'agenda ici.

Lectures


© Zonebourse.com 2022
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
3M COMPANY 0.79%126.99 Cours en différé.-28.51%
ABBVIE INC. 1.26%163.66 Cours en différé.20.87%
ADDNODE GROUP AB (PUBL) -0.65%107.3 Cours en différé.0.70%
AIR FRANCE-KLM -1.48%1.266 Cours en temps réel.-34.21%
ALPHABET INC. -0.54%100.44 Cours en différé.-30.66%
ALSTOM -0.08%24.7 Cours en temps réel.-20.82%
AMAZON.COM, INC. -1.43%94.13 Cours en différé.-43.54%
ANDRITZ AG -0.84%53.1 Cours en différé.18.22%
ARBONIA AG 0.28%14.08 Cours en différé.-31.84%
BASTIDE LE CONFORT MÉDICAL -4.08%35.3 Cours en temps réel.-18.22%
BED BATH & BEYOND INC. 1.69%3.6 Cours en différé.-75.31%
BIONTECH SE 0.16%169.74 Cours en différé.-34.16%
BROADCOM INC. -1.81%540.8 Cours en différé.-18.73%
BRP INC. 0.26%105.18 Cours en différé.-5.07%
CAMPBELL SOUP COMPANY 0.95%54.1 Cours en différé.24.48%
COMET HOLDING AG 0.00%200 Cours en différé.-40.56%
COMPAGNIE D'ENTREPRISES CFE SA -0.43%9.36 Cours en temps réel.-92.35%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA -0.33%122.25 Cours en différé.-10.37%
DANONE -1.11%50.65 Cours en temps réel.-6.17%
EIFFAGE S.A. -0.04%95.58 Cours en temps réel.5.70%
ELECTROLUX PROFESSIONAL AB (PUBL) 0.18%44.7 Cours en différé.-28.89%
ENI SPA -0.06%13.892 Cours en différé.13.68%
EXXON MOBIL CORPORATION -0.85%109.86 Cours en différé.79.54%
FODELIA OYJ 4.12%4.8 Cours en différé.-40.44%
GAZPROM 0.04%198 Cours en clôture.-42.32%
GEA GROUP AG -0.15%39.82 Cours en différé.-17.11%
GROUPE BERKEM 0.40%5.05 Cours en temps réel.-50.69%
HAPAG-LLOYD AG 2.32%198.8 Cours en différé.-29.86%
HERMÈS INTERNATIONAL -0.82%1508 Cours en temps réel.-1.01%
HYDROGEN REFUELING SOLUTIONS -5.31%21.38 Cours en temps réel.-22.94%
ID LOGISTICS GROUP -1.10%269.5 Cours en temps réel.-25.85%
INPOST S.A. 0.58%7.304 Cours en temps réel.-31.48%
KION GROUP AG -0.62%29.06 Cours en différé.-69.69%
LEGRAND 0.70%80.16 Cours en temps réel.-22.64%
LUFTHANSA -0.36%7.709 Cours en différé.25.21%
LULULEMON ATHLETICA INC. 1.09%385.99 Cours en différé.-1.39%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE -0.10%714.6 Cours en temps réel.-1.61%
META PLATFORMS, INC. 2.53%123.49 Cours en différé.-63.29%
MICROSOFT CORPORATION 0.13%255.02 Cours en différé.-24.17%
MODERNA, INC. 0.48%182.35 Cours en différé.-28.20%
NOTE AB 0.41%169.9 Cours en différé.-26.75%
ORPEA 4.39%7.52 Cours en temps réel.-91.82%
PARTNERS GROUP HOLDING AG -0.46%905.2 Cours en différé.-39.78%
PERNOD RICARD -1.39%188.05 Cours en temps réel.-9.83%
PFIZER, INC. -0.33%50.91 Cours en différé.-13.78%
PHARNEXT SA -0.94%0.105 Cours en clôture.-99.99%
QUALCOMM, INC. -0.91%125.66 Cours en différé.-31.28%
RIO TINTO PLC 3.01%5748 Cours en différé.14.15%
SANOFI 0.43%86.14 Cours en temps réel.-3.17%
SENSIRION HOLDING AG -1.33%104.2 Cours en différé.-20.84%
SHELL PLC 0.19%2370 Cours en différé.45.86%
SIEMENS AG 0.24%134.94 Cours en différé.-11.78%
SIGNIFY HEALTH, INC. 0.24%28.71 Cours en différé.101.90%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0.15%23.42 Cours en temps réel.-22.58%
STADLER RAIL AG 0.79%33.12 Cours en différé.-17.73%
STEF -1.48%86.3 Cours en temps réel.-14.12%
TENCENT HOLDINGS LIMITED 6.08%314 Cours en différé.-35.20%
THE SWATCH GROUP AG 0.20%254.4 Cours en différé.-9.07%
TOTALENERGIES SE 0.22%59.03 Cours en temps réel.31.95%
TURQUOISE HILL RESOURCES LTD. -0.05%42.41 Cours en différé.103.89%
UNITI 0.00%2.04 Cours en temps réel.-7.27%
VAT GROUP AG 2.31%274.4 Cours en différé.-40.89%
VETROPACK HOLDING AG 2.69%36.25 Cours en différé.-38.72%
VISIOMED GROUP SA 1.80%0.4515 Cours en temps réel.370.81%
VOLTALIA SA 1.34%18.16 Cours en temps réel.-2.72%
WALT DISNEY COMPANY (THE) 0.85%99.43 Cours en différé.-35.81%
ZUR ROSE GROUP AG 1.10%31.12 Cours en différé.-86.93%
Plus d'actualités
Un optimisme (prudent) nourri à la Fed et à la Chine
Un optimisme (prudent) nourri à la Fed et à la Chine
Un atterrissage en douceur sans accroc ?
Un atterrissage en douceur sans accroc ?
Habemus Pivotam ?
Habemus Pivotam ?