Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes en hausse, malgré le départ de Cohn

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
07/03/2018 | 19:02

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont quasiment toutes terminé en hausse mercredi, malgré le climat d'incertitudes généré par le débat à Washington autour des taxes douanières souhaitées par le président américain.

Seule la Bourse de Lisbonne a fini dans le rouge.

Le conseiller économique de la Maison-Blanche Gary Cohn a démissionné. Cet ancien banquier libéral était considéré par Wall Street comme un rempart face aux velléités protectionnistes de Donald Trump.

"Les marchés européens ont plutôt bien résisté, sans grosse réaction face à la démission de Gary Cohn", estime Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

Dans l'ensemble, les investisseurs ont peu réagi aux statistiques ce mercredi, les opérateurs attendant la réunion de politique monétaire de la BCE, jeudi, avant le très attendu rapport sur l'emploi américain vendredi, dans un contexte de craintes de risque inflationniste.

L'Eurostoxx 50 a pris 0,58%.

A Paris, l'indice CAC 40 a fini en hausse de 0,34%, l'indice CAC 40 prenant 17,60 points à 5.187,83 points, dans un volume d'échanges nourri de 3,8 milliards d'euros.

Renault a gagné 5,64% à 94,44 euros, après que l'agence Reuters a évoqué le rachat potentiel par Nissan des parts de l'Etat français dans Renault. Les constructeurs ont démenti une telle opération.

Maisons du Monde a plongé de 6,53% à 32,34 euros, pénalisé par des perspectives 2018 jugées décevantes.

Technicolor s'est envolé (+16,70% à 1,66 euro) après avoir annoncé l'arrivée d'un nouveau directeur financier.

A Londres, l'indice FTSE a grappillé 0,16%, grâce notamment à l'envolée de Rolls-Royce (+11,46% à 924,00 pence), les investisseurs saluant le retour dans le vert du groupe industriel en 2017.

L'indice FTSE-100 a pris 11,09 points à 7.157,84 points.

Le fabricant irlandais d'emballages papier et carton Smurfit Kappa a grimpé (+5,79% à 3.218,00 pence), après avoir déjà pris près de 20% la veille.

Le spécialiste de la livraison de plats cuisinés Just Eat a pris 3,20% à 768,60 pence au lendemain de résultats préoccupants et d'une dégringolade en Bourse.

En revanche, le géant de la publicité WPP a chuté (-3,89% à 1.210,50 pence), alors que l'annonce de Procter and Gamble de réduire ses dépenses publicitaires a jeté un froid dans le secteur.

Enfin, le secteur du BTP a été à la peine alors que la croissance du prix des logements (+1,8% en février sur un an) est la plus faible en cinq ans au Royaume-Uni. Persimmon a lâché 0,26% à 2.643,00 pence et Taylor Wimpey 0,51% à 186,90 pence.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a bondi de 1,09%, gagnant 131,5 points à 12.245,36 points. Le MDax des valeurs moyennes a progressé de 0,39% à 25.834,99 points.

Lufthansa a décollé de 3,70% à 27,75 euros, profitant d'une recommandation d'achat du titre par Citigroup, avec un objectif de cours relevé à 35 euros.

BASF a bondi de 1,40% à 84,65 euros. Il est en négociations exclusives pour racheter à son compatriote Bayer (+1,46% à 97,10 euros) l'ensemble de son activité de semences de légumes.

Volkswagen a fini dernier du Dax avec un recul de 0,64% à 156,00 euros.

Sur le MDax, RTL Group a abandonné 1,54% à 70,25 euros après avoir annoncé des résultats record en 2017.

Ceconomy (électronique grand public) a chuté de 6,92% à 10,10 euros après une note pessimiste.

A Amsterdam, l'indice AEX a engrangé 0,44% à 530,71 points.

A la hausse, le groupe Aalberts Industries a pris 2,54% à 42,43 euros et ASML a gagné 2,03% à 165,65 euros.

En revanche, le groupe de médias et télécoms Altice a perdu 1,77% à 7,76 euros et le groupe de télécoms KPN a cédé 1,30% à 2,51 euros.

A Bruxelles, l'indice BEL 20 a gagné 0,33%, à 3.929,20 points.

