Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Le consommateur américain sous surveillance

29/06/2022 | 09:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

L'ambiance a changé à nouveau hier après quelques séances d'euphorie en bourse. Le vocabulaire de la crainte, de l'incertitude et du marasme économique a fait son retour, manifestement en lien avec les doutes du consommateur américain. Quelques explications sur ce point ce matin, avec du contexte macro et un anniversaire en bonus.

On a un peu les chocottes que le consommateur américain lâche prise. C'est en substance le message lancé par Wall Street hier à la clôture, entre un S&P500 à -2% et un Nasdaq à -3%. Pas besoin de chercher midi à quatorze heures, les actions qui étaient redevenues sexy pendant quelques séances sont retombées et les valeurs pétrolières ont fait leur comeback. Au risque de radoter un peu, je rappelle que pendant dix ans, les investisseurs achetaient Apple et Microsoft quand ils n'avaient pas d'idées. Maintenant, c'est plutôt Occidental Petroleum et Exxon Mobil.

Quelques mots sur l'importance du consommateur américain dans l'équation macroéconomique actuelle. Le scénario central des investisseurs, ou du moins celui qu'ils privilégient, est un atterrissage économique en douceur. Il intègre des hausses de taux brutales de la Fed jusqu'à ce que l'inflation soit jugulée, une croissance économique sous pression voire légèrement négative puis un redémarrage progressif. Pour éviter que la réalité ne se transforme en atterrissage brutal, il faut que les Américains continuent à consommer à partir des richesses accumulées jusqu'à une date récente.

Les Etats-Unis disposent de deux grandes enquêtes sur le moral des ménages : celle de l'Université du Michigan et celle du Conference Board. La première a été publiée le 10 juin et montrait une forte dégradation de la confiance. L'annonce de la seconde remonte à hier. L'indice de confiance du Conference Board est passé de 103,2 à 98,7 points entre mai et juin. Surtout, la composante prospective n'avait plus été aussi basse depuis 9 ans. Concrètement, cela signifie que le pessimisme monte chez les consommateurs. La dégradation n'est pas aussi forte que pour l'indice de l'Université du Michigan, qui prend davantage en compte, souligne ING ce matin, la dynamique du coût de la vie et de la situation financière. L'hyperinflation et la baisse de la bourse a donc plus d'impact sur cet indicateur que sur celui du Conference Board, qui intègre davantage le marché du travail, lequel est encore florissant. Mais peu importe, puisque les deux indicateurs convergent : les dépenses de consommation américaines devraient être sous pression dans les mois à venir, ce qui ne plaît guère au marché boursier, pour la raison précitée. C'est l'une des principales justifications de l'accès de faiblesse de Wall Street hier, où le secteur le plus attaqué était, fort logiquement, celui de la consommation cyclique : Amazon, Tesla, The Home Depot ou Lowe's ont toutes perdu plus de 4%.

Dans le reste de l'actualité, les 27 Etats Membres de l'UE se sont accordés, au forceps, sur le plan climat 2035. Mais son chemin doit encore croiser celui des Eurodéputés, autant dire que ça va encore être un processus long. En France, le gouvernement est en train d'adapter son discours en supprimant les falbalas et les fioritures préélectorales. La croissance 2022 ne sera pas de 4% mais de 2,5%. Et le slogan préféré associé au déficit public est passé de "on s'en fout" à "c'est très préoccupant". La Finlande et la Suède n'ont jamais été aussi proches de rejoindre l'OTAN, après que la Turquie eut renoncé à son veto. Enfin, dans le cadre des auditions sur les émeutes du 6 janvier 2021 au Capitole, une membre du cabinet de Donald Trump a révélé que l'ancien président a cherché à rejoindre ses partisans en automobile au Capitole, avant d'en être dissuadé par son équipe.

Je termine sur un anniversaire, celui des 15 ans de la vente du premier iPhone. C'était le 29 juin 2007. Il suffit de voir les deux-tiers de la population mondiale avec le regard vissé sur un smartphone pour comprendre l'importance de cet événement, qui a permis à Apple de devenir la marque mondiale à laquelle est accordée le plus de valeur… et un colosse boursier pesant, malgré la baisse encaissée cette année, plus de 2 200 milliards de dollars. Pour les technophiles amateurs de date, juin 2007 marque aussi le lancement de YouTube, un autre phénomène fort envahissant.

Les places d'Asie Pacifique reculent ce matin, mais dans des proportions inférieures à celles des Etats-Unis. Le Nikkei 225 japonais et le CSI 300 chinois sont en repli de 1% environ. Le Hang Seng de Hong Kong cède 1,8% et l'ASX à Sydney environ 0,8%. En Europe, où l'on a généralement progressé hier, les indicateurs avancés sont baissiers ce matin, en réaction à la rechute de Wall Street. Le CAC40 perdait 0,8% à 6035 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

La première estimation de l'inflation allemande de juin tombera à 14h00, juste avant une version corrigée du PIB américain du T1 (14h30) et les stocks pétroliers hebdomadaires (16h30). Un important échange entre Christine Lagarde (BCE), Jerome Powell (FED) et Andrew Bailey (BOE) aura lieu en marge du sommet de Sintra, à partir de 15h30. Tout l'agenda macro ici.

