Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Le retour du duty free ?

05/07/2022 | 09:07
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Pendant que les Etats-Unis fêtaient l'indépendance, et se retrouvaient confrontés à une nouvelle fusillade meurtrière, les places financières européennes ont fait preuve de l'attentisme qu'on leur connaît quand elles sont privées du baromètre Wall Street. Mais les investisseurs ont peut-être trouvé un peu de réconfort dans une détente de circonstance dans les relations entre Pékin et Washington, dont je dis quelques mots un peu plus bas.

Les marchés actions européens ont terminé en ordre dispersé hier, dans des volumes plutôt modestes à cause d'un triple télescopage : un lundi, une période pré-publication de résultats et un jour férié aux États-Unis. En France, le CAC40 a été littéralement tracté par la hausse de 4,5% de TotalEnergies, assisté des deux autres principales capitalisations de la cote, LVMH et Sanofi, qui se sont adjugées chacune un peu moins de 1%. Bilan des courses, +0,4% en clôture. Par comparaison, le DAX allemand a cédé 0,3%, plombé par ses technologiques et par ses cycliques.

Les investisseurs européens sont revenus sur les valeurs pétrolières en profitant de l'opportunité offerte par le reflux des cours depuis les pics du début du mois de juin. A l'époque, TotalEnergies se négociait par exemple au-dessus de 57 EUR, alors que l'action était revenue à 50 EUR avant le gros rebond d'hier. Les cours du brut ont plié dans l'intervalle, sur fond de craintes pour la croissance mondiale, mais sans jamais rompre. Le Brent s'échange ce matin autour de 113 USD le baril, en phase haussière après l'annonce d'une grève des travailleurs offshore norvégiens, qui réclament des hausses de salaires. La réduction de la production du pays, dans un contexte déjà tendu, a fait bondir les prix du gaz européen et contribue à maintenir un environnement volatil. A priori, un seul syndicat reste à convaincre pour que la situation revienne à la normale, mais cela illustre l'impact que le moindre grain de sable peut avoir sur des filières en tension.

Le sentiment global du marché est un peu meilleur depuis quelques jours, mais il reste extrêmement fragile à cause des perspectives de récession. L'optimisme repose essentiellement sur la perspective d'une embellie des relations entre les Etats-Unis et la Chine. Les investisseurs pensent que Washington et Pékin pourraient faire une annonce "gagnant-gagnant" à court terme. Concrètement, l'administration Biden pourrait alléger une partie des surtaxes commerciales qui affectent les importations de produits chinois depuis l'ère Trump, notamment sur des produits de consommation de base. Bénéfice pour les Etats-Unis : envoyer un signal déflationniste sur les prix. Bénéfice pour la Chine : obtenir un petit accélérateur de relance de son économie toujours poussive. Une discussion dépeinte comme "constructive" a d'ailleurs eu lieu cette nuit entre le vice-premier ministre chinois, Liu He, et la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

Le narratif sur les droits de douane est un catalyseur relativement puissant à court terme pour les actions. Les investisseurs manquent en effet cruellement de nouvelles positives. C'est une brique importante à la fois pour la thématique "juguler l'inflation" et pour la thématique "la Chine se réveille", qui sont les deux moteurs les plus crédibles du moment pour une embellie. Le timing serait de surcroît positif, puisque l'annonce interviendrait avant la publication des grosses séries de résultats trimestriels des entreprises et en amont d'importantes réunions de banques centrales, le 21 juillet pour le BCE et le 27 juillet pour la Fed. Il y aurait presque un peu de marketing là-dedans, mais les circonstances ont le mérite d'éviter à l'une ou l'autre des nations de passer sous les fourches caudines. Les Etats-Unis peuvent justifier une réduction de la voilure des sanctions par des circonstances exceptionnelles et une main tendue à Pékin et la Chine peut profiter d'un appel d'air sans avoir à quémander à Washington. J'ajoute que l'indicateur PMI Caixin manufacturier est remonté à 51,7 points en juin, ce qui est plus élevé que prévu et qui constitue une brique de plus pour la thématique précitée "la Chine se réveille".

