Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Le marché des IPO se réveille avec de petits acteurs... en attendant les autres

31/05/2021 | 15:40
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

La démocratisation de l’investissement financier semble avoir réveillé le marché des introductions en bourse en Europe en général et en France en particulier. Si les grandes opérations se sont pour l’heure cantonnées à la place de Londres, Paris connaît un premier semestre relativement dynamique. Nous vous proposons une revue d’effectifs des dossiers qui ont sauté le pas cette année, ou qui sont en passe de le faire.

Disons-le tout net même si ce n’est pas très plaisant à entendre, le marché des introductions en bourse est tout sauf un eldorado pour les investisseurs en France. Seuls les plus sélectifs pourront y trouver leur compte, et encore, en acceptant la plupart du temps une part de risque non négligeable. 

Il nous faut donc démarrer par ce qui fâche. Voici un tableau qui retrace le bilan d’un certain nombre d’actions entrées en bourse ces cinq dernières années. Quelques enseignements :

  • Des probabilités défavorables : 38% des sociétés qui sont entrées en bourse sont en territoire positif depuis leur IPO. Par conséquent, 62% ont perdu du terrain. 
  • La taille compte : La proportion est plus qu’inversée si l’on ne considère que les 20 plus grosses opérations en matière de levée de fonds. 65% sont en hausse et 35% en baisse. 
  • De grosses chutes : 29% des sociétés introduites en bourse depuis 2016 ont perdu plus de 50% de leur valeur. Trois ont fait faillite. 
Les performances boursières des IPO depuis 2016

Variations entre l’IPO et le 27/05/2021 de 63 entreprises introduites depuis 2016 à Paris (Source Zonebourse avec Bloomberg)

Cliquer pour agrandir

Etre sélectif et positionné sur les bons dossiers promet en revanche de belles performances. On le constate avec le poids lourd La Française des Jeux ou avec l’énergéticien alternatif Neoen, dont les cours ont plus que doublé depuis leur IPO. D’autres entreprises plus petites s’en tirent bien également, dans des secteurs variés : la vente en ligne avec Vente-Unique, les semiconducteurs avec Kalray, les matériaux de construction avec Hoffmann Green Cement et même la meunerie avec Paulic

Comme promis plus haut, voici un descriptif de quelques dossiers qui se sont introduits cette année ou qui sont en passe de le faire. 

La société Lyonnaise développe et commercialise des solutions marketing innovantes et responsables dans le but de fidéliser la clientèle et les collaborateurs d’une entreprise. Obiz compte aussi 35 000 partenaires qui donnent accès à des tarifs promotionnels en échange de son flux d’utilisateurs. L’introduction en bourse de la société s’est faite à un prix de 7,5 euros par action le 26 mai 2021. Ce qui valorise l’entreprise aux alentours de 32 millions d’euros. L’augmentation de capital vise à accroître le nombre de programmes affinitaires et l’élargissement de l’accès à la plateforme à de nouveaux profils.

Hydrogen Refueling Solutions (ALHRS) propose des solutions de recharge pour véhicules électriques à pile à combustible de grandes capacités, c'est-à-dire des voitures et des camions pour l'instant. La société a pour projet de proposer des stations de ravitaillement à hydrogène pour avions et bateaux dès que ces derniers seront développés par les constructeurs. Elle a réalisé son introduction en bourse le 9 février 2021. C'est la plus importante IPO sur Euronext Growth Paris depuis sa création. L’expansion de la mobilité hydrogène nécessite un important et rapide maillage des territoires en stations de ravitaillement. Les fonds levés serviront à installer ce maillage au cœur de la stratégie de l'Union Européenne. Le parc installé en Europe devrait atteindre 1 500 stations en 2025 et 3700 en 2030.