L'euro et le dollar se neutralisent toujours autour de 1,0526 USD. L'once d'or est stable à 1820 USD. Le pétrole recule un peu avec un Brent de Mer du Nord à 116,88 USD le baril et un brut léger américain WTI à 111,05 USD. Le rendement de la dette américaine à 10 ans perd quelques points à 3,16% sur 10 ans. Le bitcoin se négocie 20 200 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Ageas : Barclays démarre le suivi à surpondérer en visant 59 EUR.
  • Anglo American : Deutsche Bank passe d'acheter à conserver.
  • Autoliv : Exane BNP Paribas passe de sousperformance à neutre en visant 86 USD.
  • Azelis : Jefferies démarre le suivi à conserver en visant 22 EUR
  • Belimo : Research Partners passe de conserver à acheter en visant 400 CHF.
  • Continental : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 91 EUR.
  • Entain : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 2335 à 2250 GBp.
  • Fluidra : Santander passe de surperformance à neutre en visant 29,40 EUR.
  • Eurofins : Stifel passe d'acheter à conserver en visant 80 EUR.
  • Fnac Darty : Oddo BHF passe de surperformance à neutre en visant 50 EUR.
  • Flatexdegiro : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 33 à 18 EUR.
  • Galliford Try : Panmure Gordon démarre le suivi à l'achat en visant 230 GBp.
  • Givaudan : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 3300 à 3000 CHF.
  • IMCD : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 150 EUR.
  • ING Groep : AlphaValue passe de vendre à accumuler en visant 11,20 EUR.
  • Just Eat Takeaway : Berenberg démarre le suivi à la vente en visant 16,30 EUR.
  • NOS : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 3,70 EUR.
  • Novartis : Deutsche Bank reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 80 à 75 CHF.
  • PostNL : Oddo BHF passe de surperformance à neutre en visant 2,75 EUR.
  • Sika : Vontobel reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 400 à 340 CHF.
  • Stellantis : Exane BNP Paribas passe de sousperformance à neutre en visant 16,85 USD.
  • Swisscom : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 676 CHF.
  • Telekom Austria : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 7,10 EUR.
  • Telenet : J.P. Morgan passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 27 EUR.
  • Travis Perkins : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 1200 GBp.
  • Vantage Towers : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 27 EUR.
  • Vodafone : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 168 GBp.
  • Vossloh : Oddo BHF démarre le suivi à surperformance en visant 38,50 EUR.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Le conseil d'administration d'EssilorLuxottica a désigné Francesco Milleri, actuel directeur général, au poste de président après le décès de Leonardo del Vecchio.
  • Eurazeo va vendre le reste de sa participation de 51% dans la société américaine Trader Interactive, valorisée 1,9 Md$.
  • Ipsen obtient une revue prioritaire par la FDA de la demande d'approbation du Palovarotène.
  • Gaztransport & Technigaz obtient une commande de Samsung Heavy Industries pour la conception des cuves de deux nouveaux méthaniers.
  • Haffner commande une station à Hydrogène Refueling Solutions.
  • Paragon ID acquiert UrbanThings, un fournisseur de solutions digitales pour les transports en commun au Royaume-Uni.
  • Egide signe un accord de sale & leaseback de 6 M$ sur son bâtiment de Cambridge, aux Etats-Unis.
  • Cellectis renforce son conseil d'administration.
  • Foncière Euris et Euris obtiennent un accord de principe de leurs banques sur une extension de la maturité de l'ensemble de leurs créances et instruments non soumis au plan de sauvegarde.
  • Drone Volt équipe GE Renewable Energy Offshore Wind.
  • Vogo va déployer sa technologie audio Vokkero sur les chantiers de Franki Fondation-Fayat.
  • Reworld veut racheter les activités Publishers d'Unify à TF1.
  • Capelli , Qwamplify, Haffner, Groupe Partouche et Avenir Telecom ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Novartis va supprimer 8 000 emplois sur 108 000 dans le monde, dont 1 400 en Suisse.
  • Tesla licencie plusieurs centaines de salariés travaillant sur son Autopilot, selon Bloomberg.
  • Just Eat Takeaway cherche un partenaire pour Grubhub, une cession n'est pas imminente mais pas exclue.
  • Les résultats trimestriels de Hennes & Mauritz accélèrent plus fort que prévu.
  • Nissan rappelle plus de 300 000 SUV aux États-Unis pour cause d'ouverture soudaine du capot.
  • Pinterest nomme un cadre de Google CEO pour remplacer Ben Silbermann.
  • Les actionnaires de Grupo Aeroméxico soutiennent la sortie de la bourse mexicaine.
  • Walt Disney prolonge le contrat de son PDG Chapek de trois ans.
  • Sika ouvre une nouvelle usine aux Etats-Unis.
  • Verfora (Galenica) reprend la distribution des produits Boiron en Suisse.
  • Roche lance un nouveau système de dépistage du cancer.
  • Walmart accusé d'avoir laissé son service de transfert d'argent permettre des fraudes.
  • CVC et Nordic Capital proposent de racheter Cary Group à 65 SEK par action.
  • Exxon Mobil et son partenaire canadien Imperial Oil vont vendre leurs actifs Montney et Duvernay au Canada à Whitecap Resources pour 1,48 Md$.
  • Sony lance une nouvelle gamme de casques et de moniteurs ciblant le marché croissant des jeux vidéo sur PC.
  • SAS AB et ses pilotes prolongent la date limite de leurs négociations salariales
  • Principales publications du jour : Paychex, General Mills, McCormick, Hennes & Mauritz, Shaw, TriganoTout l'agenda ici.