Comme la Bourse de Shanghai a l'air dotée d'une vie propre un peu étrangère aux nouvelles économiques du monde, elle baisse de 0,3% ce matin, ce qui va un peu à l'encontre de tout ce que je viens d'expliquer. Mais les autres places d'Asie Pacifique ont l'air moins hermétiques à l'optimisme avec des gains allant de 0,5% à Sydney à 1% à Tokyo. Les indicateurs avancés des places européennes et américaines pointent vers le haut. Le CAC40 ne gagnait toutefois plus que 0,07% à 5959 points après quelques minutes de cotation. 

Les temps forts économiques du jour

La lecture finale des PMI des services de juin pour les principales économies s'étalera sur la journée. Aux Etats-Unis, les commandes d'usines seront publiées à 16h00. Tout l'agenda macro ici. Ce matin, la banque centrale australienne a relevé comme prévu son taux directeur d'un demi-point pour le porter à 1,35%.

L'euro se négocie 1,0434 USD. L'once d'or stagne à 1810 USD. Le pétrole remonte légèrement avec un Brent de Mer du Nord à 113,40 USD le baril et un brut léger américain WTI à 110,13 USD. Le rendement de la dette américaine à 10 ans est un peu remonté à 2,95%. Le bitcoin est remonté à 20 200 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • About You : Exane BNP Paribas démarre le suivi à sousperformance en visant 5,20 EUR.
  • Anheuser-Busch InBev : Citigroup passe de neutre à achat en visant 62 EUR.
  • BAE Systems : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours relevé de 760 à 845 GBp.
  • BNP Paribas : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 66 EUR.
  • Carlo Gavazzi : Research Partners reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 340 à 350 CHF.
  • Compagnie Financière Richemont : RBC reste à surperformance avec un objectif réduit de 120 à 116 CHF.
  • Crédit Agricole : Deutsche Bank passe d'acheter à conserver en visant 12 EUR.
  • Crédit Suisse : UBS reste neutre avec un objectif de cours réduit de 7 à 6 CHF.
  • Croda : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 7500 à 7000 GBp.
  • DBV Technologies : Kempen passe de conserver à acheter en visant 5,50 EUR.
  • Diageo : Stifel reprend le suivi à l'achat à 4530 GBp.
  • Flutter : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 15 500 à 12 900 GBp.
  • Genfit : Kempen passe de conserver à acheter.
  • Georg Fischer : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 77,50 à 71 CHF.
  • Global Fashion Group : Exane BNP Paribas démarre le suivi à sousperformance en visant 1 EUR.
  • Intesa Sanpaolo : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 2,25 à 2,20 EUR.
  • Jeronimo Martins : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 20 à 21 EUR.
  • Lonza : Citigroup passe de neutre à achat en visant 730 CHF.
  • Moncler : RBC passe de sousperformance à performance sectorielle en visant 47 EUR.
  • Pernod Ricard : Stifel reprend le suivi à conserver en visant 192 EUR.
  • ProsiebenSat : Goldman Sachs passe de neutre à vendre en visant 9 EUR.
  • Proximus : Citigroup passe de vendre à neutre en visant 14 EUR.
