Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Matières premières : Le palladium, nouvelle star des métaux précieux

28/02/2019 | 12:35
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Londres (awp/afp) - Son ascension ne cesse de surprendre. Depuis août, le cours du palladium sur le marché londonien enchaîne les records et dépasse désormais celui de l'or. Derrière ce succès, la crainte d'une pénurie, alimentée par la désaffection pour les voitures diesel.

Mardi, le palladium a atteint 1.568,11 dollars l'once, un record pour ce métal utilisé à 80% dans l'industrie automobile. Très loin de son niveau de la mi-août, où le métal précieux, produit majoritairement en Russie et en Afrique du Sud, était tombé à 836 dollars, un plus bas depuis plus d'un an. Depuis janvier, il a même réussi l'exploit de devenir plus cher que l'or, référence des métaux précieux.

"La demande de palladium pour les catalyseurs essence a été forte ces dernières années, alimentée par la croissance chinoise et le déclin du diesel qui a suivi le scandale Volkswagen", explique à l'AFP Steven Friedman, analyste pour Renaissance Capital.

Depuis des années, le palladium a remplacé le platine, historiquement plus onéreux, dans les véhicules à essence. Les véhicules diesel continuent en revanche d'utiliser du platine.

Crainte de pénuries

Mais l'éclatement du scandale du "Dieselgate" en 2015, lorsque le géant Volkswagen a admis avoir truqué les moteurs de 11 millions de véhicules diesel, a marqué un tournant difficile pour cette motorisation. Plusieurs grandes villes européennes ont depuis annoncé l'interdiction progressive des véhicules diesel et les consommateurs s'en sont massivement détournés.

Selon le cabinet Jato Dynamics, spécialisé dans l'automobile, les véhicules diesel ont représenté 36% des nouvelles immatriculations en 2018, 8 points de moins qu'en 2017 et 19 points de moins qu'en 2011, l'année record.

Ce bouleversement a permis à la demande de palladium dédiée à l'industrie automobile d'enregistrer en 2018 "un nouveau record avec 8,66 millions d'onces, en hausse de 3% par rapport à l'année précédente", selon le dernier rapport de Johnson Matthey, premier raffineur mondial de palladium.

En outre, l'adoption par la Chine de réglementations plus strictes concernant la pollution tire également la demande.

Il est théoriquement possible de faire repasser les véhicules à essence au platine, qui a énormément souffert du "dieselgate" et vaut presque deux fois moins que le palladium aujourd'hui. Mais cela nécessiterait "des délais d'exécution importants" et engendrerait des coûts supplémentaires pour les fabricants du fait des contraintes technologiques, précise M. Friedman.

De ce fait, "en 2018, le marché était en déficit structurel pour la neuvième année consécutive", a révélé mardi Norilsk Nickel, premier producteur de palladium. Le géant métallurgique russe a bénéficié à plein de la hausse des cours, enregistrant l'année dernière un bénéfice net en hausse de 44% à 3,1 milliards de dollars.

Et la tendance risque de ne pas s'améliorer: après s'être réduit à 29.000 onces l'année dernière, le déficit pourrait "s'accroitre dramatiquement en 2019" et bondir autour d'un million d'onces, a récemment estimé Johnson Matthey.

Et la menace de grèves dans les mines sud-africaines (environ 37% de la production mondiale en 2017, selon l'Institut géologique américain) amplifie les craintes de pénuries, relève M. Friedman.

L'ombre de Gokhran

Néanmoins, ces facteurs n'expliquent pas une telle hausse des prix, jugent plusieurs analystes qui prédisent une correction à la baisse.

"Le marché du palladium est probablement l'un des plus petits marchés des matières premières", ce qui le rend volatil, explique Bernard Dahdah, analyste chez Natixis, interrogé par l'AFP.

Selon lui, il est plus que probable que quelqu'un soit en train de spéculer en achetant énormément de palladium. S'il ne peut rien affirmer, ses soupçons se portent sur Gokhran, la réserve d'Etat russe chargée du contrôle des ventes des pierres et métaux précieux.

Leurs responsables "ne déclarent pas quelle quantité de métaux précieux ils détiennent" et si la Russie est le premier producteur de palladium (presque 39% en 2017), il est impossible de connaitre la quantité qui sort effectivement du pays.

Autres facteurs laissant présager un retour de bâton pour le palladium, selon les observateurs: l'économie chinoise, menacée de ralentissement, et les ventes de véhicules électriques, dont le palladium est totalement absent, qui progressent rapidement.

afp/jh


© AWP 2019
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DOW JONES AFRICA TITANS 50 INDEX -0.02%516.03 Cours en différé.-2.41%
DOW JONES SOUTH AFRICA(ZAR) -1.72%1875.9 Cours en différé.8.22%
GOLD -0.07%1798.938 Cours en différé.-5.09%
MINING AND METALLURGICAL COMPANY NORILSK NICKEL 0.47%33.95 Cours en différé.8.30%
PALLADIUM 0.04%2674.5 Cours en différé.8.92%
PLATINUM 0.60%1070.047 Cours en différé.-0.98%
S&P AFRICA 40 INDEX 0.33%166.48 Cours en différé.-4.07%
SILVER 0.29%25.2398 Cours en différé.-4.46%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Mat. Premières"
19:53Les Bourses sur la réserve avant une semaine chargée
AW
18:25GTT reçoit une commande pour la conception des cuves de six nouveaux méthaniers
DJ
18:23Michelin relève ses objectifs 2021 après un rebond de son activité au 1er semestre
DJ
17:45Michelin - l'effet net prix/mix - matières premières devrait être moins favorables au s2, pourrait être neutre-cfo
RE
13:31Les Bourses européennes prudentes avant la Fed et de nouveaux résultats
AW
11:55Le pétrole en baisse, malmené par le Covid-19 et l'Iran
AW
11:50Les Bourses européennes et chinoises lestées par le tour de vis de Pekin
AW
11:36ENI : neuf projets d'énergie renouvelable en Espagne
CF
09:34Tokyo finit en nette hausse après le début "sans accrocs" des JO
AW
09:03TotalEnergies va fournir de l'électricité renouvelable à Air Liquide en Belgique
DJ
Dernières actualités "Mat. Premières"