Lectures


© Zonebourse.com 2022
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMAZON.COM, INC. 1.12%144.78 Cours en différé.-13.16%
ANGLO AMERICAN PLC -2.50%2929 Cours en différé.-0.45%
AUTOLIV, INC. 1.64%85.48 Cours en différé.-17.34%
AVENIR TELECOM -3.77%0.0102 Cours en temps réel.-66.98%
AZELIS GROUP NV 0.44%22.96 Cours en temps réel.-9.38%
CAPELLI 0.00%15.3 Cours en temps réel.-32.00%
CARY GROUP HOLDING AB (PUBL) 0.46%65.3 Cours en différé.-39.37%
CELLECTIS S.A. -1.70%3.806 Cours en temps réel.-47.96%
DRONE VOLT 11.11%0.0401 Cours en temps réel.-42.58%
ENTAIN PLC -2.84%1367 Cours en différé.-16.43%
ESSILORLUXOTTICA 0.28%162.85 Cours en temps réel.-13.21%
EURAZEO SE -0.69%65.1 Cours en temps réel.-14.65%
EUROFINS SCIENTIFIC SE 0.86%77.02 Cours en temps réel.-29.82%
EXXON MOBIL CORPORATION -0.93%91.46 Cours en différé.49.47%
FLATEXDEGIRO AG -0.35%11.34 Cours en différé.-43.77%
FLUIDRA, S.A. -1.67%18.24 Cours en différé.-47.33%
FNAC DARTY -1.10%36.06 Cours en temps réel.-36.59%
GALENICA AG -1.35%69.65 Cours en différé.2.99%
GALLIFORD TRY HOLDINGS PLC -0.94%167.4198 Cours en différé.-6.01%
GAZTRANSPORT & TECHNIGAZ -1.04%133.6 Cours en temps réel.64.01%
GENERAL MILLS, INC. 1.04%77.44 Cours en différé.14.93%
GIVAUDAN SA 0.15%3357 Cours en différé.-30.05%
GROUPE PARTOUCHE 0.00%18.9 Cours en temps réel.4.42%
GRUPO AEROMÉXICO, S.A.B. DE C.V. 1.25%202.91 Cours en clôture.1,359.78%
HAFFNER ENERGY -0.52%7.073 Cours en temps réel.0.00%
IMCD N.V. 0.29%154.3 Cours en temps réel.-20.96%
IMPERIAL OIL LIMITED -0.24%57.93 Cours en différé.26.98%
JUST EAT TAKEAWAY.COM N.V. -3.83%17.482 Cours en temps réel.-62.50%
LOWE'S COMPANIES, INC. 2.92%214.12 Cours en différé.-17.16%
MCCORMICK & COMPANY, INCORPORATED 0.68%92.47 Cours en différé.-4.29%
NOS, SGPS, S.A. -0.70%3.712 Cours en temps réel.9.62%
OCCIDENTAL PETROLEUM CORPORATION -1.29%63.51 Cours en différé.119.08%
PARAGON ID 3.48%23.8 Cours en temps réel.-21.50%
REWORLD MEDIA -0.28%7.06 Cours en temps réel.-5.76%
SHAW COMMUNICATIONS INC. 0.45%35.36 Cours en différé.-7.89%
SIKA AG -0.86%241.3 Cours en différé.-35.98%
STELLANTIS N.V. -0.63%14.806 Cours en différé.-10.70%
SWISSCOM AG -0.39%508.4 Cours en différé.-0.89%
TF1 -0.44%6.75 Cours en temps réel.-22.29%
THE HOME DEPOT, INC. 4.06%327.38 Cours en différé.-21.12%
TRIGANO -2.39%95.8 Cours en temps réel.-42.60%
VANTAGE TOWERS AG 0.57%28.34 Cours en différé.-11.94%
VODAFONE GROUP PLC -0.28%122.92 Cours en différé.9.76%
VOGO -0.65%4.62 Cours en temps réel.-23.52%
VOSSLOH AG -0.53%37.25 Cours en différé.-17.05%
Plus d'actualités
Incorrigibles optimistes
Incorrigibles optimistes
Dis-donc, ça baisse plus là
Dis-donc, ça baisse plus là
Le consommateur américain sur le gril
Le consommateur américain sur le gril