  • Publicis : Goldman Sachs passe d'achat à neutre en visant 53,10 EUR.
  • Rémy Cointreau : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 200 EUR. Stifel démarre le suivi à l'achat en visant 210 EUR.
  • RS Group : Citigroup reprend le suivi à neutre en visant 900 GBp.
  • SAP : Berenberg reprend le suivi à l'achat en visant 110 EUR.
  • Scout24 : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 64,30 EUR.
  • Sika : Société Générale reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 420 à 300 CHF.
  • The Swatch Group : RBC reste à sousperformance avec un objectif réduit de 260 à 240 CHF.
  • Travis Perkins : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 1049 à 1040 GBp.
  • Wolters Kluwer : Goldman Sachs passe de neutre achat en visant 113 EUR.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Renault retient l'offre de Callista pour l'acquisition de Fonderie de Bretagne.
  • Valeo finalise le rachat des 50% de Siemens dans leur coentreprise Valeo Siemens eAutomotive, qui sera désormais intégrée à 100%.
  • Elis finalise le rachat d'un leader du marché mexicain qui réalise l'équivalent de 85 M€ de revenus annuels.
  • Veolia, Eurofins, Bureau Veritas détachent leurs dividendes.
  • Ubisoft tient son assemblée générale.
  • Hype commande 5 stations de recharge à Hydrogène Refueling Solutions.
  • Invibes Advertising ouvre deux bureaux en Europe centrale et orientale.
  • McPhy signe une seconde commande dans le cadre de l'accord Hype.
  • Deezer fait son entrée à la Bourse de Paris via une fusion avec le SPAC I2PO.
  • Methavisio signe un contrat de 1,2 M$ avec ABSIS.
  • Thermador acquiert le fonds de commerce d'AFY.
  • Inventiva a de la visibilité financière jusqu'à la fin du T2 2023.
  • Argan a publié ses comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Fomento Economico Mexicano (FEMSA) va racheter Valora à 260 CHF par action.
  • Les revenus du J Sainsbury reculent de 4% hors essence au T1 fiscal.
  • China Evergrande Group cherche à obtenir le soutien de ses créanciers étrangers pour lutter contre une demande de liquidation déposée contre le constructeur immobilier chinois à court de liquidités à Hong Kong, selon Reuters.
  • L'Allemagne négocie un sauvetage d'Uniper.
  • La compagnie aérienne scandinave SAS se place sous la protection du chapitre 11 aux États-Unis.
  • Foxconn (Hon Hai Precision) relève ses prévisions annuelles grâce à une forte demande technologique.
  • Crédit Suisse nomme un nouveau patron de la banque privée en Suisse.
  • AstraZeneca acquiert TeneoTwo pour un montant maximal de 1,27 Md$.
  • Fagron acquiert un site d'externalisation aux États-Unis auprès de Fresenius Kabi.
  • SGS réalise une acquisition aux Etats-Unis.
  • JPMorgan Chase, Comcast, Repsol, Quest, Acciona détachent leurs dividendes.
  • Wuxi Biologics espère pouvoir quitter la liste noire commerciale américaine.
  • Principales publications du jour : Fast Retailing, Repsol, NordnetTout l'agenda ici.

