Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Tommy Douziech

Analyste
Suivre
Suivre sur
Collectionneur de pépites, Tommy Douziech est avant tout un investisseur GARP qui apprécie exploiter les inefficiences de marché sur des valeurs qualitatives avec une belle marge de sécurité.
Spécialiste du marketing et passionné de finance, cet analyste de marché s’est fait une place chez Zonebourse, jonglant au gré de ses envies entre investissements dans la valeur à long terme, stratégies de trading et psychologie des marchés.

Le futur de la mobilité est déjà là !

25/08/2021 | 15:54
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

À mesure que la population prend conscience des enjeux climatiques pour les futures générations, la demande mondiale se tourne de plus en plus vers des solutions de transport qui respectent l‘air que nous respirons mais aussi vers des véhicules autonomes et connectés qui améliorent notre sécurité. Parallèlement, les consommateurs cherchent à optimiser leurs trajets avec des solutions à la demande, partagées et low cost. Vous l’aurez compris, la mobilité de demain s'articule autour de plusieurs solutions à la fois plus écologiques, plus économiques, connectées, partagées et sécuritaires.

Depuis une décennie, nos déplacements ne cessent de franchir de nouveaux caps. À ce jour, c’est plus d’un milliard de voitures qui circulent sur Terre. Une progression exponentielle difficilement soutenable pour la planète à long terme. 

La crise sanitaire de 2020 a agi comme un électrochoc pour de nombreux consommateurs. Durant le confinement, la mobilité a été réduite de moitié et des solutions comme le vélo sont devenues de vraies alternatives en ville. Pour autant, la voiture, symbole absolu de liberté et d’autonomie, reste et restera sûrement là après la crise pour quelques années encore. Notre liste thématique se concentre sur ce secteur même si la mobilité touche bien plus de domaines que le transport terrestre. 

Les acteurs du vieux monde automobile cherchent des solutions pour prendre le virage d’une consommation plus exigeante et respecter ainsi les décisions politiques malussiennes pour les mauvais élèves et les décisions politiques accommodantes pour les acteurs les plus “verts”. 

Parmi les tendances sous-jacentes, nous retrouvons l’émergence des voitures électriques (BEV) depuis une dizaine d’années. Selon un rapport récent datant de juin 2021 produit par UBS, le déploiement de l’électrification devrait suivre une croissance exponentielle plutôt que linéaire. Ce mouvement a récemment pris de l’ampleur depuis 2019 avec l’arrivée de nouveaux concurrents et la sortie de nouveaux modèles de véhicules. Même si les véhicules électriques ne constituent pas une solution miracle, les potentielles améliorations des méthodes de fabrication et des composants des batteries permettront vraisemblablement de réduire l’impact de pollution de ces moyens de transport. 

L'électrification du parc automobile mondial devrait poursuivre sa progression rapide et représenter ainsi 70% des véhicules en service d’ici 2030. L’électrification généralisée sera nécessaire pour atteindre les objectifs de l'Union Européenne de zéro émission nette de carbone d’ici à 2050. 

Tous les constructeurs de véhicules devront tôt ou tard tous s’y mettre. Les premiers du secteur s’accaparent déjà les parts de marché mais la synergie des marques sera une force de plus des grands groupes pour rattraper leur retard. 

Evolution de la répartition des motorisations des véhicules au cours du temps :

HEV : Véhicules hybrides - PHEV : Véhicules hybrides rechargeables - BEV : Véhicules électriques - FCV : Véhicules à pile à combustible

Source : Berenberg

Pour que les voitures électriques (et hybrides) soient accessibles à tous, il faut bien sûr que le coût des batteries diminue. Selon la loi de Wright, pour chaque doublement cumulatif des unités produites, le coût des cellules de batterie diminuera de 28%. La batterie est l’élément de coût le plus important d’un VE. Cette baisse des coûts est donc essentielle pour atteindre la parité de prix avec les véhicules à essence. 

La loi de Wright modélise la baisse potentielle du coût des batteries dans le futur : 

Source : Ark Investment

Les véhicules autonomes prennent aussi de l’ampleur. Ils promettent de réduire le nombre d’accidents graves et de fluidifier le trafic grâce à la communication inter-véhicules. D’ici 2030, 79% des véhicules vendus dans le monde auront une autonomie de niveau 2 ou plus. C’est également tout le réseau et les infrastructures urbaines qui peuvent bénéficier de cette tendance. 

Notre équipe a constitué une liste thématique des valeurs participant activement à la transformation du paysage industriel et commercial de la mobilité de demain qu’ils soient des constructeurs automobiles, de camions ou de bus propres, des fournisseurs du secteur, des acteurs de l'autopartage des fabricants de batteries ou d’infrastructures intelligentes. Une mobilité plus propre, plus raisonnable, mieux pensée. Les acteurs dévoilés dans cette liste pourraient profiter de cette tendance à long terme. 


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
SYNERGIE 0.74%33.95 Cours en temps réel.-7.42%
UBS GROUP AG -1.07%17.015 Cours en différé.4.84%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader