Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
746
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Le moral revient sur les marchés

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
02/03/2020 | 09:03

Depuis que le coronavirus est apparu dans le quotidien des occidentaux, les blagues un peu lourdes qui ont envahi les réseaux sociaux ne font plus rire autant. Et ne me dites pas que vous n'avez pas vu circuler la photo d'un buveur de bière en train de cuver estampillée "première victime du virus Corona", ou cet élégant cliché vous expliquant comment votre slip peut avantageusement remplacer un masque hygiénique.

Sur les marchés financiers, la phase de panique est toujours en cours, mais les opérateurs commencent à prendre un peu de recul, même si l'on croûle toujours, en cette première semaine de mars, sous les chiffres de propagation du virus. Ce matin, l'ambiance a un peu changé avec des tentatives de rebond en Asie, malgré le plongeon historique de l'indice des directeurs d'achats du secteur manufacturier en Chine, compilé par Caixin et Markit. Sans grande surprise il faut bien le dire compte tenu des événements récents, l'indicateur a coulé à 40,3 points contre 51,1 points en janvier. Schématiquement, un indice supérieur à 50 points est synonyme d'expansion économique. Sous les 50 points, c'est la contraction.

Cette rapide dégradation des indicateurs macroéconomiques avancés, qui fait suite à une vague d'avertissements des entreprises, pourrait entraîner une vigoureuse réponse des institutions. C'est en tout cas le pari de certains intermédiaires financiers, comme Goldman Sachs, dont l'avis compte souvent. Je l'évoquais la semaine dernière, les banques centrales vont revenir au centre du jeu. Pourquoi pas avec une réponse coordonnée ? C'est l'un des scénarios qui circule sur les marchés, surtout après que le patron de la Fed, Jerome Powell, eut vendredi ouvertement évoqué la possibilité d'une baisse de taux.

Les tenants de cette hypothèse sont confortés par les annonces gouvernementales toutes fraîches : le Japon, par l'intermédiaire de la BoJ, va injecter des fonds dans le circuit économique. L'Italie a débloqué plusieurs milliards pour faire face à ce qui est pour l'heure le plus gros foyer européen de coronavirus. En Corée, le Parlement doit voter jeudi un budget de soutien exceptionnel. Et l'on évoque toujours un plan de relance en Chine. Si la réponse des autorités est satisfaisante, sur les plans sanitaire et financier, la correction boursière récente pourrait rester un épiphénomène.

Dans le reste de l'actualité ce lundi, car le monde continue de tourner bon an, mal an, je soulignerai le début des négociations entre Londres et Bruxelles sur le Brexit - une vraie partie de plaisir – et le sommet de l'Opep+ à Vienne les 5 et 6 mars, où de nouvelles coupes de production pourraient être décidées pour tenter d'enrayer la spirale baissière du baril. Il faudra aussi garder un œil sur la Turquie, alors qu'une réunion d'urgence des ministres des affaires étrangères de l'UE est organisée après les derniers événements en Syrie.

Le CAC40 démarre la séance en hausse de près de 2% à 5414 points. 

Les temps forts économiques du jour

Les indices PMI manufacturiers finaux du mois de février seront annoncés pour plusieurs économies aujourd'hui (France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie et zone euro en matinée, USA dans l'après-midi). Ils jaugent le moral des directeurs d'achat. Aux Etats-Unis, il sera aussi question de dépenses de construction et d'ISM manufacturier (l'indicateur de confiance historique des directeurs d'achats outre-Atlantique, plus populaire que le PMI de Markit).