Lectures


© Zonebourse.com 2022
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABOUT YOU HOLDING AG -0.86%8.06 Cours en différé.-59.95%
ACCIONA, S.A. -1.08%201 Cours en différé.20.88%
ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV 0.78%52.96 Cours en temps réel.-1.17%
ARGAN 4.26%98 Cours en temps réel.-19.24%
ASTRAZENECA PLC -0.22%10818 Cours en différé.24.94%
BAE SYSTEMS PLC -1.15%789.6 Cours en différé.45.29%
BNP PARIBAS 1.50%49.235 Cours en temps réel.-20.18%
BUREAU VERITAS SA 0.98%26.81 Cours en temps réel.-9.01%
CARLO GAVAZZI HOLDING AG 0.00%290 Cours en différé.5.45%
CHINA EVERGRANDE GROUP 8.55%1.65 Cours en différé.3.77%
COMCAST CORPORATION 2.10%38.96 Cours en différé.-24.18%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA 1.88%113.6 Cours en différé.-18.58%
CREDIT SUISSE GROUP AG 3.20%5.352 Cours en différé.-41.55%
CRODA INTERNATIONAL PLC 3.20%7234 Cours en différé.-30.73%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. 0.98%9.963 Cours en temps réel.-21.39%
DBV TECHNOLOGIES 0.00%5.135 Cours en temps réel.67.87%
DEEZER -0.65%4.56 Cours en temps réel.0.00%
DIAGEO PLC -0.12%3862 Cours en différé.-4.20%
ELIS 2.50%14.75 Cours en temps réel.-5.45%
EUROFINS SCIENTIFIC SE 1.55%75.98 Cours en temps réel.-31.23%
FAGRON N.V. -1.87%13.64 Cours en temps réel.-6.08%
FAST RETAILING CO., LTD. -2.74%82780 Cours en différé.30.32%
FLUTTER ENTERTAINMENT PLC 6.29%9156 Cours en différé.-26.75%
FOMENTO ECONÓMICO MEXICANO, S.A.B. DE C.V. 1.26%124.17 Cours en clôture.-22.06%
GENFIT 1.26%4.504 Cours en temps réel.3.06%
GEORG FISCHER AG 3.93%56.85 Cours en différé.-21.01%
GLOBAL FASHION GROUP S.A. 4.84%1.58 Cours en différé.-66.10%
HON HAI PRECISION INDUSTRY CO., LTD. 0.92%110 Cours en clôture.5.77%
HYPERA S.A. 2.21%43 Cours en différé.48.82%
INTESA SANPAOLO S.P.A. 0.91%1.8326 Cours en différé.-20.14%
INVENTIVA 4.41%4.855 Cours en temps réel.-60.39%
INVIBES ADVERTISING N.V. 0.32%15.65 Cours en temps réel.-22.00%
J SAINSBURY PLC 1.98%221.3 Cours en différé.-21.32%
JERÓNIMO MARTINS, SGPS, S.A. -0.71%22.46 Cours en temps réel.12.54%
JPMORGAN CHASE & CO. 2.61%118.39 Cours en différé.-27.14%
LONZA GROUP AG 2.15%569.8 Cours en différé.-26.76%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE 1.55%690 Cours en temps réel.-6.53%
MCPHY ENERGY 0.00%14.355 Cours en temps réel.-33.66%
MONCLER S.P.A. 1.87%49.51 Cours en différé.-24.09%
NORDNET AB (PUBL) 5.05%135.25 Cours en différé.-25.84%
PERNOD RICARD 1.01%195.6 Cours en temps réel.-8.44%
PROSIEBENSAT.1 MEDIA SE 2.83%8.564 Cours en différé.-40.56%
PROXIMUS SA 0.95%13.325 Cours en temps réel.-22.99%
PUBLICIS GROUPE SA 0.51%50.76 Cours en temps réel.-14.70%
QUEST DIAGNOSTICS 1.27%140.98 Cours en différé.-19.07%
RENAULT 3.45%30.55 Cours en temps réel.-3.32%
REPSOL S.A. -1.29%12.265 Cours en différé.19.06%
RS GROUP PLC 6.00%1078 Cours en différé.-15.67%
RÉMY COINTREAU 1.82%190.7 Cours en temps réel.-12.48%
SANOFI -8.18%87.67 Cours en temps réel.7.79%
SAP SE 1.63%93.38 Cours en différé.-26.44%
SCOUT24 SE 2.44%57.92 Cours en différé.-7.95%
SGS AG 1.07%2269 Cours en différé.-26.32%
SIKA AG 3.17%237.3 Cours en différé.-39.51%
THE SWATCH GROUP AG 1.04%252.6 Cours en différé.-10.39%
THERMADOR GROUPE 1.03%78.5 Cours en temps réel.-23.52%
TOTALENERGIES SE -0.61%50.54 Cours en temps réel.13.94%
TRAVIS PERKINS PLC 3.62%962 Cours en différé.-40.28%
UBISOFT ENTERTAINMENT 0.62%45.19 Cours en temps réel.4.27%
UNIPER SE -4.92%6.96 Cours en différé.-82.49%
VALEO 3.30%20.95 Cours en temps réel.-23.70%
VALORA HOLDING AG 0.00%260 Cours en différé.66.88%
VEOLIA ENVIRONNEMENT -0.04%24.58 Cours en temps réel.-23.78%
WOLTERS KLUWER -0.57%104.75 Cours en temps réel.1.69%
WUXI BIOLOGICS (CAYMAN) INC. -9.26%67.6 Cours en différé.-19.50%
Plus d'actualités
L'inflation à quitte ou double
L'inflation à quitte ou double
Wall Street, la récession joyeuse ?
Wall Street, la récession joyeuse ?
Lost in Inflation
Lost in Inflation