Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les Bourses européennes prudentes face au regain du Covid et faute de catalyseur

10/08/2021 | 11:31
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Les Bourses européennes faisaient du surplace mardi, en l'absence de catalyseur et face au regain de contaminations au Covid-19.

Vers 10h45, Francfort prenait 0,09%, Milan 0,07% et Paris 0,01%, tandis que Londres cédait 0,11%.

"Les marchés restent prudents en raison de la hausse continue des cas de variant Delta aux Etats-Unis et en Chine", observe Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK.

La Bourse de New York avait d'ailleurs déjà terminé en ordre dispersé lundi.

En Asie en revanche, les espoirs concernant les perspectives mondiales à long terme l'ont emporté sur les inquiétudes concernant la pandémie. Hong Kong a progressé de 1,23%, Shanghai de 1,01% et Tokyo de 0,24%.

En Australie, Sydney, confinée depuis six semaines, a enregistré mardi un nombre record de cas de Covid-19. Tout comme l'Iran qui a recensé plus de 40'000 nouveaux cas, un record pour la seconde journée d'affilée.

Et en l'absence d'événement économique majeur à l'agenda, "les marchés seront laissés à la dérive" jusqu'à la publication des données sur l'inflation américaine mercredi, estime Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

A plus long terme, les marchés gardent en tête que la fin des mesures exceptionnelles pour faire face à la crise liée à la pandémie est proche, notamment les politiques monétaires particulièrement accommodantes des banques centrales.

La Réserve fédérale américaine, la Fed, "avance à grands pas vers la normalisation de sa politique", prévient Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote. "Raphael Bostic, qui a un vote au comité de politique monétaire cette année, a déclaré qu'il souhaitait que la réduction des achats d'obligations commence en septembre", ajoute-t-elle. Un autre banquier central table sur l'automne.

Cette décision pourrait être encouragée par la reprise sur le marché du travail américain, qui a enregistré un bond de 590.000 emplois à pourvoir, pour un total de 10,7 millions en juin, un record, selon une enquête mensuelle américaine (JOLTs report).

Munich Re évalue les inondations récentes

Le géant allemand de la réassurance Munich Re (+0,93% à 238,95 euros) a évalué à "plusieurs centaines de millions d'euros" le montant des dommages qu'il aura à indemniser à cause des inondations meurtrières qui ont frappé l'Allemagne et une partie de l'Europe en juillet.

Intercontinental encore prudent

Le groupe hôtelier InterContinental Hotels lâchait 1,37% à 4.670 pence. Le propriétaire des enseignes InterContinental, Holiday Inn et Crowne Plaza, est certes revenu dans le vert au premier semestre mais il est loin d'avoir retrouver ses niveaux d'occupation d'avant la pandémie et n'a pas renoué encore avec le versement d'un dividende.

Flutter Entertainment bondit

Le groupe de jeux en ligne et paris Flutter Entertainment grimpait de 7,88% à 13.960 pence. Il a annoncé des résultats en forte hausse au premier semestre grâce à une solide activité aux Etats-Unis et à un retour à la normale du calendrier sportif un an après les perturbations de la pandémie.

Reprise graduelle pour Dufry

L'opérateur suisse de boutiques hors taxes Dufry (-1,58% à 46,81 francs suisses suisses) a fait état mardi d'une reprise graduelle de ses ventes aux Etats-Unis, en Amérique centrale et aux Caraïbes avec l'avancée de la vaccination, l'Asie restant en revanche très affectée par la baisse des voyages internationaux.

Le pétrole rebondit

Les prix du pétrole brut, dont la chute lundi avait pesé sur les marchés boursiers, repartaient à la hausse. Vers 08H30 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre montait de 1,56% à 70,12 dollars à Londres. A New York, le baril américain de WTI pour septembre prenait 1,76% à 67,67 dollars.

L'euro était quasi stable (-0,03% à 1,1733 dollar) par rapport au billet vert.

Le bitcoin montait de 1,08% à 45'960 dollars.

afp/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.18%0.71544 Cours en différé.-7.47%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.09%1.33543 Cours en différé.-2.44%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.05%0.7849 Cours en différé.0.01%
DUFRY AG 4.27%44 Cours en différé.-24.22%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.04%1.12887 Cours en différé.-7.33%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.11%0.013319 Cours en différé.-2.62%
LONDON BRENT OIL 0.56%76.09 Cours en différé.59.07%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.08%0.68279 Cours en différé.-4.94%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 5.09%392.579 Cours en différé.40.46%
WTI 0.36%71.631 Cours en différé.60.61%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:55L'Afrique du Sud devrait passer les 10'000 contaminations quotidiennes
AW
10:08Rebond en Europe mais les doutes sur la pandémie persistent
RE
09:45L'inflation en zone euro a probablement atteint un pic en novembre, selon Schnabel (BCE)
RE
09:42FRANÇOIS VILLEROY DE GALHAU : Omicron ne devrait pas modifier significativement les prévisions économiques, dit Villeroy de Galhau
RE
09:25ESPAGNE : l'inflation en novembre à un nouveau record depuis 29 ans
AW
09:01France-Macron a reçu la dose de rappel du vaccin contre le COVID-19
RE
09:00Eurofins gagne 2% après avoir annoncé le lancement de kits rt-pcr pour le dépistage rapide du variant omicron du coronavirus
RE
09:00Faurecia perd 4,3% après avoir abaissé ses objectifs annuels
RE
08:59Icade ditprévoir un cash flow net courant à +8% environ en 2021 hors effet des cessions contre +5% précédemment
RE
08:57Icade ditrevoir à la hausse sa prévision de cash-flow net courant 2021
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"