L'euro poursuit sa revalorisation contre le billet vert, à 1,1056 USD. L'once d'or rebondit à 1602 USD après avoir sèchement corrigé dans les heures qui ont précédé. Le baril de pétrole enregistre un rebond de plus de 3 %, à 46 USD pour le WTI et à 51,24 USD pour le Brent. L'obligation d'État américaine voit son rendement reculer à 1,08%. Le Bitcoin rebondit à 8640 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • ABB : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 19 CHF.
  • Amadeus : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 90 à 83 EUR.
  • Arkema : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 98,60 à 95,70 EUR.
  • Assa Abloy : Jefferies reprend le suivi à conserver en visant 225 SEK.
  • Atlas Copco : Jefferies reprend le suivi à sousperformance en visant 300 SEK.
  • Dassault Aviation : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 1000 EUR.
  • Deutsche Post : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 40 à 38 EUR.
  • Dormakaba : Jefferies démarre le suivi à conserver en visant 620 CHF.
  • GEA Group : Jefferies reprend le suivi à l'achat en visant 30 EUR.
  • ISS : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 155 à 125 DKK.
  • Koné : Jefferies démarre le suivi à sousperformance en visant 45,20 EUR.
  • Lagardère : AlphaValue passe d'acheter à accumuler avec un objectif de cours réduit de 23,40 à 19,50 EUR.
  • Nestlé : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 107 à 105 CHF.
  • Sandvik : Jefferies reprend le suivi à conserver en visant 182 SEK.
  • Schindler : Jefferies reprend le suivi à conserver en visant
  • Schneider Electric : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 110 EUR.
  • Telecom Italia : Berenberg passe de vendre conserver en visant 0,42 EUR. New Street Research passe de neutre à achat en visant 0,70 EUR.

L’actualité des sociétés

Hilary Halper, la codirectrice financière d'EssilorLuxottica, démissionne, son successeur sera annoncé sous peu.Sanofi va payer 11,85 M$ pour éteindre un litige sur l'utilisation présumée d'une organisation caritative pour favoriser la prescription d'un de ses médicaments contre la sclérose en plaques. Renault a publié vendredi soir un communiqué pour préciser que son "plan d’optimisation" vise réduire les coûts de structure d’au moins 2 Mds€ en trois ans mais que ses modalités ne sont pas encore arrêtées : elles seront dévoilées en mai. Iliad a finalisé ses accords avec le fonds d'infrastructure français InfraVia, en lui cédant 51% de la Fibre des Territoires pour environ 300 M€, la structure qui gère les tranches de co-financement FTTH dans les zones moyennement denses et peu denses.  SES lance un recentrage stratégique et envisage la vente de ses activités de réseaux. Le Tribunal de commerce de Paris a arrêté le 28 février les plans de sauvegarde de Rallye et ses filialesSolocal annonce la cession de QDQ Media à AS Equity Partners. Nacon (BigBen) arrive en bourse. Le fonds Vine prend le contrôle d'EuropaCorp par conversion de créances en actions dans le cadre du plan de sauvegarde de la société, qui reste conditionné à la réalisation d'un certain nombre de conditions. Dumont Investissement rachète les 21,13% détenus par BME France dans Samse pour 136 M€. Predilife lève 1,7 M€ via un placement privé à 7 EUR par action. MND rattrapé par la crise en Chine. Fromageries Bel, Nanobiotix, Baccarat, Unibel, Artea, Touax, Société Française de Casinos, Proactis, Televerbier, ADLPartner, VidelioSoditech ont publié leurs comptes.

Rajeev Suri acquittait les commandes de Nokia. Après plus de 10 ans passés en tant que président et CEO, il laisse les rênes à Pekka Lundmark, qui deviendra CEO le 1er septembre. Il est actuellement le patron de Fortum après être passé par Konecranes et avoir déjà officié chez Nokia. Walmart et Verizon discutent d'une expérimentation pour lancer des services 5G dans certains magasins du distributeur. NXP Semiconductors avertit sur ses résultats à cause du coronavirus, tandis que Volkswagen se montre prudent sur ses perspectives pour la même raison. Les autorités du Hainan prennent le contrôle du conglomérat chinois en difficultés HNA, pour lui éviter de couler. Elliott part en croisade contre le management de Twitter. Le CEO d'Harley-Davidson, Matt Levatich, démissionne. Spirit Aerosystems prévoit de relancer la production de pièces pour le Boeing 737MAX en mars, mais en petites quantités. Le CEO de Coty, Pierre Laubies, va passer la main après deux ans aux commandes. Samsung Electronics commence la construction d'un centre de R&D au Vietnam qui nécessitera 220 M$ d'investissements. American Airlines suspend ses vols vers Milan à cause du coronavirus. Le fonds souverain d'Abu Dhabi envisagerait un investissement dans NMC Health, a appris Bloomberg.

