Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
64
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

''Le marché repart après avoir fait un trait sur 2020''
Xavier Milvaux, Gérant du fonds Tiepolo PME

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
15/06/2020 | 14:39

 

Parmi les fonds small caps de notre sélection, nous donnons ce mois-ci la parole à Xavier Milvaux, gérant du fonds Tiepolo PME. Membre de cette équipe de gestion depuis 2007 après avoir débuté sa carrière chez Tocqueville Finance, Xavier Milvaux aime sélectionner des PME familiales françaises avec la perspective de les garder en portefeuille sur le très long terme.

Xavier Milvaux, comment s’est comporté le fonds dans la crise ?

"A l’approche du confinement, nous avons préféré ne pas chambouler les grands équilibres du portefeuille. Nous avons réagi en multipliant les contacts avec les entreprises, environ 200 pour toute l’équipe, de manière à mesurer autant que possible les impacts potentiels. Nous sommes entrés dans la crise avec une sous exposition aux valeurs automobile et une absence d’exposition au secteur du voyage (voyagistes, hôtels, aéronautique…). Structurellement absents des valeurs biotechs/medtechs, cette sous-exposition nous a pénalisé en avril et favorisé en mai. Nous avons préféré éviter des arbitrages opportunistes sur des "valeurs covid", considérant l’opération compliquée pour un fonds de notre taille et quelque peu scabreuse, l’engouement ne durant qu’un temps. Nous étions en revanche très exposés aux valeurs industrielles et aux sociétés de services numériques, qui n’ont pas été épargnées. Résultat, aidés par 3% de liquidités en entrée de crise et quelques valeurs sous OPA, nous avons un peu moins baissé que notre indice de référence entre le plus haut des valeurs moyennes le 20 février et le plus bas du 16 mars, puisque le fonds s’est replié de 31%, contre -37,6% pour l’indice Enternext PEA PME 150. Du 16 mars au 3 juin, le fonds a repris 30%, contre 38% pour notre indice de référence.

En termes de mouvements sur le fonds, nous avons sorti Harvest et Evolis qui faisaient l’objet d’OPA. Cela nous a permis de dégager des liquidités dans de bonnes conditions et de les redéployer en partie sur des lignes lourdement sanctionnées par le marché et que nous souhaitions de toute façon renforcer comme Reworld Media, Cogelec, Delta Plus et Solutions 30. A contrario, nous avons profité des excellents résultats de Microwave pour en réduire la pondération dans le fonds, et de la réaction impressionnante de Chargeurs pendant la crise, réaction qui a généré un engouement un peu excessif au moment où les "valeurs covid" faisaient l’objet de spéculation."

Le fonds surperforme sa catégorie sur cinq ans. Source : Quantalys

Le fonds surperforme sa catégorie sur cinq ans. Source : Quantalys

Les valeurs décotées ont récemment retrouvé un intérêt aux yeux des investisseurs. Est-ce une simple correction d’exagérations ou un début de tendance ?

"Je me méfie de l’idée que l’on peut se faire des rattrapages des catégories de valeurs les unes par rapport aux autres. J’ai plutôt tendance à regarder les entreprises au cas par cas. Je dirais plutôt que ce sont les sociétés qui avaient le plus baissé qui ont remonté et que les valorisations sont revenues à des niveaux assez justes, en considérant que 2020 serait une année blanche, que les sociétés les plus solides pourraient même bénéficier d’opportunités alors que les plus fragiles, les plus endettées, pourraient disparaître ou se faire racheter."

Quels sont les derniers arbitrages réalisés par le fonds ?

"Nous renforçons deux sociétés de services numériques. Infotel, qui malgré sa forte exposition au secteur aéronautique, nous a confortés dans sa capacité de résistance. La solidité des contrats qui lient Infotel à ses clients historiques avec qui l’ESN est engagée dans des projets structurants est une nouvelle fois démontrée par cette période de stress. Nous avons également renforcé Wavestone, société de grande qualité, très bien gérée et qui a toujours été très bien valorisée. Le marché a fortement sanctionné le titre et est préparé à des chiffres en fort repli, nous donnant l’occasion de nous positionner dans une optique de très long terme.

Nous pouvons enfin signaler notre participation à l’augmentation de capital que finalise ces jours-ci Lumibird, spécialiste des technologies laser. Nous avions beaucoup allégé cette valeur quand l’engouement pour le positionnement lidar-auto nous avait semblé excessif. Au cours actuel, forts d’une position renforcée dans les appareils de diagnostic et de traitement pour les maladies oculaires à la faveur d’une acquisition importante réalisée fin 2019, nous profitons de cette opération pour repondérer cette ligne dans le portefeuille."

Performance du fonds sur cinq ans : point bleu sur le graphique de droite (Source : Quantalys)
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CHARGEURS -4.31%14.2 Cours en temps réel.-17.82%
COGELEC SA -0.32%6.28 Cours en temps réel.-1.26%
DELTA PLUS GROUP -1.14%52.2 Cours en temps réel.6.75%
EVOLIS SA 0.00%30 Cours en temps réel.-4.46%
HARVEST 0.00%90 Cours en temps réel.-5.26%
INFOTEL SA 0.53%37.9 Cours en temps réel.-5.13%
LUMIBIRD -0.86%11.5 Cours en temps réel.-24.34%
MICROWAVE VISION 0.00%25.5 Cours en temps réel.37.84%
REWORLD MEDIA 3.75%2.49 Cours en temps réel.-9.45%
SOLUTIONS 30 SE -1.18%14.25 Cours en temps réel.43.07%
WAVESTONE -1.49%19.9 Cours en temps réel.-23.46%

Raphaël Girault
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader