Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le groupe sucrier Tereos creuse sa perte annuelle, à 242 millions d'euros

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/06/2019 | 12:32
LE GROUPE SUCRIER TEREOS CREUSE SA PERTE ANNUELLE, À 242 MILLIONS D'EUROS

PARIS (Reuters) - Tereos, deuxième producteur mondial de sucre, a publié mercredi une perte nette, en forte aggravation, de 242 millions d'euros sur l'exercice 2018/2019, toujours pénalisé par l'effondrement des cours du sucre en Europe.

La perte avait été de 23 millions d'euros sur 2017/2018.

Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) est ressorti à 275 millions d'euros, en baisse de 320 millions d'euros par rapport à celui de 2017/2018.

L'industrie sucrière européenne est confrontée aux effets d'une baisse des cours en raison d'une augmentation de l'offre liée à la fin, en 2017, des quotas instaurés dans l'Union européenne.

Pour la division sucre Europe, qui ne représentait que 14% de l'Ebitda ajusté en 2018-2019, le premier semestre de 2019-2020 devrait être identique à celui des six mois précédents, avant une amélioration au second semestre de 2019-2020.

"Tereos est bien positionné pour commencer à bénéficier de la reprise des cours du sucre à partir du second semestre", précise toutefois le groupe dans un communiqué, qui souligne que les prix spot du sucre sont remontés de 33% après la clôture de l’exercice.

Le groupe s'attend à ce que son Ebitda reste positif en 2019-2020, a déclaré le directeur général, Alexis Duval, à Reuters.

La coopérative française, connue pour ses marques La Perruche et Beghin Say, a fait état d'une dette nette de 2,50 milliards d'euros, contre 2,35 milliards d'euros à la fin mars 2018.

Tereos a également dit qu'il rachèterait au producteur italien d'alcool ETEA sa participation de 50% dans Sedalcol France et qu'il céderait à ETEA la part de 50% qu'il détient dans les distilleries de ce dernier en Italie et au Royaume-Uni.

(Sybille de La Hamaide; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
02:26Séisme de magnitude 7,4 au large de la Nouvelle-Zélande
RE
02:19Double attaque des Chabaab en Somalie et au Kenya, 16 morts
RE
01:49Privé d'avantages douaniers par les USA, l'Inde répond avec des taxes
RE
01:29Deux aéroports saoudiens visés par des drones houthis
RE
00:55PÉTROLIERS : Ryad accuse l'Iran, dit vouloir éviter un conflit
RE
00:24Le prince héritier d'arabie saoudite, mohammed ben salman, accuse l'iran d'avoir mené l'attaque contre les deux pétroliers dans le golfe d'oman jeudi - presse
RE
00:24PÉTROLIERS : Mohammed ben Salman accuse l'Iran d'être responsable
RE
00:06GB/SUCCESSION DE MAY : Esther McVey apporte son soutien à Boris Johnson
RE
15/06Le maire de Londres Sadiq Khan est un "désastre", dit Trump
RE
15/06Deux aéroports saoudiens visés par des drones houthis
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"