Ça publie. Dentsply, Emmi, Pirelli, ISRA Vision, Albioma

 

 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABBOTT LABORATORIES 3.06%94.92 Cours en différé.9.28%
ADLPARTNER -0.20%9.92 Cours en temps réel.-30.63%
AMADEUS IT GROUP, S.A. -2.96%46.94 Cours en clôture.-35.52%
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. -4.37%10.5 Cours en différé.-63.39%
ARKEMA -0.96%78.36 Cours en temps réel.-17.25%
ARTEA 0.00%11 Cours en temps réel.-7.56%
ASSA ABLOY -3.52%190.7 Cours en différé.-12.92%
ATLAS COPCO AB -3.40%369.2 Cours en différé.-1.18%
BIGBEN INTERACTIVE -2.84%12.32 Cours en temps réel.-23.19%
BOEING COMPANY (THE) -2.65%145.85 Cours en différé.-54.01%
CAC 40 -1.59%4695.44 Cours en temps réel.-21.46%
COTY INC. -13.37%3.63 Cours en différé.-67.73%
DASSAULT AVIATION 1.05%767 Cours en temps réel.-34.44%
DENTSPLY SIRONA INC. -1.00%46.52 Cours en différé.-17.79%
DEUTSCHE POST AG -3.28%27.98 Cours en différé.-17.73%
DORMAKABA -1.28%540.5 Cours en différé.-21.95%
ESSILORLUXOTTICA -3.26%115.75 Cours en temps réel.-14.76%
EUROPACORP -1.17%0.676 Cours en temps réel.-2.45%
FORTUM OYJ 0.35%17.22 Cours en différé.-21.73%
FROMAGERIES BEL 1.45%280 Cours en temps réel.-10.26%
GEA GROUP AG -1.07%26.79 Cours en différé.-9.12%
HARLEY-DAVIDSON, INC. -9.00%21.34 Cours en différé.-36.95%
ILIAD 1.25%158.4 Cours en temps réel.37.08%
ISRA VISION AG 0.13%46.5 Cours en différé.19.66%
KONE OYJ -2.68%60.28 Cours en différé.3.43%
KONECRANES PLC -2.98%21.52 Cours en différé.-21.46%
LAGARDÈRE SCA -5.82%12.62 Cours en temps réel.-35.05%
MND GROUP (MONTAGNE ET NEIGE DÉVELOPPEMENT) -7.79%0.084 Cours en temps réel.-77.36%
NANOBIOTIX SA 1.40%7.95 Cours en temps réel.-3.99%
NMC HEALTH PLC -0.17%938.4 Cours en différé.-46.89%
PIRELLI & C. S.P.A. -2.54%4.03 Cours en différé.-21.60%
PREDILIFE 13.56%6.7 Cours en temps réel.-15.72%
PROACTIS HOLDINGS PLC 0.00%38.5 Cours en différé.-19.79%
RALLYE 3.21%8.69 Cours en temps réel.-14.13%
RENAULT -7.74%20.205 Cours en temps réel.-52.10%
ROYAL CARIBBEAN CRUISES LTD 0.33%51.87 Cours en différé.-61.15%
SAMSE -1.60%123 Cours en temps réel.-27.22%
SANOFI SA -1.11%87.53 Cours en temps réel.-2.33%
SCHINDLER HOLDING AG -1.06%223.1 Cours en différé.-9.38%
SCHNEIDER ELECTRIC SE 0.81%89.24 Cours en temps réel.-2.47%
SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE CASINOS 0.75%1.35 Cours en temps réel.-15.09%
SODITECH 5.00%0.42 Cours en temps réel.-32.80%
SOLOCAL GROUP -16.46%0.135 Cours en temps réel.-75.54%
SPIRIT AEROSYSTEMS HOLDINGS, INC. -5.50%21.67 Cours en différé.-70.27%
TELECOM ITALIA S.P.A. -0.95%0.332 Cours en différé.-40.33%
TELEVERBIER SA -3.04%44.6 Cours en temps réel.-1.33%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. -1.74%196.49 Cours en différé.-14.54%
TOUAX SCA -1.05%3.76 Cours en temps réel.-29.06%
TWITTER -1.99%30.97 Cours en différé.-3.37%
UNIBEL SA -0.85%580 Cours en temps réel.0.00%
VERIZON COMMUNICATIONS 2.98%57.38 Cours en différé.-9.25%
VIDELIO S.A. 0.00%1.58 Cours en temps réel.-16.84%
WALMART INC. 0.30%124.06 Cours en différé.4.39%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
meradob - Il y a 2 mois arrow option
L’endettement est t-elle que la croissance doit être maintenue.
  
  
  • Publier
    loader