Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes sans orientation, après des déclarations de la BCE

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
06/06/2018 | 19:00

Paris (awp/afp) - Les Bourses européennes ont terminé mercredi en ordre dispersé, dans des marges étroites, les investisseurs optant pour la prudence après des déclarations d'un responsable de la Banque centrale européenne sur le programme de rachats de dette.

Le chef économiste de la BCE, Peter Praet, a suggéré un resserrement à venir de la politique monétaire de soutien de la Banque centrale européenne. Ses propos ont fait grimper à la fois le marché obligataire et le cours de l'euro.

A Wall Street, les valeurs financière ont dominé la tendance dans le sillage de ces commentaires.

Vers 16H15 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, prenait 0,90% à 25.024,13 points, le Nasdaq progressait de 0,21% à 7.654,17 points et l'indice élargi S&P 500 gagnait 0,41% à 2.760,10 points.

"Les taux de rendement sur la dette américaine montent après les commentaires de la BCE et cela soutient les valeurs bancaires dans la mesure où des taux plus élevés bénéficient aux revenus de ces banques", a indiqué Bill Lynch de Hinsdale Associates.

L'Eurostoxx 50 a grappillé 0,12%.

La Bourse de Paris a fini quasi stable (-0,06%), l'indice CAC 40 cédant 3,39 points à 5.457,56 points dans un volume d'échanges soutenu de 3,7 milliards d'euros.

Le secteur technologique a fini bien orienté, à l'image de STMicroelectronics (+1,42% à 21,46 euros) et de Soitec (+1,41% à 82,95 euros), après le nouveau record affiché la veille par l'indice à dominante technologique Nasdaq.

Les valeurs exportatrices ont souffert, comme Pernod Ricard (-1,77% à 141,45 euros), L'Oréal (-2,49% à 204 euros) ou encore LVMH (-1,08% à 306,25 euros).

Le secteur lié aux matières premières a, lui, fini dans le vert, à l'instar d'ArcelorMittal (+2,81% à 29,49 euros), GTT (+1,36% à 52,35 euros) ou encore TechnipFMC (+1,31% à 27,09 euros).

La Bourse de Londres a pris 0,33%, grâce à une progression notable des valeurs minières dopées par la montée des cours du cuivre.

L'indice FTSE-100 a engrangé 25,57 points, à 7.712,37 points.

Rio Tinto a avancé de 3,30% à 4.492 pence, Antofagasta de 3,14% à 1.149 pence, Anglo American de 3,00% à 1.914,60 pence, Glencore de 2,75% à 400,40 pence et BHP Billiton de 2,45% à 1.779 pence.

Le groupe de BTP Barratt Developments a gagné 3,26% à 569,40 pence.

Côté baisses, un certain nombre de multinationales britanniques ont souffert d'une hausse de la livre sterling face au dollar: le cigarettier Imperial Brands s'est consumé de 1,92% à 2.632 pence, le fabricant d'alcool Diageo a perdu 1,03% à 2.731 pence et le fabricant de produits d'hygiène Reckitt Benckiser a cédé 0,63% à 5.810 pence.

La Bourse de Francfort a gagné 0,34%, sur fond de prévisions optimistes cette année pour la croissance mondiale et en dépit d'une remontée sensible de l'euro.

Le Dax a pris 42,9 points, à 12.830,07 points. Le MDax a avancé de 0,45%, à 26.807,78 points.

Commerzbank a fini en tête du Dax avec un gain de 4,51% à 9,36 euros, Deutsche Bank progressant de son côté de 1,46% à 9,56 euros.

Les valeurs technologiques continuant à être recherchées après un nouveau record du Nasdaq à Wall Street, Infineon a pris 1,35% à 24,71 euros.

Daimler (+0,24% à 62,35 euros) a moins bien passé la séance que les autres valeurs automobiles BMW (+0,47% à 87,00 euros) et Volkswagen (+0,46% à 163,00 euros), après des informations selon lesquelles les allégations de fraude prennent de l'importance à l'encontre du groupe de Stuttgart.

A Milan, le FTSE Mib a pris 0,26% à 21.807 points.

Cette hausse a été portée par les banques qui avaient souffert ces derniers jours. Finecobank a pris 5,93% à 8,93 euros, Banco BPM 4,41% à 2,38 euros, Banca Generali 3,83% à 21,7 euros et Mediobanca 3,20% à 8,182 euros.

En revanche, Terna a cédé 1,29% à 4,504 euros et Saipem 1,12% à 3,712 euros.

