Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le dollar augmente-t-il trop au goût de la Fed ?

26/09/2014 | 15:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Points de discussion :

  • Le dollar augmente-t-il trop au goût de la Fed ?
  • L'euro ignore les propos de M. Draghi, des sources d'inquiétude plus importantes se profilent
  • Le dollar néo-zélandais subit sa plus forte chute en 15 mois

Le dollar augmente-t-il trop au goût de la Fed ?

Plus tôt dans la semaine, le président de la Fed de New York, William Dudley, avait souligné que la hausse rapide du dollar US était susceptible de gêner la croissance et de saper les efforts de la banque centrale visant à booster l'inflation vers les niveaux visés. Les officiels du FOMC ne s'expriment pas souvent sur le niveau de leur devise, et ces commentaires particuliers avaient donc été remarqués. Néanmoins, ces préoccupations pouvaient être considérées comme relativement bénignes du fait de leur caractère occasionnel et du peu d'informations quant aux recours possibles permettant de rectifier la situation. Toutefois, au cours de la séance passée, un second officiel a exprimé une opinion similaire, selon laquelle une devise au beau fixe pose un problème potentiel. Le président de la Fed d'Atlanta, Dennis Lockhart, a ainsi déclaré que la devise pouvait encore monter, mais que sa hausse pèserait sur les exportations. Les responsables politiques modifieront-ils leurs prévisions du fait de la course du billet vert ? La poussée agressive du marché sur le dollar s'évaporera-t-elle suite à ces préoccupations ?

Prêt à engranger une 10e semaine consécutive de hausse, le marché sera naturellement tendu vis-à-vis de l'endurance de la hausse de l'USDollar. Nous avons aussi observé un retour des préoccupations liées à la "guerre des devises" (alimentant plus encore les doutes concernant les futures hausses de taux) même si celles-ci ne sont pas encore clairement désignées ainsi. Les récents efforts de la RBNZ ont remis le système des "orientations futures" du FX sur le devant de la scène. Et même si la Fed ne se lancera sans doute pas dans un mouvement aussi transparent que celui du gouverneur M. Wheeler, il y a un facteur d'antériorité du côté des banques centrales de la zone euro et du Japon. La première a tracé une ligne de démarcation il y a presque cinq mois, en déclarant qu'une devise trop chère était un fardeau politique, alors que l'EURUSD pointait juste sous les 1.4000. La BoJ a été bien plus explicite dans ses intentions il y a deux ans, avec l'USDJPY qui s'éloigne de ses plus bas historiques.

Pour l'instant, une éventuelle réaction politique au rallye sur le dollar reste du domaine de la rumeur tenace, mais elle pourrait rapidement devenir une justification si les traders cherchent une raison de se retirer. Pendant ce temps, un nouveau thème fondamental semble agir sur les spéculations concernant les taux. Les traders sont devenus très sceptiques face à l'éventualité d'une véritable aversion au risque sur les marchés financiers, après tant de faux départs, mais la lente hausse de la volatilité et le recul du SPX sont troublants.

L'euro ne prend pas en compte la déclaration de Draghi, de plus gros problèmes se profilent

Le Président de la BCE Mario Draghi s'est de nouveau exprimé lors de la dernière séance en répétant une promesse de compenser un ralentissement économique et de renverser un risque de déflation en faisant tout ce qui est nécessaire. Faisant une nouvelle fois référence à une politique non-conventionnelle comme outil, les spéculateurs attendront avec impatience la décision sur les taux de jeudi. Lors de la dernière réunion, la banque centrale a dit que les détails d'un programme d'achat d'actifs seraient donnés après la réunion d'octobre. Ce n'est pas clair si la conférence de presse est l'endroit où ils seront divulgués. Pourtant, alors que nous attendons plus de clarté; d'autres inquiétudes commencent à se faire voir. Les prêts dans toute la région continuent de baisser, les objectifs budgétaires se détériorent et les souverains n'ont plus de bouée de sauvetage.

