Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les USA demandent à l'Europe de fournir plus aux casques bleus

10/03/2015 | 00:12
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

NATIONS UNIES, 9 mars (Reuters) - Les Etats-Unis ont appelé lundi l'Europe à contribuer davantage aux opérations de maintien de la paix des Nations unies et ont annoncé que Barack Obama consacrerait une réunion à ce sujet à New York en septembre prochain.

De 25.000 il y a 20 ans, les casques bleus européens sont désormais moins de 6.000, soit moins de 7% des 90.000 soldats de la paix onusiens, a indiqué l'ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies Samantha Power.

L'Onu a en cours 16 opérations de maintien de la paix dans le monde, dont plus de la moitié en Afrique, a précisé Samatha Power.

Les Etats-Unis financent ces opérations, dont le coût total est évalué à plus de à 2,5 milliards de dollars pour l'année 2015, à hauteur de près de 30%.

"Ce n'est à l'évidence par le travail des Etats-Unis, ni d'aucun gouvernement, de dire aux pays européens comment maintenir la paix et la sécurité. Mais il est essentiel que chacun de nous fasse sa juste part", a déclaré Samantha Power lors d'un événement organisé lundi à Bruxelles par le cercle de réflexion Friends of Europe.

Barack Obama organisera une réunion des chefs d'Etat et de gouvernement à ce sujet en marge de l'assemblée générale des Nations unies en septembre, ce qui permettra de draîner "de nouveaux engagements", a dit l'ambassadrice.

Elle a souligné que les soldats retirés d'Afghanistan par les Européens - de 35.000, leur nombre est tombé à 2.000 - pourraient servir ailleurs.

Elle a souligné que les Etats-Unis et leurs alliés européens avaient promis de consacrer un minimum de 2% de leurs produits intérieur brut (PIB) respectifs à la défense mais que deux alliés seulement respectaient cet objectif et que les autres avaient plutôt tendance à réduire leurs dépenses militaires au lieu de les augmenter.

"Compte tenu des menaces qui existent partout dans le monde, celui est profondément préoccupant", a déclaré Samantha Power.

Selon le site internet des Nations unies les Etats-Unis participent à hauteur de 126 hommes, militaires, policiers et conseillers, aux opérations de maintien de la paix, sur un total de 104.000 individus. http://bit.ly/1fCj5lM (Michelle Nichols; Danielle Rouquié pour le service français)


© Reuters 2015
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DOW JONES AFRICA TITANS 50 INDEX 0.07%513.07 Cours en différé.-3.95%
S&P AFRICA 40 INDEX -0.02%166.44 Cours en différé.-4.47%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
06:31JAPON : les prix à la consommation ont stagné en août
AW
06:24Le Hezbollah libanais annonce l'arrivée d'une nouvelle cargaison de pétrole en provenance d'Iran-Al Mana
RE
06:20Vendredi 24 septembre 2021 - Service Basic d'AWP
AW
06:00Agenda FRANCE & INTERNATIONAL À 7 JOURS
RE
05:38France-Entretien entre Le Drian et le président irakien
RE
05:08USA-Des alliés de Trump cités à comparaître dans l'enquête sur l'assaut du Capitole
RE
04:48Pour Le Drian, la sortie de crise entre Paris et Washington "prendra du temps"
RE
02:07Twitter lance des fonctions de sécurité et de versement de bitcoins dans le cadre d'une campagne de promotion de ses produits.
ZR
01:59McDonald's recommence à racheter des actions pour se remettre de la pandémie.
ZR
01:58Le président du Conseil libyen de la présidence prévoit d'organiser une conférence en octobre
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"