Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le déficit budgétaire de la France, plombé par la crise, s'est creusé à fin juin

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
04/08/2020 | 09:36

Le déficit du budget de l'Etat français s'est établi à 124,9 milliards d'euros à fin juin, se creusant de 47,6 milliards d'euros par rapport à la fin du premier semestre 2019, selon les données publiées mardi par le ministère chargé des Comptes publics.

Au 30 juin, les dépenses du budget général (hors prélèvements sur recettes) s'établissaient à 198,5 milliards d'euros contre 174,2 milliards un an plus tôt.

Cette progression a été principalement alimentée par le financement des mesures de soutien à l'économie face à la crise sanitaire liée au coronavirus (13,5 milliards d'euros pour le dispositif exceptionnel de chômage partiel et 4,9 milliards d'euros pour le fonds de solidarité pour les entreprises).

A la fin du premier semestre, les recettes s'élevaient à 125,8 milliards d'euros, contre 142,7 milliards à fin juin 2019, soit un recul de 11,6% à périmètre courant.

Egalement pénalisées par les répercussions de la crise, les seules recettes fiscales nettes s'inscrivent en recul de 14,4 milliards d'euros par rapport à la fin juin 2019, soit une contraction de 10,6%.

Cette diminution a principalement été alimentée par une diminution des recettes nettes de TVA (-15,5 milliards d'euros) notamment sous l'effet de la contraction de l'activité économique et de l'accélération des remboursements de crédits de TVA aux entreprises, souligne le ministère.

Au vu des conséquences budgétaires du financement des mesures de soutien à une économie fragilisée par les répercussions de la pandémie liée au nouveau coronavirus, le gouvernement a revu une nouvelle fois sa prévision de déficit budgétaire pour l'année 2020 dans la troisième loi de finances rectificative (PLFR) pour 2020, publiée le 30 juillet.

Avec des conséquences marquées à la fois sur les recettes et sur les dépenses, le déficit budgétaire anticipé pour la fin décembre s'établit désormais à 225 milliards d'euros, contre 93,1 milliards attendus dans la loi de finances initiale.

En 2019, le déficit de l'Etat s'était élevé à 92,7 milliards d'euros.

(Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
02:02Coronavirus-21 nouveaux cas recensés en Chine
RE
00:53Le sommet du G20 se tiendra par visioconférence les 21 et 22 novembre, dit Ryad
RE
00:43USA-Trump n'a pas payé d'impôts lors de 10 des 15 dernières années-NYT
RE
00:20Coronavirus-Les bars et restaurants de Londres pourraient devoir fermer-presse
RE
00:14USA-Trump n'a pas payé d'impôts lors de 10 des 15 dernières années-NYT
RE
00:06Coronavirus-La Grèce fait état du premier décès d'un migrant
RE
27/09Exclusif-ArcelorMittal étudie une fusion avec Cleveland-Cliffs aux Etats-Unis
RE
27/09Jordanie-Dissolution du Parlement en vue d'élections en novembre
RE
27/09Face à Barret, Biden et les démocrates veulent défendre l'Obamacare
RE
27/09HAUT-KARABAKH : Macron appelle à cesser immédiatement les hostilités
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"