Le dollar de la Nouvelle Zélande connait sa plus forte baisse en 15 mois

J'étais trop sceptique sur l'influence du Gouverneur Wheeler de la RBNZ. Le NZDUSD a fait sa plus forte baisse depuis juin 2013 après que le chef de la banque centrale a fait des menaces voilées contre le dollar de la Nouvelle Zélande. Sa suggestion que la devise est trop haute sans justification et sans que cela ne puisse durer est un peu plus agressive que les dernières évaluations. Par le passe, le marché n'a pas pris en compte des commentaires similaires parce que les moyens d'intervention étaient minimes. Pourtant, avec le kiwi qui est déjà en difficulté avec la pause de banque centrale dans son régime de hausse de taux; cet avertissement a été pris sérieusement.

Livre sterling: Carney préserve sa position contrôlée et agressive

En des circonstances normales, les sondages ZEW sur le moral de l'investisseur allemand et de la zone euro génèrent une réponse limitée de la monnaie partagée et les marchés des capitaux de la région. Ceci dit, leur importance ne devrait pas être sous-estimée. Alors que le focus s'est fait sur les implications d'une détente de la politique monétaire sur les rendements et la monnaie - qui est prolongée par les placements LTRO premièrement ciblés de cette semaine - il existe un risque potentiel plus grand si le capital étranger qui a noyé la région devait faire marche arrière. Une baisse des taux souverains et une baisse trop importante dans les marchés EZ aurait un impact avec des répercussions sur la monnaie.

Yen japonais: Est-ce que la position d'Abe sur la devise va se traduire par un changement de la BoJ?

Le premier ministre japonais Shinzo Abe était sans aucun doute le moteur derrière l'adoption par la Banque du Japon de son programme de relance ouvert (QQE) en avril 2013. Donc que veut dire sa déclaration que le gouvernement surveillait l'impact qu'un yen faible avait sur l'économie locale? Une déclaration sans conséquence mal interprétée ou les premiers moments d'un changement de politique? Comment les officiels pourraient-ils mettre en place une correction du yen?

Baisse des marchés émergents, l'indice de volatilité passe à un plus haut de quatre mois

Le rebond du FNB Marché Emergent MSCI mercredi n'a pas duré longtemps. Lors de la dernière séance, le chiffre pour cette classe d'actif plus risque est passé à un plus nouveau plus bas de quatre mois. Comme confirmation de la surprise et de la conviction du mouvement, l'indice de volatilité JP Morgan EM a progressé à un plus haut de quatre mois. Du coté FX, chacune des devises EM majeures a perdu du terrain contre le dollar - le real brésilien a perdu 1.8 pourcent.

L'or se consolide pour une pression de cassure alors que les guerres de devise s'intensifient

On parle encore peu de la reprise des peurs sur la guerre de devises des dernières années, mais l'influence des banques centrales devient un peu plus régulière et ouverte. Si ces efforts continuent et amènent des efforts plus importants pour dévaluer plusieurs devises multiples, les inquiétudes du marché financier sur la manipulation des taux de change et ensuite des valeurs des actifs pourraient faire revenir le capital vers une des alternatives majeures au fiat traditionnel: l'or. Pour l'instant, le métal continue de souffrir de la force du dollar et de l'appétit pour les taux. Mais continuez à surveiller cela.

**Reportez le calendrier économique sur vos graphiques avec l'Application Actualités DailyFX.

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

23h01

GBP

Enquête Hometrack sur le logement (glissement mensuel)

0.10%

Suit les prix du logement qui ont augmenté cette année sur une base de glissement annuel et mensuel également; si les augmentations des prix de l'immobilier deviennent trop fortes, cela pourrait mettre de la pression sur la BoE pour augmenter les taux.