À Madrid, l'indice Ibex 35 a bondi de 1,09% à 9.791,6 points, tiré vers le haut par le géant pétrolier Repsol (+2,99% à 16,91 euros), et par les banques, toutes dans le vert.

Dans la journée où allait être présenté le nouveau gouvernement socialiste, seules trois valeurs étaient dans le rouge, tel Dia (-0,78% à 2,81 euros).

La première banque espagnole, Banco Santander, a vu son action monter de 1,79% à 4,78 euros, BBVA a pris 1,32% à 5,99 euros.

L'indice PSI20 de la Bourse de Lisbonne a pris 0,52%, à 5.613,46 points.

A la hausse, Galp Energia a pris 1,47% à 16,18 euros.

Jeronimo Martins est resté stable (0,00%) à 13,52 euros, tandis qu'EDP-Energias a cédé 0,29% à 3,41 euros.

L'indice SMI de la Bourse suisse s'est replié de 0,17% à 8.544,99 points.

Nestlé a accusé la plus forte baisse (-1,15% à 73,74 francs suisses suisses).

Les valeurs pharmaceutiques ont également baissé: Roche (-0,45% à 209,25 CHF) et Novartis (-0,14% à 73,86 CHF).

Tout comme le secteur des assurances: Swiss Life Holding (-0,15% à 341,00 CHF) et Swiss Re (-0,46% à 86,66 CHF).

En outre, Adecco a lâché 0,27% à 59,74 CHF et ABB a perdu 0,26% à 22,67 CHF.

A contre-courant de la tendance, Sika a bondi de 1,93%, plus forte hausse du jour, à 8.175,00 francs suisses suisses. UBS a gagné 0,83% à 15,185 francs suisses suisses et Richemont 0,93% à 92,92 francs suisses suisses.

L'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles a cédé 0,21%, à 3.791,13 points.

Le producteur d'acier inox Aperam a enregistré la meilleure performance: +1,79% à 41,49 euros.

Parmi les neuf valeurs dans le rouge, le groupe postal bpost a tiré l'indice vers le bas: -1,28% à 80,50 euros.

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a cédé 0,09% à 562,24 points.

A la baisse, Unilever a chuté de 1,99% à 47,13 euros et Heineken a perdu 1,90% à 85,48 euros.

A la hausse, a pris 2,81% à 29,49 euros et Signify, précédemment connu sous le nom de Philips Lighting, a gagné 2,17% à 25,42 euros.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BEL 20 -0.63%3739.6 Cours en temps réel.-5.39%
CAC 40 -0.87%5340.5 Cours en temps réel.1.41%
DAX -1.45%12382.36 Cours en différé.-2.62%
DJ INDUSTRIAL 0.49%24580.89 Cours en différé.-0.56%
IBEX 35 0.93%9792.1 Cours en clôture.-2.51%
MDAX -1.14%26079.06 Cours en différé.0.77%
NASDAQ 100 -0.28%7197.5119 Cours en différé.12.52%
NASDAQ COMP. -0.26%7692.8175 Cours en différé.11.44%
PSI 20 INDEX 0.12%5582.46 Cours en temps réel.3.47%
S&P 500 0.19%2754.89 Cours en temps réel.3.04%
SMI -1.19%8508.94 Cours en différé.-8.16%
STOXX ITALY 45 (EUR) 1.02%97.44 Cours en différé.0.45%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
13:01ALTRAN TECHNOLOGIES : Agenda AOF / Sociétés France - Semaine du 25 juin 2018
AO
13:01EN DIRECT DES MARCHES : JCDecaux, Erytech, Airbus, Air France KLM, Roche Bobois...
12:37BOURSE DE PARIS : Le CAC 40 souffre toujours des tensions commerciales mondiales
DJ
12:17Les Bourses chinoises en recul face à la guerre commerciale
AW
11:30Bourse Zurich: le SMI creuse ses pertes, regain de tensions commerciales
AW
11:12CAC 40 : début de semaine dans le rouge
CF
09:45Bourse Zurich: ouverture négative, la guerre commerciale reprend de plus belle
AW
09:39BOURSE DE PARIS : Paris démarre dans le rouge, inquiète des nouvelles menaces commerciales
AW
09:36BOURSE DE FRANCFORT : Francfort sur la défensive (-0,88%)
AW
09:27BOURSE DE LONDRES : Londres pénalisée par les cours du pétrole
AW
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité