Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes hésitantes avant la Fed

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
21/03/2018 | 18:35

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont été dominées par la prudence mercredi, suspendues à la réunion de la banque centrale américaine (Fed) qui devrait sans surprise relever dans la soirée ses taux d'un quart de point alors que Wall Street restait sereine.

Vers 17h15 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 0,55% à 24.863,36 points, le Nasdaq 0,38% à 7.392,14 points, et l'indice élargi S&P 500 0,46% à 2.729,51 points.

"Les marchés ne montrent ni impatience ni inquiétude avant le communiqué de la Fed. Il semble pour le moment impossible d'imaginer que la banque centrale ait décidé d'être plus agressive qu'en décembre sur le nombre de hausse de taux" en 2018, a commenté Gregori Volokhine de Meeschaert Financial Services.

Un communiqué sera publié à 18H00 GMT par la Fed. Jerome Powell, qui succède à Janet Yellen à la tête de la Fed, l'a dit devant le Congrès récemment: il y aura "d'autres hausses des taux graduelles" vu "la croissance économique forte".

Les taux au jour le jour devraient ainsi s'établir dans la nouvelle fourchette de 1,50% à 1,75%. Ce sera le cinquième tour de vis monétaire depuis décembre 2016.

L'inconnue réside davantage dans les commentaires de M. Powell, "les investisseurs attendant une indication sur des hausses de taux supplémentaires cette année", selon les analystes de Wells Fargo.

Le marché restait également vigilant à la politique commerciale des Etats-Unis, après les annonces douanières du président américain. Ses craintes n'ont pas été effacées par l'annonce que Washington et l'Union européenne s'efforçaient de trouver une solution "acceptable" dans le conflit les opposant sur les taxes.

L'Eurostoxx 50 s'est replié de 0,32%.

A Paris, le CAC 40 s'est replié de 0,24%, ou 12,69 points, à 5.239,74 points, dans un volume d'échanges moyen de 3 milliards d'euros.

Les valeurs bancaires ont été pénalisées par les difficultés de Deutsche Bank: Société Générale a perdu 0,80% à 45,10 euros, BNP Paribas 0,60% à 61,23 euros et Crédit Agricole 0,69% à 13,59 euros.

Vivendi a progressé de 0,70% à 21,55 euros. Le groupe de médias, qui avait tenté de prendre le contrôle d'Ubisoft (+3,79% à 71,16 euros), a jeté l'éponge.

Les matières premières ont profité de la hausse des cours du pétrole: ArcelorMittal a gagné 4,09% à 27,22 euros, Vallourec 3,89% à 4,75 euros, TechnipFMC 2,92% à 25,05 euros et Total 0,69% à 46,56 euros.

A Londres, l'indice FT SE 100 a perdu 0,32% (22,30 points) à 7.038,97 points.

La fermeté de la livre a affecté les multinationales qui publient leurs comptes en livre: le géant de la publicité WPP (-3,14% à 1.110 pence), le cigarettier British American Tobacco (BAT -2,85% à 3.874,50 pence), son concurrent Imperial Brands (-1,85% à 2.328,50 pence) et le fabricant de spiritueux Diageo (-1,51% à 2.381 pence).

Le secteur de la distribution a souffert, notamment le spécialiste du bricolage Kingfisher (-10,69% à 301,60), la chaîne d'habillement Next (-2,59% à 4.629 pence) et l'enseigne Marks and Spencer (-0,77% à 269,90 pence).

A Francfort, l'indice DAX a fini à l'équilibre malgré le plongeon de Deutsche Bank, grappillant 1,8 point (0,01%) à 12.309,15 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a perdu 0,17% à 25.786,18 points.

Deutsche Bank, a plongé de 5,15% à 12,01 euros, sur des prévisions de baisse du résultat au premier trimestre. Depuis janvier, le titre a perdu près de 25% de sa valeur.

Le fabricant de gaz industriel Linde a gagné 1,42% à 185,10 euros. Bayer a progressé de 0,15% à 94,37 euros, après le feu vert de la Commission européenne au rachat de l'Américain Monsanto.

BMW a grappillé 0,13% à 86,10 euros, grâce à un bénéfice d'exploitation record en 2017.

A Amsterdam, l'indice AEX a progressé de 0,19% à 536,48 points.

A la hausse, le géant pétrolier Shell a grimpé de 1,64% à 25,71 euros.

A la baisse, le groupe de télécoms KPN a chuté de 1,22% à 2,44 euros et l'assureur Aegon a perdu 0,99% à 5,63 euros.