23h01

GBP

Enquête Hometrack sur le logement (glissement annuel)

5.50%

23h30

JPY

Indice national des prix à la consommation (Glissement annuel)

3.30%

3.40%

L'IPC du Japon a augmenté cette année. Il a augmenté a cause de la hausse récente de la TVA. La faiblesse récente du yen crée des discussions entre les banquiers centraux et Shinzo Abe comme ils disent qu'un yen "trop faible" pourrait causer plus d'inflation comme les importations du Japon sont principalement des produits pétroliers. Un yen plus faible fait qu'il est plus cher d'importer

23h30

JPY

Indice national des prix à la consommation sans l'alimentation fraîche (Glissement annuel)

3.20%

3.30%

23h30

JPY

Indice des prix à la consommation à Tokyo (glissement annuel)

2.70%

2.80%

23h30

JPY

Indice des prix à la consommation sans les aliments frais (Glissement annuel)

2.60%

2.70%

23h30

JPY

Indice des prix à la consommation nationaux hors alimentation et énergie (glissement annuel)

2.30%

2.30%

23h30

JPY

Indice des prix à la consommation sans les aliments et l'énergie (Glissement annuel)

2.10%

2.10%

23h50

JPY

Achats étrangers d'obligations japonaises (yen)

¥839.0Mds

Ces chiffres sont très volatiles. Cependant, cela pourrait donner une idée des achats net d'actifs financiers. Cela pourrait mettre la pression sur la devise. Quand les investisseurs étrangers achètent les actifs financiers au Japon, ils ont besoin de yen pour acheter ces actifs.

23h50

JPY

Achats par le Japon d'obligations étrangères (yen)

-¥401.4Mds

23h50

JPY

Achats par le Japon d'actions étrangères (yen)

¥248.3Mds

23h50

JPY

Achats étrangers d'actions japonaises (yen)

¥136.8Mds

02h00

CNY

Conference Board Chine économique principal aout ex

06h00

EUR

Indice des prix des importations allemandes (Glissement mensuel)

0.20%

-0.40 %

Les prix à l'importation peuvent ajouter à l'inflation domestique. Si les prix à l'importation ajoutent d'autres mesures déflationnaires à la plus grande économie de la zone euro, cela mettrait la pression sur la BCE pour qu'elle étende plus la politique monétaire. Les prix à l'importation (Glissement annuel) sont en baisse sur l'année passée.

06h00

EUR

Indice des prix à l'importation allemands (glissement annuel)

-2.00%

-1.70%

06h00

EUR

Enquête allemande GfK sur la confiance des consommateurs

8.5

8.6

Cela a augmenté cette année en dépit du taux de croissance anémique de la zone euro.

12h30

USD

Produit intérieur brut (annualisé) (T2 F)

4.60%

4.20%

Tous ces chiffres se sont repris depuis la baisse du premier trimestre. Si ces chiffres montrent une forte tendance haussière, cela pourrait mettre la pression sur la Fed pour qu'elle mette lentement à terme la politique de QE et pour augmenter le taux des Fonds de la Fed.

12h30

USD

Consommation personnelle (T2 F)

2.90%

2.50%

12h30

USD

Indice des prix produit intérieur brut (T2 F)

2.10%

2.10%

12h30

USD

Dépenses de consommation personnelle Core (Glissement trimestriel) (T2 F)

2.00%

2.00%

13h55

USD

Confiance Université du Michigan (SEP F)

84.8

84.6

Ce chiffre est une révision du chiffre précédemment sorti.

GMT

Devise

Événements & discours à venir

10h00

EUR

La BCE annonce un repaiement LTRO de 3 ans

10h00

EUR

Coene de la BCE parle à la Lunch Conference à Bruxelles

13h30

AUD

Discours de Richards de la RBA à Chicago

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

Pour consulter les niveaux mis à jour de SUPPORT ET RÉSISTANCE des devises majeures, rendez-vous sur le portail d'analyse technique

Pour voir des NIVEAUX DE POINT DE PIVOT pour les devises majeures et les cross, visitez notre table de point de pivot