Largo (ALLGO) est spécialisé dans les prestations de reconditionnement et de réparation des smartphones, des tablettes et des ordinateurs portables. La société propose à la vente des mobiles reconditionnés, reprend les anciens mobiles usagés ou répare les téléphones endommagés. Positionné sur l’ensemble de la chaîne de valeur, du sourcing au reconditionnement jusqu’à la distribution, Largo ambitionne d’être l’acteur de référence du reconditionnement responsable. La société a fait son introduction en bourse le 23 avril 2021. Les fonds levés à l’occasion serviront à consolider les positions de Largo auprès des distributeurs et à déployer des leviers de pour s’imposer comme un acteur français clé auprès des opérateurs télécoms. Et aussi de développer le canal de vente e-commerce et de distribuer une offre B2B pour accompagner la politique RSE des entreprises.

  • Parts Holding Europe (en cours)

Plus connu pour sa marque Oscaro, Parts Holding Europe (PHE) est un leader de la distribution de pièces pour voiture, camion etc … La société est surtout exposée en Europe Occidentale (France, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Italie). Elle est présente sur le marché des professionnels de la réparation à travers Autodistribution. Mais également en BtoC, notamment via Oscaro.com. La société balaye donc un large éventail de clients. Le groupe fixe une fourchette de prix entre 16 et 20 euros par action pour son introduction en bourse. Les capitaux réunis lors de l'IPO serviront à renforcer leur présence en Europe, réduire l’endettement du groupe et améliorer leur rentabilité, selon les déclarations de l’entreprise. La négociation du titre débutera normalement le 3 juin 2021.

  • Affluent Medical (en cours) 

Il y a deux ans presque jour pour jour, Affluent Medical avait renoncé à son introduction en bourse à Paris. Revoilà donc la medtech française, qui ambitionne de devenir un futur leader dans le matériel urologique et cardiologique en Europe. La société développe des dispositifs médicaux mini-invasifs au stade clinique pour réguler les flux urétraux et cardiaques. Ces matériels permettent de simplifier l'acte chirurgical, de le rendre plus efficace (précision, sécurité, rapidité) et réduisent le coût des soins. L'offre s'organise autour de trois produits encore en phase de développement : Artus (le premier sphincter artificiel), Kalios (la seule prothèse pour la réparation de la valve cardiaque mitrale) et Epygon (une bioprothèse cardiaque physiologique). La société prévoit de générer des revenus à partir de 2023. Elle espère lever jusqu’à 43,6 M€. Les actions sont proposées entre 7,40 et 9,80 EUR. 

La société propose des services dédiés aux artistes et labels indépendants. Elle permet à un artiste d’automatiser la distribution de ses œuvres musicales sur toutes les plateformes de streaming comme Spotify, Deezer ou Napster. Believe propose, en plus, une analyse des données afin d’optimiser les ventes et les écoutes. Elle certifie aussi la non divulgation de la musique avant la sortie officielle avec “un processus anti-leaks”. Les objectifs de l’entreprise à travers cette introduction en bourse sont de réduire son endettement, poursuivre son expansion internationale et d'augmenter sa croissance externe au travers d’acquisitions. Believe souhaite lever 500 millions d'euros en s’introduisant sur Euronext Paris. 

EkWateur est un fournisseur (et non producteur) d’énergies renouvelables telles que l’électricité, le gaz et le bois. L’entreprise souhaite faciliter l’accès aux énergies vertes, afin de contribuer pleinement à la transition énergétique. L’introduction en bourse a pour but d’accroître les actions durables de la société, en accélérant l’innovation des services et en se faisant connaître, pour poursuivre sa croissance et atteindre le million de compteurs livrés, 400 millions de chiffre d’affaires et une marge nette supérieure à 15%, le tout d’ici 2025. L’approbation de l’AMF date du 22 avril dernier, et l’IPO était prévue pour le 2 juin, avec une fourchette de prix indicative allant de 7,57 à 10,23 EUR. Mais elle a été reportée faute d'accueil suffisamment favorable du marché.