A Bruxelles, l'indice BEL 20 a perdu 0,25% à 3.936,09 points.

Parmi les valeurs dans le vert, le groupe postal bpost a progressé après plusieurs jours de chute: +3,60% à 19,56 euros.

A l'autre extrémité, le géant de la bière AB InBev a perdu 1,65% à 90,27 euros.

L'indice SMI de la Bourse suisse a terminé en recul de 0,72% à 8.783,70 points.

SGS, numéro un de l'inspection et de la certification de produits, a été lanterne rouge (-3,06% à 2.377,00 CHF).

Autre perdant, Crédit suisse a dévissé de 3,00% à 16,79 CHF, entrainant UBS (-1,65% à 17,30 CHF) et Julius Baer (-1,24% à 60,74 CHF).

Nestlé a perdu 1,45% (74,70 CHF). Les pharmaceutiques ont mieux résisté: Novartis a fini quasiment à l'équilibre (-0,05% à 77,50 CHF) et Roche a reculé de 0,14% (219,10 CHF).

Madrid, l'indice IBEX a lâché 0,52% à 9.630,90 points, pénalisé par le secteur bancaire.

Banco Santander a cédé 0,82% à 5,32 euros, BBVA 1% à 6,53 euros et CaixaBank 0,53% à 3,91 euros.

Egalement en baisse Inditex (Zara) qui a reculé de 1,49% à 25,81 euros, Telefonica, qui a perdu 0,79% à 7,93 euros, tout comme le secteur des transports: IAG (British Airways, Iberia) -2,11% à 7,04 euros; Aena (aéroports) -1,35% à 167,45 euros.

Parmi les hausses, les aciéristes Acerinox (+1,32% à 11,86 euros), ainsi que le pétrolier Repsol (+1,46% à 14,26 euros).

A Milan, l'indice FTSE Mib a gagné 0,10% à 22.820 points.

Tenaris a réalisé la meilleure performance avec +3,56% à 15,115 euros, suivi de StMicroelectronics (+2,26% à 20,36 euros) et de Fiat Chrysler Automobiles (+1,78% à 17,578 euros).

Mediaset Spa est le grand perdant (-2,03% à 3,033 euros), suivi de Salvatore Ferragamo (-1,68% à 22,3 euros) et de Banco BPM (-1,59% à 2,98 euros).

A Lisbonne, l'indice PSI 20 a pris 0,16% à 5.429,97 points.

Galp Energias a grignoté 0,81% à 15,59 euros tandis que Jeronimo Martins a lâché 0,84% à 14,82 euros.

bur/nas/eb

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BEL 20 0.07%3820.41 Cours en temps réel.-4.03%
CAC 40 0.46%5447.44 Cours en temps réel.2.07%
DAX 0.82%12765.94 Cours en différé.-1.17%
DJ INDUSTRIAL 0.32%25199.29 Cours en différé.1.94%
EURO STOXX 50 0.80%3485.08 Cours en différé.-1.33%
IBEX 35 0.35%9753.2 Cours en clôture.-3.23%
MDAX 0.79%26893.23 Cours en différé.2.64%
MILAAN-FTSE/MIB 0.22%22483.6 Cours en clôture.2.67%
NASDAQ 100 -0.19%7390.1259 Cours en différé.15.75%
NASDAQ COMP. -0.01%7854.4436 Cours en différé.13.79%
PSI 20 INDEX -0.27%5623.32 Cours en temps réel.4.64%
S&P 500 0.22%2815.62 Cours en temps réel.5.08%
SMI 1.29%8938.12 Cours en différé.-5.94%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
07:23EN DIRECT DES MARCHES : Iliad, Carrefour, Soitec, Berkshire Hathaway...
06:57BOURSE DE PARIS : Pas d'été meurtrier sur les marchés ?
06:31BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit en hausse, soutenue par les résultats
RE
06:21Événements importants des semaines 29 et 30 du 19.07.2018 au 28.07.05.2018
AW
06:21Prévisions du jour jeudi 19 juillet
AW
02:15TOKYO : le Nikkei ouvre encore en hausse
AW
18/07Wall Street : stagne mais préserve sa tendance ascendante
CF
18/07POINT Marchés-Wall Street finit en hausse, soutenue par les résultats
RE
18/07Wall Street tiraillée entre les banques et la tech
AW
18/07Temenos poursuit sa croissance tous azimuts au 2e trimestre et vise le SMI
AW
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité