Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le chef du Hezbollah met en garde Israël contre une escalade des tensions

07/08/2021 | 23:16
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

BEYROUTH, 7 août (Reuters) - Le chef du Hezbollah, la milice chiite libanaise soutenue par l'Iran, a déclaré samedi que son groupe avait choisi d'envoyer des roquettes sur des zones dégagées en réponse aux raids aériens israéliens mais pouvait mener des frappes plus dangereuses dans le futur.

Aucune frappe n'a été détectée samedi et aucune victime n'a été signalée jusque-là.

Vendredi, le Hezbollah a lancé des dizaines de roquettes sur l'armée israélienne, entraînant des représailles de la part d'Israël. Les deux camps ont ciblé des zones dégagées, signalant qu'ils ne souhaitaient pas une nouvelle escalade des tensions.

Dans un discours commémorant la fin de la guerre de juillet qui a opposé le Liban et Israël en 2006, Hassan Nasrallah a déclaré que les tirs israéliens constituaient de "dangereux développements" qui n'avaient pas été vus dans les 15 dernières années.

Il a précisé que le groupe islamiste répondrait de façon "appropriée et proportionnelle" à tout raid aérien d'Israël.

"Nous avons choisi hier des zones dégagées dans les fermes de Chebaa pour envoyer un message, mais nous pouvons toujours faire un pas de plus (dans l'escalade des tensions)", a-t-il dit.

Parmi les options envisagées figure une frappe dans des zones dégagés des territoires palestiniens occupés, comme la Galilée ou le plateau du Golan.

Il s'agit du quatrième jour d'escalade dans les hostilités transfrontalières qui s'inscrivent dans un contexte de tensions accrues dans la région après la tentative de piratage d'un pétrolier dans le golfe d'Oman, qu'Israël et les Etats-Unis ont imputée à l'Iran alors que Téhéran a démenti toute implication.

L'armée israélienne avait fait état jeudi de raids aériens tôt dans la matinée en territoire libanais - une première depuis plusieurs années - en représailles à des tirs de roquettes la veille depuis le Sud-Liban. (Laila Bassam, version française Caroline Pailliez)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
20:38Lilly relève ses perspectives pour 2021 grâce à l'augmentation des ventes de médicaments COVID-19
ZR
20:32Macron s'entretient avec Xi, demande à Pékin d'avancer sur la sortie du charbon
RE
20:25Macron s'entretient avec Xi, demande à Pékin d'avancer sur la sortie du charbon
RE
20:02Bp a fait environ 500 mln $ sur le gaz naturel et le lng au troisième trimestre - sources
ZR
19:55L'AC Milan réduit de moitié ses pertes annuelles grâce à la hausse des recettes télévisées
ZR
19:52L'impact des devises sur les résultats des entreprises nord-américaines diminue au deuxième trimestre
ZR
19:21La reine Elizabeth n'assistera pas à la COP26
RE
19:18La france annonce 6.603 nouveaux cas de coronavirus
RE
19:11L'Italie va demander l'approbation de l'UE pour rester dans le MPS pendant "des années" - source
ZR
19:11Thermo Fisher devrait bénéficier de la demande de kits de tests et de vaccins
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"