  • Hydrogène de France (en cours)

L’entreprise est un fournisseur d’électricité renouvelable non-intermittente (à contrario de l’éolien et du solaire, qui posent des problèmes de gestion du réseau électrique). Elle propose donc de fournir de l’énergie en continu, grâce à la mise au point de piles à combustible, pouvant stocker l’électricité non-intermittente. Elle est également sur le secteur de la production d’énergie, avec l’hydrogène vert. L’objectif de cette introduction en bourse est d’investir massivement dans le développement, pour accélérer la croissance et espérer atteindre 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025. L’AMF a approuvé son document d’enregistrement mardi 25 mai, ce qui constitue une première étape vers l’IPO.

  • Omer-Decugis & Cie (en cours)

Le spécialiste des fruits et légumes Omer-Decugis & Cie a reçu l’approbation de l’Autorité des marchés financiers sur son document d’enregistrement vendredi 21 mai. Le grossiste est spécialisé dans les fruits et légumes frais, en particulier les exotiques. Il occupe une place majeure sur le marché de Rungis, où il propose plus de 1000 références à travers ses propres marques (Dibra, Selvatica, Terrasol…) mais aussi en marque de distributeur. Il livre 75% de ses fruits et légumes en France, le reste en Europe. La croissance de son chiffre d’affaires est constante depuis 10 ans, et l’introduction en bourse permettrait une accélération du développement, ainsi qu’une augmentation des capacités de production et de distribution. La date d’arrivée en bourse n’a pas encore été décidée, la démarche d’IPO étant en cours.

  • Aramis Group (en cours)

Aramis Group, connu pour sa marque de voitures d'occasion vendues en ligne, a réalisé les premières étapes de son introduction en bourse prochaine sur Euronext Paris. Le groupe a annoncé l’approbation de son document d’enregistrement par l’AMF. Les deux fondateurs de l'ancienne start-up, Nicolas Chartier et Guillaume Paoli, et Stellantis, son actionnaire majoritaire à hauteur de 70% du capital, espèrent lever au moins 250 millions d'euros. Cette levée de fonds permettra l'expansion de la plateforme à une échelle européenne. Elle vise 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2025 (contre 1,25 en 2021). 

  • Accor Acquisition Company (en cours) 

Le groupe Accor a sponsorisé son SPAC Accor Acquisition Company, qui a levé 300 millions d’euros dans le cadre de son introduction sur Euronext Paris. Cette levée de fonds servira à acquérir une ou plusieurs sociétés dans les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration, le flex office, le bien-être, le divertissement ou l'évènementiel. Ce véhicule est le premier SPAC “corporate” et à la chance d’être soutenu par un groupe de renommée mondiale avec de grands investisseurs qui appuient le projet. L’IPO est prévue pour le Mardi 1 Juin. 

  • Theravet (en cours)

TheraVet est une société biotechnologique vétérinaire spécialisée dans les produits pharmaceutiques et dispositifs médicaux. Et plus particulièrement pour le traitement des pathologies ostéo-articulaires chez les animaux de compagnie comme le chien, le chat mais aussi pour le cheval. La société belge est insérée dans un marché où il y a un réel besoin médical et soutenu par des facteurs de croissance à long terme. En effet, le nombre d’animaux de compagnie et le montant des dépenses en santé animale tendent à croître dans les années à venir. Cette introduction à pour but une augmentation de capital d’au moins 6 millions d’euros. Le prix indicatif actuel est de 9,60 euros par action et les premières négociations du titre devraient débuter le 17 juin 2021. 

  • NamR (en cours)

L’entreprise NamR, pour “Name Reality”, est une greentech française spécialiste de la data. Elle a pour but, à l’aide de nombreuses données, de décrire qualitativement et quantitativement des bâtiments, des territoires et l’environnement. On peut ensuite appliquer des solutions de transition écologique. Le principe est simple : en connaissant mieux les bâtiments, on connaît mieux leur risque. C’est d’ailleurs pour cette raison que la greentech a déjà capté 20% du marché de l’assurance habitation. Les autres clients sont des propriétaires fonciers, des collectivités, des financeurs, ainsi que toutes les autres parties prenantes du bâtiment. L’IPO a pour but de lever 8 millions d’euros. L’offre actuelle est à 10.20€ ferme, et le titre se négociera sur Euronext Growth à partir du 15 juin.

