Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs

Le personnel de TAP entame une grève contre des baisses de salaire

08/12/2022 | 14:44

Lisbonne (awp/afp) - Le personnel de cabine de la TAP Air Portugal a entamé jeudi une grève de deux jours pour protester contre des baisses de salaires, selon la direction et un syndicat.

La compagnie avait anticipé le mouvement, en annulant 360 vols, soit la moitié des vols qu'elle était censée opérer sur l'ensemble des deux jours, selon la direction.

"Jusqu'à 11H30 (heure locale), sur les 148 vols prévus aujourd'hui, TAP en a déjà opéré 78", a ajouté le transporteur portugais dans un communiqué précisant en outre avoir effectué "42 vols sur les 64 prévus dans les services minimum".

Concernant les vols annulés par anticipation, TAP avait proposé un nouveau vol pour chaque client ou un remboursement.

Ces annulations visaient à éviter de créer "des foules de passagers dans l'incertitude" à l'aéroport, avait expliqué la directrice générale de la compagnie, la Française Christine Ourmières-Widener.

Cette grève intervient dans le cadre de l'échec des négociations d'un nouvel accord d'entreprise entre la TAP et le personnel de cabine, dont le syndicat refuse des réductions salariales et un allongement des horaires de travail.

"TAP regrette profondément cette situation", indique le transporteur portugais dans son communiqué où il se dit disponible pour "négocier" avec les syndicats et éviter de nouvelles grèves.

"Nous sommes totalement disponibles", a déclaré pour sa part Ricardo Penarroias, président du Syndicat national du personnel de l'aviation civile (SNPVAC), qui parle d'une "adhésion totale" au mouvement de grève de jeudi.

Le groupe aérien portugais, dont les difficultés se sont accrues avec la pandémie de Covid-19, a été totalement renationalisé dans l'urgence en 2020, en échange de l'application d'un plan de restructuration imposé par Bruxelles.

Depuis, le gouvernement socialiste portugais a annoncé son intention de reprivatiser le transporteur, suscitant l'intérêt des groupes Air France-KLM, Lufthansa et IAG (maison mère de British Airways et Iberia notamment).

afp/jh


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM -1.34%1.5785 Cours en temps réel.28.23%
INTERNATIONAL CONSOLIDATED AIRLINES GROUP, S.A. -1.14%167.94 Cours en différé.35.61%
LUFTHANSA -1.53%9.653 Cours en différé.24.31%
Dernières actualités "Sociétés"
05:20Le régulateur financier japonais prévoit un "programme d'action" pour stimuler l'engagement des actionnaires.
ZR
04:56Trois points à retenir du discours sur l'état de l'Union de Biden
ZR
04:55Réactions des investisseurs au discours sur l'état de l'Union de Biden
ZR
04:30Biden dit que les compagnies aériennes ne peuvent pas traiter les enfants comme des "bagages".
ZR
04:05Northstar envisage de vendre la société singapourienne Innovalues dans le cadre d'une transaction de plus de 377 millions de dollars - sources
ZR
03:57USA-Biden s'engage à travailler avec les républicains dans son discours sur l'état de l'Union
RE
03:35Les actions indiennes devraient ouvrir en hausse avant la décision de politique de la RBI
ZR
03:16Les actions asiatiques augmentent, le dollar vacille après les commentaires "dovish" de Powell.
ZR
02:53Le pétrole grimpe pour la troisième journée consécutive en raison de la faiblesse du dollar et de la baisse des stocks de pétrole brut aux États-Unis.
ZR
02:44Haffner Energy : est présent au salon Bio360 Expo les 8 et 9 février à Nantes
PU
Dernières actualités "Sociétés"