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

14.0100

2.3800

12.7000

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.7400

Resist 1

13.5800

2.3000

11.8750

7.8075

1.3250

Resist 1

7.3285

5.8475

6.5135

Au comptant

13.3930

2.2618

11.2060

7.7538

1.2697

Au comptant

7.2098

5.8372

6.3980

Support 1

13.0300

2.0700

10.2500

7.7490

1.2000

Support 1

6.7750

5.3350

6.3145

Support 2

12.8350

1.7500

9.3700

7.7450

1.1800

Support 2

6.0800

5.2715

6.1300

BANDES DE PROBABILITÉS INTRA-DAY 18h00 GMT

DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.2850

1.6421

109.56

0.9547

1.1181

0.8873

0.8008

139.63

1245.51

Rés 2

1.2825

1.6394

109.33

0.9526

1.1159

0.8851

0.7987

139.35

1239.83

Rés 1

1.2801

1.6367

109.10

0.9506

1.1137

0.8830

0.7966

139.08

1234.16

Au comptant

1.2752

1.6314

108.64

0.9466

1.1093

0.8786

0.7925

138.53

1222.81

Supp 1

1.2703

1.6261

108.18

0.9426

1.1049

0.8742

0.7884

137.98

1211.46

Supp 2

1.2679

1.6234

107.95

0.9406

1.1027

0.8721

0.7863

137.71

1205.79

Supp 3

1.2654

1.6207

107.72

0.9385

1.1005

0.8699

0.7842

137.43

1200.11

v


original source

© FXCM 2014
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.06%0.73006 Cours en différé.-6.01%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.02%1.37246 Cours en différé.-0.42%
CANADIAN DOLLAR / AUSTRALIAN DOLLAR (CAD/AUD) -0.10%1.081245 Cours en différé.5.79%
CANADIAN DOLLAR / BRAZILIAN REAL (CAD/BRL) -0.10%4.1847 Cours en différé.1.86%
CANADIAN DOLLAR / JAPANESE YEN (CAD/JPY) 0.00%87.144 Cours en différé.5.88%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.06%0.7891 Cours en différé.-0.40%
EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL) 0.01%6.2271 Cours en différé.-2.20%
EURO / JAPANESE YEN (EUR/JPY) 0.09%129.652 Cours en différé.1.89%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.02%1.17419 Cours en différé.-4.31%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.07%0.70697 Cours en différé.-2.64%
S&P 500 1.21%4448.98 Cours en différé.15.92%
US DOLLAR / CANADIAN DOLLAR (USD/CAD) 0.08%1.26694 Cours en différé.0.46%
US DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (USD/CNY) 0.02%6.4606 Cours en différé.-1.03%
US DOLLAR / DANISH KRONE (USD/DKK) -0.01%6.33252 Cours en différé.4.48%
US DOLLAR / HONGKONG-DOLLAR (USD/HKD) -0.03%7.78325 Cours en différé.0.42%
US DOLLAR / JAPANESE YEN (USD/JPY) 0.09%110.416 Cours en différé.6.42%
US DOLLAR / MEXICAN PESO (USD/MXN) 0.04%20.06181 Cours en différé.0.97%
US DOLLAR / NORWEGIAN KRONER (USD/NOK) 0.27%8.59367 Cours en différé.1.01%
US DOLLAR / SOUTH AFRICAN RAND (USD/ZAR) 0.00%14.74531 Cours en différé.0.93%
US DOLLAR / SWEDISH KRONA (USD/SEK) -0.03%8.62521 Cours en différé.5.73%
US DOLLAR / SWISS FRANC (USD/CHF) -0.01%0.92447 Cours en différé.4.69%
US DOLLAR / TURKISH LIRA (USD/TRY) -0.04%8.7602 Cours en différé.16.39%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
05:38France-Entretien entre Le Drian et le président irakien
RE
05:08USA-Des alliés de Trump cités à comparaître dans l'enquête sur l'assaut du Capitole
RE
04:48Pour Le Drian, la sortie de crise entre Paris et Washington "prendra du temps"
RE
02:07Twitter lance des fonctions de sécurité et de versement de bitcoins dans le cadre d'une campagne de promotion de ses produits.
ZR
01:59McDonald's recommence à racheter des actions pour se remettre de la pandémie.
ZR
01:58Le président du Conseil libyen de la présidence prévoit d'organiser une conférence en octobre
RE
00:59L'ancien chef catalan détenu en Sardaigne-cabinet
RE
00:54Costco dépasse ses estimations de revenus grâce à la forte demande de produits frais et de bijoux.
ZR
00:51Nike rate les estimations de revenus trimestriels
ZR
00:35McDonald's relance les rachats d'actions
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"