IPO non détaillées dans cette liste : Les Agences de Papa (Access), Hamilton Global (Growth), Medesis Pharma (Growth), Orinoquia (Access), Inmark (Access), Global Pielago (Access), Beaconsmind (Access), Pherecydes Pharma (Growth), Technip Energies (spinoff, Euronext).

Depuis le 1er janvier, on dénombre ainsi 21 opérations réalisées ou annoncées à Paris, (22 avec le spinoff de Technip Energies) dont 4 sur Euronext, 7 sur Euronext Growth et 5 sur Euronext Access. Pour mémoire, il y a eu en 2020 sur l’année entière 5 IPO sur Euronext et 20 sur Euronext Growth. 

Le marché des IPO à Paris

Source Allegra Finance


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCOR -0.77%28.25 Cours en temps réel.-3.72%
ARAMIS GROUP 0.52%19.2 Cours en temps réel.0.00%
BEACONSMIND AG -27.68%20.2 Cours en temps réel.0.00%
BELIEVE -0.02%16.756 Cours en temps réel.0.00%
EKWATEUR 0.00%Cours en clôture.0.00%
GLOBAL PIELAGO SOCIMI, S.A. 0.00%4.92 Cours en temps réel.0.00%
HAMILTON GLOBAL OPPORTUNITIES PLC 0.00%49.005 Cours en temps réel.0.00%
HOFFMANN GREEN CEMENT TECHNOLOGIES -1.53%25.8 Cours en temps réel.3.56%
HYDROGEN REFUELING SOLUTIONS -0.48%31.15 Cours en temps réel.0.00%
INMARK PRIME SOCIMI, S.A.U. 0.00%17.9 Cours en temps réel.0.00%
KALRAY -0.53%37.6 Cours en temps réel.26.00%
LA FRANÇAISE DES JEUX 0.29%45 Cours en temps réel.19.91%
LARGO -0.18%10.102 Cours en temps réel.0.00%
LES AGENCES DE PAPA 20.75%5.313 Cours en temps réel.0.00%
MEDESIS PHARMA S.A. -1.08%7.3 Cours en temps réel.0.00%
NAMR INVE 0.00%11.5 Cours en différé.1.77%
NAPSTER GROUP PLC 2.48%1.2775 Cours en différé.-66.45%
NEOEN -1.67%32.92 Cours en temps réel.-41.96%
OBIZ 0.32%6.25 Cours en temps réel.0.00%
ORINOQUIA REAL ESTATE SOCIMI, S.A. 0.00%1.12 Cours en temps réel.0.00%
PAULIC MEUNERIE -2.46%8.74 Cours en temps réel.41.32%
PHERECYDES PHARMA 0.00%7.05 Cours en temps réel.0.00%
SPOTIFY TECHNOLOGY S.A. -0.24%217.42 Cours en différé.-30.90%
STELLANTIS N.V. -0.38%17.388 Cours en différé.19.02%
STELLANTIS N.V. -0.17%17.392 Cours en temps réel.0.00%
TECHNIP ENERGIES N.V. -1.42%11.11 Cours en temps réel.0.00%
VENTE-UNIQUE.COM -2.46%19.8 Cours en temps réel.63.71%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
10:44EVONIK : Baader Bank reste pessimiste
ZD
10:41ADIDAS : relève ses perspectives malgré les problèmes en Chine
RE
10:38WPP : affiche un bénéfice de 502 ME au 1er semestre
CF
10:34Siemens relève à nouveau ses prévisions annuelles
RE
10:32ZALANDO : Goldman Sachs optimiste sur le dossier
ZD
10:311&1 : Goldman Sachs conserve son opinion neutre
ZD
10:31SYMRISE AG : Goldman Sachs à l'achat
ZD
10:30UNICREDIT : UBS relève son objectif de cours
CF
10:30UNITED INTERNET AG : Goldman Sachs est neutre sur le titre
ZD
10:30EUROFINS : révise à la hausse ses objectifs sur 2021
CF
Dernières actualités "Sociétés"