Quatorze valeurs se sont affichées dans le vert, dont l'immobilière Cofinimmo (+1,75% à 104,80 euros) et le groupe pharmaceutique UCB (+1,52% à 66,60 euros).

Côté négatif, le fabricant de produits d'hygiène Ontex Ontex (-3,18% à 21,34 euros) et le groupe belge de métallurgie Bekaert (-2,59% à 36,10 euros) sont restés dans le rouge.

L'indice SMI de la Bourse suisse a progressé de 0,22% à 8.784,84 points.

Côté bancaires, le numéro un suisse UBS a perdu 0,34% (17,35 CHF), alors que Credit Suisse engrangeait +0,68% (17,03 CHF) et la banque privée Julius Baer +0,27% (59,84 CHF).

Les poids lourds de la cote ont eux aussi évolué en ordre dispersé: le laboratoire pharmaceutique Novartis a gagné 0,71% à 76,00 CHF et son concurrent Roche 0,62% à 226,40 CHF. Mais le géant de l'alimentation Nestlé a encore cédé 0,56% à 74,34 CHF.

La lanterne rouge revient au groupe suisse de chimie de spécialités Lonza (-0,98% à 231,40 CHF).

La meilleure performance a été réalisée par SGS, le numéro un mondial de l'inspection et de la certification de produits, qui a fini en hausse de 1,14% à 2.400,00 CHF.

La Bourse de Milan a pris 1,22%, l'indice FTSE Mib s'établissant à 22.473 points.

La plus forte hausse a été enregistrée par Recordati (+3,28% à 29,93 euros), suivi de Brembo (+2,78% à 12,58 euros), Italgas (+2,68% à 4,555 euros) et Poste italiane (+2,64% à 7,152 euros).

En revanche, Tenaris a cédé 1,15% à 14,16 euros, Buzzi Unicem 0,72% à 20,82 euros et CNH Industrial 0,14% à 10,85 euros.

La Bourse de Madrid a pris 0,13% à 9.599,3 points.

Le projet de Donald Trump de taxer les importations d'acier semble profiter à Acerinox (+1,62% à 12,24 euros).

La baisse des cours du pétrole a fait souffrir Repsol (-1,83% à 13,98 euros). Le groupe d'ingénierie Técnicas Reunidas a lâché 2,34% à 25,05 euros, la plus forte baisse du jour.

Le géant du textile Inditex, propriétaire de Zara, a reculé de 1,16% à 23,94 euros, à quelques jours de la publication de ses résultats.

Le gestionnaire d'aéroports Aena a grimpé de 2,39% à 169,50 euros.

A Lisbonne, l'indice PSI 20 a perdu 0,28%, à 5.339,43 points. Quelques valeurs ont fini dans le vert, comme EDP-Energias (+0,82% à 2,83 euros) et Jeronimo Martins (+0,27% à 15,12 euros), tandis que Galp Energia a terminé en forte baisse de 1,33% à 14,63 euros.

bur-tes/eb

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BEL 20 0.81%3757.63 Cours en temps réel.-5.83%
CAC 40 1.02%5370.57 Cours en temps réel.1.47%
DAX 0.37%12557.59 Cours en différé.-1.72%
MDAX 0.59%26413.13 Cours en différé.1.26%
MILAAN-FTSE/MIB 0.22%22483.6 Cours en clôture.2.67%
PSI 20 INDEX 1.74%5566.61 Cours en temps réel.2.90%
SMI 1.29%8568.93 Cours en différé.-8.79%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
15:09CAC40 : rebondit après 5 replis consécutifs, pétrole +2% à 75$
CF
15:05Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street Vendredi 22 juin 2018
AO
14:42BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
12:55EN DIRECT DES MARCHES : Nanobiotix, EDF, Airbus, Renault, Intel...
11:29CAC 40 : Paris tente de rebondir
CF
11:13BOURSE DE LONDRES : Londres en hausse malgré les tensions commerciales
AW
10:46Les Bourses chinoises terminent la semaine en hausse
AW
09:41BOURSE DE PARIS : Paris retrouve des couleurs mais surveille l'Opep
AW
09:40BOURSE DE FRANCFORT : Francfort tente le rebond (Dax +0,16%)
AW
09:01Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Vendredi 22 juin 2018
AO
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité